Partagez|

With Eyes Like Asphodèle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Asphodèle Nospheratov
ANTHROPOLOGUE
APOTHICAIRE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 17:14


Asphodèle Roză Mandragora Black Saint-Ange Nospheratov


◢ âge : 23 ans.
◢ date et lieu de naissance : 23 décembre 1989 officiellement. En vrai elle n'en a aucune idée et n'en saura probablement jamais rien.
◢ état civil : célibataire, marié, etc.
◢ numéro de coffre Gringott's : aucun
◢ signe(s) particulier(s): Ses yeux couleur améthyste. Autrefois on y discernait un fond noisette. Deux canines de plus que la plupart des gens qui se sont logées à la place des incisives latérales supérieures. Une vilaine cicatrice juste sous la clavicule gauche. La peau glacée.
◢ baguette magique : Bois d'épine du Christ. Elle contient un nerf optique d'homme adultère entre autres choses et son coeur est renforcé d'une esquille longue de tibia également d'origine humaine. Cette baguette est un cadeau de Changelin'. Un objet vaudou dont elle avait besoin pour remplacer sa baguette plus traditionnelle.
◢ familier : Une saleté de chat noir borgne et balafré qui la suit partout et qu'elle appelle Azazel.
◢ poudlard : Asphodèle a étudié un an seulement à Poudlard sous les couleurs de serpentard en 2005. Elle a plus fièrement porté les couleur de Dumrstrang, où elle a grandi puis d'une école moins connu appelée les Dhaarmika, à Bombay.
◢ profession : apothicaire au marché aux trolls. Elle passe notamment beaucoup de temps à étudier certaines pathologies et notamment le sang de vampire dans son arrière boutique.
◢ effets personnels: un lunascope trafiqué à des fins scientifiques.

CURRICULUM VITAE


Ϟ Ma famille, mes parents: Asphodèle ne connait pas sa famille de sang. Elle a été élevée à Durmstrang par Vlad Nospheratov. Ses relations avec cet homme sont pourtant loin d'être familiales. Vlad Nospheratov a voulu faire d'Asphodèle un modèle de l'idéologie sang pur mais également l'élément clé d'un plus grand projet. Jusqu'à un certain âge, elle s'est montrée à la hauteur de toutes ses exigences. Pour autant, elle n'en a jamais rien retiré, Nospheratov étant un homme d'une froideur et d'une sévérité inébranlable, les sentiments n'ont jamais eu leur place dans cette relation.

De ses parents biologiques, elle n'a jamais rien su ni eu d'autre qu'un nom qui ne mène à rien, et un médaillon d'argent.

Quant à la famille éloigné de Nospheratov, les Bathory, moins elle a à faire avec eux mieux Asphodèle se porte.


Ϟ Mon premier mot : personne ne lui a parlé de son premier mot donc elle aura du mal à répondre sinon à inventer une connerie que vous goberiez sans même vous en rendre compte. Papa et maman n'étant pas envisageables.

Ϟ A Poudlard... Poudlard marque une étape importante dans la vie d'Asphodèle car c'est à Poudlard qu'elle a commencé à dévier du chemin que lui avait tracé Nospheratov. Pas de bon gré au tout début mais à force de "mauvaise" fréquentation, l'adolescente a pris contact avec un monde bien différent du sien. Ici ses manières irréprochables, son goût pour l'étude, sa rigueur et l'obédience toute militaire qu'elle portait à son père la firent très vite remarquer et quoiqu'elle n'avait aucun désir de se voir associée à la manne des élèves lambda, elle finit par nouer des amitiés. Pas avec tout Poudlard évidemment mais avec trois personnes en particulier.

William Slayers fut la première personne qu'elle rencontra et probablement celui des trois avec qui elle avait le moins de chance de se trouver des atomes crochus. En effet l'introduction du jeune homme ne cadrait guère avec ce qu'Asphodèle pouvait attendre d'un camarade de classe et, bien qu'ils portassent les mêmes couleurs à l'époque, de prime abord elle le trouva crétin et lui la trouva rébarbative. Ça ne empêcha pas de se mettre ensemble durant les vacances scolaires qui suivirent leur sixième année.

