Partagez|

People Take Pictures of Each Other

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shea Oaken
VOLEUSE.



MessageSujet: People Take Pictures of Each Other Dim 5 Aoû - 19:15

Alors que Shea pourrait très bien prévoir en partie ses coups chez elle, sous sa propre forme, elle le faisait sous l’apparence de Blake. L’instabilité psychologique de Shea faisait que, même si elle avait les mêmes compétences que lui, vue qu’ils étaient la même personne, ces dernières ne se révélaient amplement que sous son apparence à lui. C’était donc Blake qui se baladait dans le salon de la jeune femme, sous les yeux attentifs de Bangalore qui s’était posé dans son panier, et de Manille qui attendait que sa maitresse revienne pour pouvoir jouer. Parce qu’il ne fallait pas compte sur Blake pour ca, non. Il n’aimait pas les animaux, mais les ignorait sachant très bien ce qu’ils représentaient pour Shea. Et pour elle, il serait capable de tout subir. Il avait hérité du côté protecteur, sous les couches de malice et de violence.
Blake parcourait des yeux une liste de victimes probables, qu’il avait élaboré il y a longtemps, et qu’il mettait régulièrement à jour. Il devait agir dans les semaines à venir, devant faire en sorte qu’ils (Shea, cette petite conne de Makenzie et lui) puissent continuer à avoir leur petite vie tranquille. Ils n’avaient pas besoin de faire un trop gros coup, ayant encore de quoi faire après avoir revendu les livres Nielsen à grand prix. Mais tout de même, un petit coup était nécessaire, juste au cas où, surtout qu’il lui fallait le temps de le monter, et ca, ca demandait des semaines. Blake devait d’abord faire des recherches sur les personnes à voler. Son attention s’arrêta sur Aisling Flynn, briseuse de malédiction, jeune femme, célibataire. C’était toujours intéressant. Une note rouge était écrite façon pattes de mouche à côté de ce nom : « Famille maudite ». Mi-intrigué, mi-intéressé, Blake l’inscrit dans sa liste de trois personnes, dont il allait faire une première recherche avant de se focaliser sur le plus rentable à voler, tout en conciliant la sécurité de l’acte, car il était hors de question d’envoyer Shea en prison.

C’est quelques jours plus tard qu’il s’était arrangé pour rencontrer la jeune femme. Une première rencontre un peu bidon, basique, juste pour la tester, voir ses réactions, mais surtout, la complexité du personnage, en un coup d’œil. Blake avait pris la forme d’une jeune femme d’une vingtaine d’année. Celle-ci était grande et élancée, à la posture fière et droite, ses cheveux blonds étaient laissés à l’air libre, et son regard bleu donnait l’impression de pouvoir glacer quiconque lui cherchait des noises. De toute évidence, ce personnage était de la haute, et savait ce qu’elle voulait. Elle entra dans la boutique de cette Aisling Flynn prête à prendre des renseignements sur les activités de cette dernière. La blondinette attendit dans l’entrée de la porte que quelqu’un se présente à elle.

_________________

[list][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Aisling Flynn
BRISEUSE DE MALEDICTIONS.



MessageSujet: Re: People Take Pictures of Each Other Dim 2 Sep - 13:39

Perdue dans les notes sur le cas de sa nièce, Aisling commençait à perdre patience, ce qui était une chose extrêmement rare chez la jeune femme. Rien ne parvenait d'ordinaire à l'émouvoir, mais se sentit impuissante et regarder My vivre les contes de fées dans leurs versions les plus cauchemardesques jour après jours lui devenait lentement, mais sûrement insupportable. Elle avait révélé une part d'instinct maternel qu'elle ne se serait jamais cru avoir et, perturbée, il lui semblait que son monde ne tournait plus rond depuis que cette petite frimousse y avait pointé le bout de son joli nez. Une série de décisions incongrues qui la faisaient réfléchir, trop de coïncidences et surtout cette incapacité à produire une solution acceptable commençaient à la rendre folle. Ceci, plus la potion qui dégradait son état de santé jour après jour. Elle le sentait. Ses mains commençaient à s'agiter si d'aventure elle tentait de s'en sevrer, sa concentration s'en trouvait affectée et ce séjour express à Sainte Mangouste n'avait rien de rassurant. Tout commençait à déraper, à lui échapper, et Aisling ne comprenait pas ce qui se passait. Sa vie avait toujours été des plus ordonnées, elle menait sa barque comme elle l'entendait et tout se passait à merveille. Alors pourquoi tant d'incertitudes tout à coup ?

Perdue dans ses pensées, elle en avait quasiment oubliée la sonnette de la porte d'entrée de sa boutique. Elle l'avait notée, quelque part dans son inconscient, tout du moins le fait qu'elle s'était activée, mais ce ne fut qu'au bout de quelques minutes que son esprit refit surface et qu'elle nota qu'elle devait avoir un client qui l'attendait. Jetant un dernier coup d'oeil à la pile de notes qui lui donnait des insomnies, elle soupira et envoya le tout se ranger soigneusement dans le dossier de sa nièce d'un coup de baguette avant de se lever. Hécate, qui dormait sur son épaule, s'agita en la sentant bouger et l'arachnéen vint se poser dans son cou. Elle poussa finalement la porte menant à la pièce avant, la « vitrine » et salle d'attente de son cabinet. Excusez-moi de vous avoir fait attendre. Si elle ne se coupa pas en plein milieu de sa phrase, c'était par pure habitude. Elle voyait effectivement la silhouette gracile et le port altier de la jeune femme qui se tenait en face d'elle, mais pas seulement. Et, de mémoire, elle n'avait jamais assisté à quoi que ce soit de semblable. Il y avait une sorte de mouvance sur ses traits qui paraissaient tour à tour monstrueux, beaux, s'égaraient entre les deux … Un tableau qui fit naître une migraine atroce chez Aisling qui dut puiser au plus profond de ses réserves pour rester totalement impassible comme à son habitude, détournant cependant le regard, peu certaine de ce qu'elle voyait. Était-elle à ce point affectée par sa potion ? Faisant mine de consulter le registre, elle dit : C'est la première fois que je vous vois, sauf erreur, miss … ? Elle s'interrompit, et, prenant sur elle, elle releva les yeux vers la jeune femme. Que puis-je faire pour vous ?

_________________


There is a light ...
Revenir en haut Aller en bas

People Take Pictures of Each Other

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» The Haitian People Need a Lobbyist
» Rèl kay Makorèl: sanble nou gen boat people ki peri nan Boyton
» Boat-people: L'etat ne peut rester les bras croises
» ★ GLAMOUR PEOPLE
» People's Glory

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-