Partagez|

James Arcturus Sorcefort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
James Arcturus Sorcefort



MessageSujet: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 15:47


PRENOM(S) NOM


◢ âge : 42 ans
◢ date et lieu de naissance : Ville de Bath, en Angleterre le 18 mai 1970
◢ état civil : célibataire
◢ numéro de coffre Gringott's : 358
◢ signe(s) particulier(s): Une tignasse brune totalement hirsute, de jour comme de nuit. Un sourire tantot moqueur tantot satisfait tantot complètement débile sur le visage et des yeux toujours pétillant de curiosité
◢ baguette magique : 25 cm, bois d'églantier, crin de licorne et poussière d'écailles de dragon. La baguette a ensuite été mise à "tremper" dans une décoction de différentes plantes comme la sauge et la mauve douce.
◢ familier : Un reptile étrange mélange de caméléon et de lézard à corne, le tout donnant une bestiole très moche répondant au doux nom de Crang, allez savoir pourquoi...
◢ poudlard : Serdaigle sans aucune contestation possible !
◢ profession : Créateur de sortilèges et enchantements, il postule régulièrement pour le département des mystères au poste de directeur. Il reste pendant ce temps un créateur free-lance. Il n'y pense pas mais on lui doit pas mal des dernières nouveautés qui ont relancé la croissance de son pays.
◢ effets personnels: Toute une baterie d'instruments étranges récoltés durant ses voyages qui n'ont d'intérêt que pour lui, des montagnes de livres en très bon ou très mauvais états, des ingrédients à ne plus savoir quoi en faire, et surtout un livre de taille réduite, une sorte de carnet qu'il porte autour du cou et dont il ne se sépare jamais.

CURRICULUM VITAE


Ϟ Ma famille, mes parents: La famille Sorcefort est une ancienne famille de sorcier qui a réussi à se maintenir tout au long du temps en respectant quelques règles simples. La première était de toujours se marier avec un sorcier, quelque soit son origine et ses pouvoirs. Un sorcier ou une sorcière obligatoirement. Ce ne fut pas toujours sans mal, l’amour n’était pas toujours présent entre les mariés mais tant pis. La deuxième règle était de toujours avoir deux fils. Toujours, de façon à ce que le nom de Sorcefort se transmette de génération en génération. Règle qui permit d’obtenir des familles parfois très nombreuse. Citons l’exemple de Raven Sorcefort, femme de Christobald Sorcefort, qui du mettre au monde pas moins de 11 enfants avant d’obtenir les deux fils nécessaire… Malheureusement pour les Sorcefort la troisième règle vint souvent mettre à mal leur famille. En effet, chaque enfant portant le nom de Sorcefort devait impérativement mettre ses talents magiques au service de la communauté pour créer et améliorer les sortilèges et connaissance de son temps. De ces expérimentations ainsi que des nombreux voyages et catastrophes que cela causa, peu de Sorcefort sont restés vivant bien longtemps… le plus souvent les petits derniers ne devant leur survie qu’à la connaissance des erreurs (fatales) des ainées…
En l’occurrence, James est le dernier né de la famille Sorcefort. Il fait partie d’une famille de 5 enfants dont trois sont décédés dans des circonstances parfois difficile à comprendre… Il ne reste de vivant que sa mère : Annie Sorcefort, et sa sœur Mérédith Sorcefort. Son père ayant été tué lors de la création d’un sortilège commandé par une famille de sorcier liée à Lord Voldemort. Suite au retour des Mangemorts avant la victoire de Potter, la mère et la fille partirent pour l’Australie. James qui était pendant ce temps la quelque part entre le Cambodge et le Laos n’apprit leur fuite qu’en rentrant en Angleterre un an après la chute du Lord.