Dakota Almadovar fut la deuxième rencontre importante d'Asphodèle, dans la serre de botanique tandis que William manquait bêtement se faire dévorer par une plante carnivore. Cette fois-ci les atomes crochus se trouvèrent d'eux-mêmes, il fallait dire que William avait déjà dégagé une bonne partie du terrain et qu'elle était tout de même un peu plus sociable qu'à son arrivée en Écosse.

Enfin il y eut Enrique Almadovar, le frère de Dakota qui lui ressemblait beaucoup plus à elle que les deux autres. Entre eux après quelques montée de sang chaud une alchimie toute particulière s'installa naturellement au fil des nuits passées à la bibliothèque à décrypter des ouvrages poussiéreux et des problèmes d'arithmancie que seuls deux ovnis en terre inconnue auraient pu trouver passionnant.

A Poudlard il semblait qu'elle devenait peu à peu une autre personne, plus adulte mais surtout plus humaine, elle y aurait très probablement terminé sa scolarité si un beau matin, Sawyer Slayers n'avait pas débarqué de nulle part pour annoncer à Will qu'ils partaient à la recherche de leur père et surtout, si Will ne l'avait pas plaquée avant de partir. Après cela, Poudlard ne revit plus jamais Asphodèle. On dit qu'elle était retourné étudier à Durmstrang, chez elle...


Ϟ Mon Epouvantard et mon Patronus... Son épouvantard est une version d'elle qui lui échapperait totalement. Une Asphodèle dépendante à quelque chose, ou une Asphodèle morte vivante par exemple.

Son patronus est une Panthère de l'Amour.


Ϟ Ma Pensine : - Tu as par trop changé Asphodèle. Je te trouve arrogante, insolente, distraite...

Nospheratov l'observait, raide comme la justice dans son siège de directeur. Asphodèle ne cilla pas, elle baissait les yeux avec obédience sans desceller une seule fois les lèvres. Que dire? Il avait raison du moins pour ce qui était de s'être laissé distraire. Bien sûr cela ne se ressentait pas sur son travail scolaire mais ce matin, il lui avait pris de donner un avis personnel à son père sur la préparation d'une potion. Or Nospheratov n'acceptait pas qu'on dévie de la méthode prescrite particulièrement pas quand c'était sa méthode.

- J'entends que cela change et vite. Tu retourneras à Slatina dès ce soir, tes bagages sont prêts.
- Père...

Le seul nom de Slatina lui faisait froid dans le dos. Ce n'était pas son surnom de forteresse du pendu qui intimidait l'adolescente, ni même les gémissements plaintifs que le vent trainait entre les vieux murs de pierre de la tour nord. Ni même le vieillard sans âge ni nom qui semblait assis dans son fauteuil près de la cheminée depuis toujours et pour encore un éternité, seul, enfermé dans une chambre où jamais rien ne changeait de place. Asphodèle n'avait pas peur non plus des contes que l'on faisait à la nuit de la Saint-Georges sur les habitants de la forteresse. Elle n'en avait pas peur parce qu'elle les savait vrais.

Mais elle redoutait la face placide et lisse des hauts serviteurs qui reprendraient cette habitudes de la suivre où qu'elle aille sans jamais faire un bruit, comme des spectres. Elle redoutait l'ombre de Dante dans le couloir, son rire toujours absurde qui lui donnait des cauchemars depuis l'enfance. Même le si doux Catharsis la glaçait d'horreur. Qu'avait-il bien pu arriver à un si jeune homme pour qu'il abjure une vie baignée de soleil et de lumière, lui qui était si pieux?

Mais Nospheratov la renvoyait là-bas. Ainsi, elle prendrait ses dernières leçons auprès de Cyrus et se rapprocherait fatidiquement du soir de ses 19 ans, où elle serait assez mûre et instruite pour quitter le monde des vivants. L'ambition de son père, nourrie chaque jour de son enfance dans une horrible mixture sirupeuse donc elle ne reconnaissait aucune saveur sinon celle de la viande avariée et de la myrte.


***

Les deux hommes étaient penchés au dessus de son lit, elle les entendait quoique leurs voix lui paraissaient comme déformées. A ses pieds l'ombre de quatre piliers. Les hauts serviteurs veillaient encore et toujours, muets comme des tombes.

La fièvre lui était tombée dessus tout d'un coup, vers la fin de l'année. Son père avait préconisé du repos et Cyrus avait dans un premier temps été d'accord. Puis la fièvre était allée crescendo et l'inquiétude avec. On avait même parlé de lui faire passer le rite bien avant l'heure. ... que la petite reine..., mais Vlad s'y était opposé.

