Partagez|

A Dance With The Dragon (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: A Dance With The Dragon (pv) Lun 20 Aoû - 10:59


Lorsque vous recevez un patronus de votre chef vous pouvez faire deux choses : soit vous feignez de n'avoir rien entendu, soit vous vous en remettez à votre bonne conscience professionnelle, et vous lâchiez votre Kaprice préférée pour aller retrouver Hepburn² dans un cimetière affreusement glauque...

Vous vous doutez bien que si je vous dis tout cela c'est que Siobhán avait malheureusement choisi la deuxième option. A la vérité, elle n'avait rien contre le cimetière affreusement glauque. Un dragon dans un cimetière ce ne pouvait qu'être un Fossoyeur des Embruns, créature extrêmement rare, charognarde, et qui avait fait son nom dans les histoires de pirates et de naufrages de négriers... En gros une créature que la Veuve Noire devait vendre aux plus fervents amateurs de créatures et qu'elle relâchait désormais dans les rues de Londres pour faire pression sur le Ministère. Quatre jours que la BIM courrait dans toutes les rues à essayer de réparer les dégâts. Son équipe était dispersées par compétence, aussi, Siobhán se retrouvait à faire équipe la moitié du temps avec les chasseurs avec qui elle n'avait généralement aucune affinité. Il n'y avait que Roman Konstantine avec qui elle s'entendait car ils partageaient la même opinion sur la chasse aux créatures magiques. D'ailleurs Siobhán n'était pas "chasseuse", elle était charmeuse...

Elle rabattit son cache oeil magique, dégageant une longue mèche blonde qui ne la gênerait pas plus tard. Cintrée dans son armure légère de charmeuse, elle avait une certaine prestance, très différente de la jeune femme qu'elle pouvait être aux bals de débutantes. Cette armure là se composait d'une seule spalière, d'un gorgerin d'argent, deux guêtres longues, genouillères et bracelets de force, toutes pièces du même métal. Pour le reste elle ne portait qu'une combinaison souple, tissée dans une étoffe noire extrêmement près du corps. On aurait pu faire toute sorte de commentaire sur cette armure. Trop légère. Trop clichée. Trop seyante. Seulement quand on voyait Siobhán Mc Gill Fhaolain remettre son épée au fourreau, un monstre assagi à ses pieds, on ne trouvait généralement plus de critiques à lui faire.

Dans l'obscurité, son oeil magique perçait les ténèbres détaillant le Fossoyeur, immense, en train de fouir le sol à la recherche de cadavres en décomposition.

Elle avait ses ordres. Ne pas agir seule. Les Hepburn étaient tapis dans l'ombre à l'autre bout du cimetière devisant de leur plan d'action. Visiblement on n'avait pas pris la peine de les avertir qu'on leur envoyait du renfort. Siobhán n'aurait pas pu les voir sans son oeil magique, ils étaient bien trop aguerris à l'art de la chasse pour cela.

Elle se faufila jusqu'à eux avec l'adresse d'un chat.

- Quelle stratégie?,demanda-t-elle histoire de montrer sa bonne volonté. Ce n'était pas parce qu'elle n'était pas enchantée qu'elle n'allait pas faire son travail correctement, elle ne leur mettrait pas de bâton dans les roues, sauf bien sûr, s'il était question de mise à mort. Après tout on ne l'avait pas envoyé ici pour rien.

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Twain L. Hepburn
CHASSEUR DE CREATURES.



MessageSujet: Re: A Dance With The Dragon (pv) Lun 20 Aoû - 21:08

    La brume tapissait le sol poussiéreux du cimetière tel un scénario d'un film d'horreur. Les feux follets donnaient la réelle impression que les morts allaient sortir de leurs tombes. Tapis dans l’obscurité Jazz et Twain, accroupis au pied d’une des plus grandes stèles chuchotaient une réelle stratégie. L’homme avait son épée en main et portait un plastron de cuir en guise de protection. Il aurait pu s’équiper bien plus surtout pour chasser le dragon, mais il trouvait cela dérangeant pour se déplacer. Il misait tout sur la rapidité et l’agilité plutôt que la protection réelle de son corps. Jazz avait les mêmes principes ! Munie de sa fidèle arbalète elle avait collé son dos à la pierre froide, ne quittant pas du regard son frère ainé. Même s’il n’aimait pas en parler Twain était le leader du groupe, sans doute parce qu’il était le plus ainé et que c’est un peu lui qui a terminé la « formation » de sa sœur. Dans un regard complice, ils avaient à présent détourné le regard vers leur cible. Un énorme fossoyeurs des embruns reniflait le sol et poussait des grognements plus ou moins discret, inconscient de la présence de ses futurs agresseurs. Il avait eu pour mission de détruire l’animal, de tout faire pour que cette créature ne se retrouve pas dans le plein centre de Londres. Ces derniers temps, des créatures plus féroces les unes que les autres déambulaient dans les rues terrorisant les citadins moldus. Les oubliators ne cessaient d’effacer la mémoire des moldus qui auraient pu apercevoir ou tomber nez à nez avec un monstre sortit tout droit d’un livre pour enfants. Prête ? La jeune femme n’eut pas le temps de répondre qu’une autre voix féminine fit sursauter le jeune homme qui brandit l’épée sous la gorge de l’inconnue. Siobhàn ! L’emmerdeuse de service, était de retour. Il baissa immédiatement la garde prenant soin de se remettre accroupis.

    >> Jazz : Tu viens faire quoi ici Fhaolain ? On n’a pas besoin de tes services !