Ϟ Mon premier mot : Poulet !! humhum… oui ce jour-là, un animal à deux pattes, bec et plumes de couleur marron, ocre jaune et rouge, portant fièrement une crête très moche passait par la. Cet animal de la famille des gallinacés communs en plus d’être intrinsèquement très laid, se trouvait être en fait un chapon de l’année qui devait finir, en ce mémorable jour, comme plat de résistance à la table commune de la famille Sorcefort. Quel rapport entre ce premier mot et la destinée tragique de cet oiseau châtré ? Aucun en fait, mais c’est vous qui avez posé la question alors…

Ϟ A Poudlard... James est entré à Poudlard durant les années fastes de la disparition de Lord Voldemort. Bien trop jeune pour se soucier réellement et comprendre l’atmosphère de l’époque, il se réjouissait seulement comme tout le monde. Il fut envoyé directement à Serdaigle à peine le choixpeau déposé sur son crâne. Aucune hésitation sur le choix de la maison, Serdaigle était fait pour lui. Comme pratiquement chaque membre de sa famille, il avait en lui cette soif de savoir, cette curiosité face à l’inconnu. Cependant, les premiers mois furent un désenchantement. Bien trop solitaire pour se faire de vrais amis, il n’était pas suffisamment sportif et intéressé par le quidditch pour s’y mettre et supporté son équipe comme un vrai fan. Les seuls cours qui le passionnaient, étaient ceux de Sortilèges et de métamorphoses. En divination aussi aveugle qu’une citrouille d’Halloween, le professeur de Soin aux créatures magiques ne le laissait plus approcher de peur qu’il ne blesse un animal. Les cours de botanique était un cauchemar tant pour lui que pour les plantes. Les cours de potions semblaient promettre à chaque début d’heure lors de l’énonciation des effets, ingrédients, contre-indications et toutes connaissances importantes, mais la pratique se terminait invariablement par une potion ratée. C’est malgré toutes ses difficultés et des notes parfaites en sortilèges et Métamorphoses qu’il réussit à valider sa scolarité. L’âme charitable du professeur Dumbledore y était aussi sans doute pour beaucoup mais James tout à la joie d’être enfin diplômé n’y pensa point.

Ϟ Mon Epouvantard et mon Patronus... Aussi étrange que cela puisse paraître, James ne s’effraie pas des choses communes. Il éprouve pour toutes les choses qu’il rencontre une curiosité sans borne. D’aucun diront que ce trait de sa personnalité lui vient d’une parfaite maîtrise de soi et d’un courage hors du commun, sa sœur, elle, prétend que ça vient plutôt d’une stupidité maladive et congénitale, ajouté à un manque totale de rattachement à la réalité… Toute fois, il a éprouvé de la peur à plus d’une reprise mais jamais pour sa personne. C’était à chaque fois qu’il se trouvait dans une situation où il avait de grande chance de perdre les résultats de ses recherches, voir mourir un spécimen de haute valeur ou qu’un incendie risquait de brûler une précieuse bibliothèque. Lors d’une rencontre avec un épouvantard, rencontre motivée par la recherche d’une crypte sensée contenir plusieurs exemplaires uniques d’un même livre (la contradiction de cette légende de bazar n’ayant jamais frappé James, donnant de l’eau au moulin de sa sœur), se termina par un scène d’une émotivité surchargée : James à genoux face à une sorte d’armoire/bibliothèque qui prenait feu et se consumait dans de superbes et magnifiques flammes vertes et bleues. (les épouvantard font parfois preuve d’une créativité exemplaire). Heureusement pour James dans son désespoir de vouloir sauver ses reliques inestimables, il lança un sort de création d’eau, d’une puissance peu commune mais nécessaire au vue de la situation tragique. Le jet d’eau frappe l’épouvantard ainsi qu’un pilier porteur… La suite s’imagine sans peine : la crypte totalement noyée sous l’eau et les décombres, James obligé de fuir en pleurs en pensant à la perte des ouvrages le tout sous les cris haineux d’une famille possédant leur demeure juste au dessus. Le patronuss de James est un poulet, hum un coq. Heureusement bien plus fier, costaud et puissant que le chapon de son enfance. Un magnifique spécimen de son espèce qui ferai se pâmer toutes les poules du voisinnage…