- La saignée a fait tomber la fièvre mais qu'elle se blesse et s'en est fini du rite or nous avons besoin de ce rite...
- Vous le saviez. Attendre de trop renforce peut-être l'emprise du don mais il y a un risque pour qu'il s'éteigne aussi.
- Avec une première reine encore vivante, Asphodèle aura besoin d'encore une année sans quoi son autorité sera contestée...

***

- Tu es sûre de toi? On ne revient plus en arrière après. Il te donnera la chasse comme à un vulgaire animal.
- Je le sais très bien. Je n'ai jamais voulu passer ma vie à terrer comme une lâche au fond d'un trou. Mais j'ai 19 ans dans moins d'un mois, et ça vaut mieux ça.

Le vampire la jaugea de longues minutes comme s'il se délectait de l'angoisse qui montait en elle. Ils n'avaient pas toute la journée. Les hauts serviteurs reviendraient d'un instant à l'autre, ils le savaient tous les deux. Et ceux-là, on ne les entendait pas venir. Jamais. Elle avait prié le Changelin' depuis des mois sans savoir si ça servait vraiment à quelque chose. Ça servait au moins à lui donner une lueur d'espoir, un espoir fou qu'elle voyait diminuer au fil des jours qui s'envolaient. Prier un vampire comme on prie un dieu, c'était ridicule. Surtout pour elle, la cartésienne, l'agnostique. Vers la fin elle avait supplié plus que prié d'ailleurs. Jamais elle ne réussirait à leur échapper par ses propres moyens, il lui fallait au moins un coup de main pour quitter l'Europe de l'Est, où les vampires étaient trop nombreux pour qu'elle puisse leur échapper.

Au deux cent vingt-et-unième jour pourtant, le Changelin' était apparu. Elle ne savait pas comment. Elle ne savait même pas ce qu'il était vraiment. Une légende dont on essayait d'effacer le nom ou un guignol à la face bariolée...

- Tu auras tout le temps de te décider pour l'un ou l'autre quand on aura quitter ce maudit trou à rats.

Au moins ne se cachait-il pas pour lire ses pensées. Elle saisit la main qu'il lui tendait et soudain son estomac se vrilla, un peu comme lorsqu'elle avait appris à transplaner mais elle savait très bien qu'à la forteresse du pendu ce genre de magie n'opérait pas. L'instant d'après, ils réapparaissaient dans une rue bondée. La chaleur les écrasait littéralement mais surtout, ce soleil... Asphodèle bondit à l'ombre d'un immeuble, juste derrière un camion. Il lui faudrait un peu plus de temps pour se réhabituer à la lumière du jour. Le don obscur qui trépignait en elle l'avait rendue plus sensible au soleil que la moyenne des gens, seule sa couleur de peau contrebalançait, lui évitant de brûler à vue d'oeil comme un vampire, et son séjour forcé à Slatina n'avait rien fait pour ménager cette qualité naturelle chez elle.

Le Changelin' la fixait, toujours au milieu des passants qui ne semblaient même pas le voir. Il sourit et elle crut l'entendre dire Je ne lisais pas dans tes pensées jeune fille, c'est toi qui émets comme une antenne satellite.... Un signe de la main, et il disparaissait.

***

Quatre mois qu'elle vivait désormais à Londres. D'un commun accord, ils s'étaient dit que Londres serait sans doute le dernier endroit où Nospheratov et ses sbires viendraient la chercher. Ça avait sans doute été le auquel ils avaient pensé, bien loin de l'Inde, de sa vie trépidante et de sa misère humaine. Mais après l'accident sous le temple de Sree Padmanabhaswamy, il avait fallu quitter Mumbai, le professeur Midnight et ses enseignements précieux, son épouse toujours si attentionnée... Quand Change' l'avait larguée en plein centre ville, et qu'elle avait dû se débrouiller pour survivre à Mumbai, apprendre au moins un de ses dialectes pour pouvoir communiquer avec les autres, elle avait d'abord pensé qu'il l'avait abandonnée dans le pire endroit de la terre. Quand il était venu la récupérer et qu'ils avaient fui pour l'Angleterre, elle avait quitté l'endroit le plus merveilleux qu'elle connaîtrait jamais.