    En vérité, vu la taille de ce dragon, un coup de main ne serait pas de refus. Du moins c’était la pensée de Twain car si Siobhàn n’était pas une amie, elle restait tout de même un allié de taille car il ne pouvait pas nier qu’elle savait y faire avec les dragons. Même si leurs objectifs étaient semblables la fin quant à elle dérogeait un peu. Les Hepburn avaient pour ordre de tuer toutes créatures dangereuses classées soigneusement par le ministère. Sio’ se contentait de les charmer, dès les capturer de les revendre de faire ce qu’elle en voulait mais surtout pas les tuer. Un combat à trois risquait donc très probablement d’être problématique. Le jeune homme jeta alors un regard rassurant sur sa sœur, du genre « fait-moi confiance »

    >> Twain : Elle peut nous être utile Jazz ! Je veux que tu saches une chose Siobhàn, ce dragon périra de mon épée que tu le veuilles ou non, et si tu te mets sur mon chemin ce cimetière sera la dernière chose que tu verras !

    Il avait dit cette dernière phrase très sérieusement sans lâcher le regard de la jeune blonde. Il n’irait peut être pas jusque-là mais il fallait qu’elle croit en ses menaces. L’heure n’était pas à la plaisanterie, surtout que derrière eux avançait une créature de plusieurs tonnes certainement assoiffée de sang humain.

    >> Jazz : Twain ! Tu sais très bien qu’elle s’en fou, une fois qu’il sera…

    Un grognement agressif fit taire Jazz immédiatement. Elle ressera son arbalète alors que son frère releva son épée. Il n’était pas très loin et dans quelques secondes, il faudra lancer l’offensive s’il voulait garder l’effet de surprise.


_________________

Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: A Dance With The Dragon (pv) Mar 21 Aoû - 19:56

L'épée de Twain vint se ficher sous sa gorge. Siobhán ferma les yeux, prenant son mal en patience avant d'esquisser une moue qui semblait dire non mais on aura tout vu. Elle s'abstint bien évidemment de faire remarquer que quand on ne faisait pas la différence entre une jeune fille et un dragon, mieux valait s'abstenir de jouer les héros, ça aurait probablement été de trop.

>> Jazz : Tu viens faire quoi ici Fhaolain ? On n’a pas besoin de tes services !

Siobhán soupira intérieurement. Extérieurement son agacement ne se traduit que par son regard qui glissa vers l'autre jeune femme. En tant que digne représentante d'un des derniers vrais clans écossais, elle ne pouvait que s'indigner intérieurement qu'on tronçonne son nom de famille, quoique long elle voulait bien le concéder, mais elle ne dit rien, soucieuse de faire au mieux pour ne pas compromettra sa mission.

- L'ordre vient d'en haut., répondit-elle malgré tout.
>> Twain : Elle peut nous être utile Jazz ! Je veux que tu saches une chose Siobhàn, ce dragon périra de mon épée que tu le veuilles ou non, et si tu te mets sur mon chemin ce cimetière sera la dernière chose que tu verras !

Inutile de dire qu'après le bout de phrase qui ne lui était pas destinée, Siobhán n'écouta plus ce que lui disait Twain. Dans sa tête, c'est un Hepburn miniature qui ouvrait et refermait la bouche en grimaçant de tant à autre. Comme si elle ne savait pas ce qu'il était en train de babiller. Pour elle il était hors de question qu'elle lui laisse occire une créature aussi rare et aussi magnifique. Et d'ailleurs, il n'en allait pas que de son amour des dragons mais aussi de son travail de charmeuse. On ne l'avait pas engagée pour ramener des carcasses froides elle!


Notez bien l'économie de phrase de notre jeune écossaise. Remarquable non? Discret surtout.

>> Jazz : Twain ! Tu sais très bien qu’elle s’en fou, une fois qu’il sera…


Bien évidemment se disputer à côté d'un dragon ce n'était pas bien malin, du moins c'est ce que pensa Siobhán jusqu'à ce qu'elle ne détecte chez le Fossoyeur une attitude suspect. Les Fossoyeurs étaient parmi les plus vicelards chez les dragons. Celui-ci se contenta d'émettre un grondement qui, s'il paraissait agressif, était la parfaite imitation d'un grognement de dragon heureux de faire bombance. Ça n'était qu'un leurre bien sûr. Siobhán s'apprêtait à alerter ses deux "co-équipier" mais elle n'en n'eut pas l'occasion.

La queue du Fossoyeur balaya d'un mouvement souple et puissant la stèle derrière laquelle les agents du ministère s'étaient tapis. Avec l'avantage de son armure enchantée, Siobhán s'en tira fort bien en exécutant un vertigineux bond de chat. Elle se réceptionna sur un mausolée laissé intact puis, son premier réflexe fût de s'assurer d'un regard que les deux chasseurs tiraient eux aussi leur épingle du jeu. Malheureusement pour elle, elle savait qu'on ne ferait pas à sa manière, calmement sans coup d'éclat susceptible de faire enrager la bête au lieu de l'apaiser.

Elle se tenait donc sur ses gardes attendant de voir ce que les Hepburn² leur réservaient, à elle autant qu'au Fossoyeur...

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: A Dance With The Dragon (pv)

Revenir en haut Aller en bas

A Dance With The Dragon (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Jeu Vidéo]Dragon Age Origin
» Avocats du Dragon
» Dragon vs Aigles
» Au Dragon Vert
» DRAGON vs GGHH

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-