Ϟ Ma Pensine : James est un créateur maintenant renommé en sortilèges et enchantements. Il a permis de nombreuses découvertes magiques et améliorations des sorts déjà connus. C’est en partie grâce à lui, que l’Angleterre s’est s’y bien remise de l’après-guerre. Cependant, il n’en tire aucune gloire. En effet, James est un créateur. Une fois la création réussie, il passe à autre chose avec autant d’énergie que de passion, oubliant « presque » ce sur quoi il travaillait avant. Si on devait porter quelque chose à son crédit, on peut toujours citer le Sortilège de « Levenpied » qui a pour effet de faire pousser jusqu’à dix fois plus vite n’importe quel pied de tomate. On peut aussi le remercier pour le sortilège de « Voluptus » qui permet à la cible de vivre l’heure la plus voluptueuse de sa vie. Il est à noté qu’une addiction à ce sortilège est en train de se développer parmi la population anglaise, malgré les mise en garde de James, allez savoir pourquoi… Il existe une multitude de sortilèges et d’enchantements de ce genre créés par James dont il est assez fier. Certains sorciers ricaneront en les cataloguant de sortilèges de « sorcière au foyer », il est vrai que certains n’ont absolument aucune utilité dans la lutte contre les mages noirs. Heureusement son génie créatif ne n’arrête pas là. De nombreux sorts offensifs ont vu le jour dans son laboratoire : le sortilège de « sonicboom » qui déclenche une puissante onde sonore non audible pour l’oreille humaine, de type Ultra-son, capable de trancher un objet en deux ou de pulvériser un mur selon l’angle et la distance de la cible au lanceur. On peut aussi parler du sortilège de « vertigo » qui rend la cible complètement confuse par une inversion du haut et du bas, de la gauche et la droite. En réalité toutes les perceptions de la cible sont inversées, ce qui permet au lanceur de profiter de ce répit pour attaquer ou fuir.
James pourrait parler des heures et des journées entières des différents sortilèges qu’il a mis au point. Que ce soit par caprice ou sur commande, il se souvient de tous les sortilèges qu’il a inventés et en garde toutes les informations dans le petit livre qu’il porte en collier. Toutefois, il est totalement indifférent à la joie ou la colère qu’il a pu créer lors de ses voyages dans les quatre coins du monde. En effet, James est une personne totalement décalée avec le reste de ses compatriotes. Il vit dans son monde et est indifférent aux « détails » (comme il les appelle) que les sorciers « normaux » considèrent comme des choses importantes.


Ϟ Mon Sortilège Préféré : James n’a pas vraiment de sortilège préféré. Il aime toutes ses créations et révère tous ceux qu’il a n’a pas inventé. Cependant, un sortilège en particulier lui tient à cœur. Peu utilisé par les sorciers, il n’a pas reçu l’engouement que James attendait. C’est le fameux sort de « patatozaurus ». Un sortilège permettant de transformer un solanum tuberosum (une patate, pomme de terre quoi !!) en dinosaure !!! Et oui un sortilège fort utile en toute saison. Evidement selon la taille du tubercule, le dinosaure sera de taille plus ou moins importante. C’est avec ce sortilège que James se sortit de plusieurs situations rocambolesques et qu’il amusa tous les enfants d’un village. Ce sortilège est un SDD (sort à durée déterminée pour les non-initiés) ce qui le rend non dissipable. Il va jusqu’au bout de sa durée et disparait.