Le marché aux trolls n'était pas l'endroit le plus sympathique de Londres. Ville sous la ville, éclairée par des lumières toutes plus artificielles les unes que les autres, ses rues grouillaient de petites frappes et de contrebandiers mal embouchés. Le brouhaha constant lui rappelait l'agitation dans les rues de Mumbai mais sans la chaleur du marâthî et les mélanges des dialectes. Change' y avait une maison de ville et une boutique qui se faisaient dos et permettaient ainsi de sortir dans l'une ou l'autre rue selon le besoin. Dans sa boutique elle était Mrs Wolfsbane, une apothicaire qui venait de s'installer et dont on fréquentait surtout l'adresse pour ses qualités de rebouteuses. Majandra Wolfsbane était plutôt grande, contrairement à Asphodèle. Elle portait ses cheveux noirs souvent tirés en arrière et se montrait toujours avenante avec ses clients.

De l'autre côté de la rue, elle était Mrs Combs, une vieille rombière qui avait migré sous la ville corps et biens pour ne rien avoir à léguer à sa mort. La vieille bique avait si mauvaise réputation et n'apportait tellement rien au marché qu'on la laissait se mourir seule dans sa maison de ville sans jamais la déranger pour autant qu'elle, ne dérange personne. Le travail d'Asphodèle consistait donc seulement à se grimer en vieille cinq minutes une fois de temps en temps et à jeter au choix un sot d'eau ou des injures par la fenêtre. Change' avait fait l'acquisition de la maison à la mort de la vieille mais ça personne n'avait besoin de le savoir. Le temps passait donc sans qu'Asphodèle n'ait à se préoccuper de quoique ce soit d'autre que jouer ses deux rôles.

Tenir l'apparence de Wolfsbane toute la journée l'épuisait alors elle avait vite décidé de recourir au polynectar. Il suffisait que Change' lui rapporte quelques cheveux de la version originale de temps en temps, ce qui ne lui était pas bien compliqué. Elle ne recouvrait sa véritable apparence que chez Mrs Combs et là, c'est une Asphodèle un peu pâle, un brin amaigrie qui se laissait tomber sur le canapé en se demandant combien de temps ce petit manège allait pouvoir durer encore. Dans le miroir, le reflet lui renvoyait l'image d'une Asphodèle qui avait un peu plus glissé vers la damnation. Elle se voyait fatiguée de lutter sans cesse contre le don obscur depuis Mumbai. Elle avait cédé du terrain malgré elle et désormais il fallait rester vigilante à tout. La sensibilité à la lumière n'était encore rien mais tout le reste... en particulier son alimentation basée sur le lait, le miel et différentes poudres dont elle se servait comme compléments alimentaires...

Ce soir-là elle ferma simplement les yeux, avec toujours la même tentation qui la dardait depuis deux semaines. Change' ne rentrerait pas avant quelques jours, du moins c'était ce qu'il avait annoncé. Il ne restait jamais très longtemps au même endroit. Parfois elle se demandait s'il faisait des réserve de sang dans tous ses appartements? Ici, c'était dans la chambre froide. Deux douzaines de A- dans des pochettes marquées St Mary'H.

Le frais qui émanait de la réserve était agréable... Ses doigts serrèrent la poignée de la porte qu'elle tenait grande ouverte... tout ce sang...

Ϟ Mon Sortilège Préféré : Le Maléfice de Stupéfixion.
Ϟ Mes Epic Wins : Asphodèle a eu de nombreuses réussites dans sa vie mais jusqu'à ce qu'elle lui échappe, ces réussites appartenaient à son père.
Ϟ Mes Epic Fails : Le don obscur qui lui fait perdre peu à peu le contrôle d'elle même.
Ϟ J'aime... étudier, débattre, impressionner.
Ϟ Je Déteste... qu'on m'humilie, l'échec, ma propre impuissance.
Ϟ Il était une fois... on ne prend jamais assez au sérieux les il était une fois.
Ϟ Le conte des trois frères? Les reliques auraient dues être confiées à un gardien et non détruites. C'est une perte inestimable pour le monde de la magie.
Ϟ Que faisiez vous dans la nuit du 24 au 25 mai dernier? J'étudiais un échantillon de mon propre sang.