Ϟ Mes Epic Wins : L’invention du sortilège « patatozaurus » est un bon moment pour lui, ainsi que l’ouverture de la crypte abandonnée d’un mage polynésien particulièrement vicieux qui de son vivant n’aimait pas trop partager ses connaissance, mais qui une fois mort les avait encore plus dissimulées au reste du monde. Cette crypte était plutôt bien protégée : tout un ramassis d’explorateurs zombifiés, des monstres cauchemardesques et des pièges à vous décoller la peau du visage. Sans compter les différents enchantements dormants qu’il avait fallu étudier, contourner, dissiper ou esquiver. A la fin, quand James réussit enfin à ouvrir l’armoire du sorcier au fin fond de sa crypte et qu’il découvrit une dizaine de rouleaux de peaux humaines et simiesque, il pleurait presque de joie. Il y avait aussi l’invention de l’enchantement d’ouverture de pot de confiture par simple pression du pot sur la plaque porteuse de l’enchantement. Réussir à appliquer la parfaite dose de magie qui permettrai d’ouvrir le pot sans le faire exploser n’était pas un mince exploit. Il s’est cependant quelque peu fâché quand on lui fit remarquer qu’un simple mouvement de baguette permettait d’obtenir le même résultat…

Ϟ Mes Epic Fails : James n’a absolument aucun souvenir d’évènements malheureux ou d’échecs. En fait il ne ressent pas de sentiments négatifs dans ce genre de situation. Cela ne fait que le renforcer dans sa volonté d’arriver à un résultat positif ou en accords avec ce qu’il a besoin. De ce fait, tous ces échecs ne sont pour lui que le cheminement normal d’un processus de création. Seul le but à atteindre compte, le chemin et les méthodes pour y arriver sont sans importance. Certains y verront une preuve d’optimisme d’autres un manque d’intelligence, mais c’est une remarque de sa sœur qui peut nous faire réfléchir sur James : « n’avoir aucun remord, ni aucun sentiment de honte ou d’échec face à ce que tu fais te rend dangereux vis-à-vis de tes congénères James… qu’est ce qui t’arrêtera si tu ne recules devant rien pour aboutir à tes résultats… »

Ϟ J'aime... les sorts, sortilèges, malédictions, enchantements, rituels, expériences, laboratoires, livres, instruments de mesure, ingrédients, les trecks au fin fond des régions inhospitalières, les ruines, les artefacts, les nouilles instantanées et le parmesan en poudre. Les crèmes glacées à la framboise et la littérature moldu.

Ϟ Je Déteste... le foie, les rognons, la cervelle et le sirop d’érable. Les bébés qui pleurent et les ascenseurs. Et tellement plus encore ^^

Ϟ Il était une fois... James dresserai aussitôt une oreille attentive. Pour lui, les contes, légendes et autres ragots de grand-mère sont à écouter et étudier avec attention. En effet, pour lui toutes ces histoires ont un fond de vérité et il se peut que quelque chose d’utile puisse en sortir : une indication sur une crypte pleine de trésor inestimable, des idées neuves pour la création d’un nouveau sort ou enchantement, ou simplement une morale instructrice (morale qu’il oublie le plus souvent aussitôt sa curiosité reprenant le dessus dans les minutes qui suivent). Cependant, si l’histoire qui commence lui est connue ou simplement inintéressante, il va bailler et se reconcentrer sur quelque chose d’autre.

Ϟ Le conte des trois frères? James connait ce conte pour enfant, et la morale qui en découle. Il n’y a pas spécialement plus attaché d’importance que ça, car à la vérité aucun des artefacts ne pouvait l’aider dans ses recherches en création. Il était bien intéressé par la baguette mais plus pour la puissance qui en découlait que pour la gloriole. Réussir à lancer des sortilèges avec une puissance accrue aurait pu être utile. En écoutant les rumeurs de comptoir, il a cru comprendre que cette histoire est en fait une réalité, mais malheureusement pour lui, l’histoire d’un moine franciscain ayant laissé des parchemins d’une valeur inestimable dans sa tombe occulta totalement la nouvelle et James ne pensa plus qu’à une chose comment ouvrir la tombe du moine sans abimer les parchemins…

Ϟ Que faisiez vous dans la nuit du 24 au 25 mai dernier?
La ville de Bath en Angleterre. Ville splendide dont l’architecture permet de retracer son histoire jusqu’à l’époque de l’invasion romaine. Les bains et autres structures typique de l’antiquité, font de cette superbe ville peu éloignée de Londres, une attraction pour les touristes et un endroit bien sympatique pour les retraités et les cadres en quête d’un repos bien mérité. Une ville aussi ancienne que celle-ci n’abrite cependant pas que des moldus. Comme presque toutes les villes ayant un passé lointain, elle est la résidence de plusieurs familles de sorciers. En l’occurrence, c’est ici que réside la famille Sorcefort. Dans une résidence de grande taille, un peu éloignée du centre ville, se dresse la maison des Sorcefort. Une grande maison. Une maison qui a connu des jours meilleurs mais qui se dresse tout de même avec un petit quelque chose de majestueux. Du bas de la petite colline qui marque le début de la propriété, on ne peut en voir que les derniers étages. Les habitants du coin savent qu’elle est habité par une famille assez vieille, discrète et peu encline à la vie en collectivité. Les épais murs de la propriété semblent toujours trop haut pour être escaladés, et tous les enfants aux alentours se sont retrouvés devant avec une subite envie de faire demi-tour.

C’est devant cette bâtisse que se trouve un homme. Cet homme, aussi banal qu’il semble, est le propriétaire de cette propriété. Assez grand, la quarantaine débutante, un manteau long noir et qui semble bien chaud, des chaussures de goût mais pas luxueuse, un chapeau tenant à la fois du melon mais en ayant une touche française et une superbe canne dans la main droite, il se tient bien droit devant la grille d’entrée sous la pluie et semble attendre. Son regard se porte dans le vide, les yeux fixés sur la route qui monte doucement en serpentant entre les arbres et les buissons du parc jusqu’au manoir.
Puis d’un coup, il s’anime et pose un pied sur une dalle un peu plus décolorée que les autres. Le deuxième pied, le gauche, se pose lui sur la dalle d’à côté, elle un peu plus foncée. La canne, longue, fine, faite d’un matériau ressemblant au bois mais en étant plus dur, beaucoup plus dur, vient se poser exactement au milieu de la jointure des dalles. Ainsi elle semble recouvrir parfaitement une très légère marque au sol. Les deux mains gantées de l’homme viennent se poser sur le pommeau finement ouvragé. Le silence à peine perturber par ces furtifs mouvements est total, seule la pluie fait entendre son doux résonnement en venant s’écraser sur lui et le sol. La canne se lève d’un petit centimètre et retombe d’un coup sec sur la marque. Cela semble faire vibrer le sol et une petite étincelle jaillit, disparaissant immédiatement dans les flaques d’eau au sol.

Dans le silence le plus complet, le portail ouvragé qui semblait narguer chaque visiteur en demeurant totalement fermé, commence à s’ouvrir. Doucement tout d’abord et de plus en vite pour se retrouver totalement ouvert. Notre inconnu se met en branle et d’un pas alerte et vigoureux se met en marche. Une fois le portique passée, une deuxième étincelle s’échappe de sa canne. Un bref regard est accordé aux grilles et celle-ci se referment pour reprendre leur place initiale. James Arcturus Sorcefort est de retour dans la demeure ancestrale de sa famille.

« Qu’est ce que c’est bon de revenir chez soit après tant d’années… dommage qu’il n’y ait personne pour m’y accueillir… Enfin, c’est toujours mieux que de retrouver des ruines fumantes ou des décombres abandonnées à la végétation. »

La voix de James retentit haute et claire dans le hall de la maison. Dégoulinant d’eau, se tenant juste au centre de la pièce de dimension importante, il laisse son regard se poser tour à tour sur les objets qui lui rappellent son enfance. Rien n’a été déplacé. Tout est toujours comme il s’en souvient. Cette vieille horloge par exemple, ou ce tableau d’un ancien membre de sa famille, célébré sur toile pour son caractère exécrable et ses réparties blessantes. Tout était toujours là, identique.