◢ Et vous vous en pensez quoi? xx
◢ Pseudo : Elo Again
◢ Age : 24yo.
◢ Epic Wins / Epic Fails : votre texte ici
◢ Ce que vous pensez du forum : votre texte ici
◢ Ce que vous aimeriez voir dans les évènements à venir sur King's Cross : votre texte ici
◢ Autre chose ? votre texte ici









_________________


Let's all give thanks that I am a liar,
'Cause I've got a feeling I just might get worse.
Now there's nothing wrong with you,
I'm just tired.
And I'm in a mood for a brand new curse.


Dernière édition par Asphodèle Nospheratov le Dim 19 Aoû - 19:47, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 17:35

Bienvenue Aspho Wink

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Asphodèle Nospheratov
ANTHROPOLOGUE
APOTHICAIRE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 18:23

profitons du hrp pour ne pas se taper dessus

_________________


Let's all give thanks that I am a liar,
'Cause I've got a feeling I just might get worse.
Now there's nothing wrong with you,
I'm just tired.
And I'm in a mood for a brand new curse.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 18:45

Na mais faut qu'on parle de ça... sur msn parce que Skype, c'est le mal

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Asphodèle Nospheratov
ANTHROPOLOGUE
APOTHICAIRE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 18:48

Ouais Skype c'est moche, c'est...

_________________


Let's all give thanks that I am a liar,
'Cause I've got a feeling I just might get worse.
Now there's nothing wrong with you,
I'm just tired.
And I'm in a mood for a brand new curse.
Revenir en haut Aller en bas


Invité
Invité


MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 19:33

C'est la mienne, que la famille soit d'accord ou pas, j'm'en tamponne.
Maintenant, je la lâche pas !
Revenir en haut Aller en bas
Asphodèle Nospheratov
ANTHROPOLOGUE
APOTHICAIRE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 19:59

terminée What a Face

Change' : il s'avance un peu le petit
Dante : ouais.... présomptueux '-'
Awa : tttt.

_________________


Let's all give thanks that I am a liar,
'Cause I've got a feeling I just might get worse.
Now there's nothing wrong with you,
I'm just tired.
And I'm in a mood for a brand new curse.
Revenir en haut Aller en bas
Esteban D. Carerras
GARDIEN DES FLECHES D'APPLEBY.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 20:54

Anh! Plus de Halle Berry? J'avoue que cette actrice est so cute!
Encore un perso que je suis content de revoir Wink

Bienvenue à toi !
Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Dim 19 Aoû - 22:09

Ouiiiii !
I love you

(message ultra utile, tu en conviens, hahaha méga lol)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Asphodèle Nospheratov
ANTHROPOLOGUE
APOTHICAIRE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Lun 20 Aoû - 5:59

Kiiiiiia <3 merci
Ben exunt Halle Berry parce que je passe mon temps à casser les pieds des gens pour qu'ils prennent des avatars qui correspondent à l'âge de leur perso alors XXD même si Halle Berry ne vieillit que d'un an tous les trois ans maximum, je pouvais pas lui coller 23 ans à mon propre et grand damne


Léa tu sais que j'aime tes messages ultra inutiles XDD

_________________


Let's all give thanks that I am a liar,
'Cause I've got a feeling I just might get worse.
Now there's nothing wrong with you,
I'm just tired.
And I'm in a mood for a brand new curse.
Revenir en haut Aller en bas
Karly G. McGregor
BRACONNIERE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Lun 20 Aoû - 12:42

I love you

Etrangement, je ne me souviens de ce perso qu'a travers l'episode du changement de couleur de ses cheveux huhu.
Tu vas avoir autant de persos que de doigts a ce rythme-la lol

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Lun 20 Aoû - 17:57

Non c'est ma porte de fermeture Aspho je te rassure <3
il me reste que la fiche d'harper à faire pendant qu'elle se tourne les pouces en prison What a Face

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Kingsley Shacklebolt
MINISTRE DE LA MAGIE.



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle... Lun 20 Aoû - 18:55

Je valide la belle I love you

_________________


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: With Eyes Like Asphodèle...

Revenir en haut Aller en bas

With Eyes Like Asphodèle...

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Summer Davis - Devil behind blue eyes
» Hazel -- Behind Green Eyes .
» Myst eyes
» [Cinéma] Eyes wide shut
» Beautiful eyes, Beautiful lies... [Livre 1 - Terminé]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) Vieilles fiches.-