James avança d’un pas vers le salon, et suite à un mouvement léger du poignet, chapeau, cape et veston se dissipèrent dans un nuage de fumée comme pour le laisser se libérer d’eux puis reprirent leur substance solide et volèrent gracieusement vers leur support respectif. D’un pas allègre, sifflotant un air appris en Asie du sud-est, James passa dans le salon sans s’arrêter et descendit par l’escalier qui lui faisait face. Tout sur son passage s’animait, prenait vie et commençait à reprendre les fonctions qui dévolues à chaque objet. Les chandeliers s’embrasaient, répandant une douce lumière, le service à boisson se mettait à vibrer et une bouteille de whisky irlandais versait tranquillement un verre tandis que la pince à glaçon sélectionnait deux petits morceaux de glace pour les mettre dans le verre. La cheminée s’enflamma avec vigueur pour répandre une chaleur bienvenue. La vie revenait dans la maison à chaque pas de James. Tout cela tenait en de simples enchantements que la famille Sorcefort avaient placés dans toute la demeure. Chaque fois qu’un membre de la famille passait la porte, la maison se mettait en quatre pour le servir au mieux selon son bon plaisir. James n’avait même pas besoin d’y penser pour que dans la cuisine chaque instrument se mette à débiter, éplucher, cuir et préparer un repas au goût du maître des lieux.

James descendait tranquillement l’escalier du salon pour se rendre dans les niveaux inférieurs du manoir. Il y avait tout en bas dans les sous-sol de la colline d’immenses salles de pratique de sorcellerie, des laboratoires et des salles d’archives et de stockages. Tout avait été construit par sa famille au fur et à mesure que leur passion pour la création magique augmentait. Chaque salle était doté des meilleures enchantements de confinement possible ainsi que des sortilèges de renforcement et de protection. Ainsi les Sorcefort pouvaient s’oublier à loisir dans la création, tester tout ce qui leur venait en tête et ceci sans créer le moindre problème à la population moldu voisine. C’était vers le laboratoire que se rendait James. Il n’y avait pas mis les pieds depuis tellement longtemps. Il ne pensait pas vraiment à commencer de travailler dès son arrivée, mais simplement se tenir au milieu du laboratoire, de respirer l’air un peu renfermé et de se souvenir lui ferait du bien et éveillerai son esprit créatif il en était sûr. Depuis son retour en Angleterre, il avait travaillé dans des petits labos et des caves aménagées, rien de bien brillant en soit mais les commandes qui arrivaient sans cesse l’avaient empêché de seulement mettre un pied chez lui. D’un bout à l’autre du pays, il avait du pendant plusieurs années travailler, livrer des commandes, vérifier les enchantements, délivrer des malédictions. Une activité débordante qui l’avait comblé. Mais il était un peu las ces derniers jours. Il avait besoin de repos et d’un peu d’intimité. Il avait d’ailleurs perdu plusieurs kilos et sentait que son organisme ne tiendrait pas longtemps à ce rythme.

« Se sentir chez soit et avoir à portée de main tant de choses si utiles, tant de connaissances et d’outils… voilà qui me remettra d’aplomb aussi surement qu’un séjour à Saint Mangouste. Crang… voici le laboratoire !! »
Dit-il en ouvrant en grand deux lourdes portes de plomb. Une minuscule tête reptilienne fit son apparition de l’une des poches du tailleur que James portait. Les yeux amovibles, rappelant ceux d’un caméléon, se posèrent un peu partout, virevoltant en tout sens. Une langue bifide jaillit gracieusement de sa gueule ouverte sur des dizaines de petits crocs acérés comme des lames de rasoirs. Une fois la pièce évaluée, Crang poussa un petit cri, moitié crachement, moitié grognement et retourna se mettre au chaud.

James haussa les épaules avec un petit sourire puis se mis à déambuler dans la pièce, examinant et estimant tout ce qu’il avait devant les yeux. Au bout d’une petite demi-heure, un carillon léger sonna, emplissant l’air d’une douce sonorité, et c’est sur un léger soupir que James remonta tranquillement dans le salon du manoir afin de prendre son repas. Toasts grillés avec foi gras de canard, aiguillettes de poulet et légumes vapeurs, le tout accompagné d’une sauce échalote et fond de veau. Un repas simple mais roboratif, qui lui rappelait son enfance. Alors qu’il finissait son dessert, deux parchemins vinrent se poser près de lui sur la table. Il leva un œil et pu voir par la fenêtre les messagers ailés s’évanouir dans la nuit noire.

La première lettre que James ouvrit, était en parchemin de qualité, marqué du sceau du Ministère de la Magie. Il attendant cette lettre depuis plusieurs années. A chaque fois déçu de ne pas la recevoir, il retentait sa chance, présentant ses nouveaux travaux et tournait ses arguments d’une nouvelle façon. Enfin ses demandes étaient couronnées de succès. Le Ministre de la Magie lui accordait enfin un entretien privé pour le poste de directeur du département des Mystères. L’ancien ayant disparu depuis quelques années sans qu’on sache, officiellement parlant, trop comment. Ceci James s’en moquait comme de sa première potion ratée, ainsi que de toutes les suivantes en fait. La seule chose importante était que le poste était vacant, lui était disponible et que le département des Mystères recelait énormément de connaissances et de secret pour que ses recherches fassent un véritable bon en avant. Bon qui ne pourrait que servir le Ministère et sa lutte contre les gangs qui pourrissaient Londres et le pays.

C’est avec une joie de gamin fasse à une montagne de bonbons et cadeaux que James prit le temps de répondre à l’invitation du Ministre, lui laissant le choix de la date, de l’heure et du lieu. Une fois la lettre terminée, James la tapota du bout de baguette pour qu’elle se roule et se ferme d’elle-même. Un mouvement du poignet, la pointe de baguette réalisant une figure courbe et un petit nuage de fumée violette se forme dans son sillage. La fumée se condense et prend la forme d’un hibou de taille réduite mais impressionnant de réalisme. Celui-ci saisi la lettre et disparait dans un petit « pop ».

La deuxième lettre était plus intrigante. Parchemin usé, noir charbon, sans annotation quant à l’envoyeur. James la fixa pendant quelques instants et prit la décision de s’entourer de quelques protections magiques ainsi que de la placer dans une zone de confinement réduite afin de ne pas prendre de risque. Il avait lui-même envoyé une lettre ensorcelée, en réponse à un contrat, et il se souvenait très bien qu’il n’aurait pas aimé la recevoir. Une fois les mesures défensives exécutées, il ouvrit magiquement le pli scellé. Une fine fumée noir s’éleva alors du parchemin pour former au niveau du visage de James des phrases lisibles. Une demande de rendez-vous la aussi. Pour un contrat sur un sortilège sans plus de précision. « la légalité de l’entreprise est justifiable » disait le parchemin… une formule que James avait assez souvent rencontré. On ne prenait pas de rendez-vous de cette façon pour un sortilège de repassage. Une fois le message lu, le nuage se dissipa ne laissant sur le parchemin qu’une seule et unique phrase : « si vous acceptez notre proposition, déchirez le parchemin en seize morceaux et jetait le au vent. »

Après quelques instants de réflexion, James se leva de sa chaise, passa devant un meuble en bois nacré et l’ouvrit pour se servir un verre d’un alcool ambré. Tout en sirotant son verre, il regardait le parchemin. Puis comme si toutes ses hésitations le lassaient, il laissa la formule parcourir son esprit et pointa sa baguette sur le parchemin. Celui se découpa lentement en seize morceau de taille parfaitement identique et voleta jusqu’à la fenêtre qui s’ouvrit pour les laisser disparaître dans la nuit sombre. Quoi qu’il se passe maintenant, James s’y était aventuré de son plein gré. Il finit par sourire en avalant la dernière gorgée de son verre et reposa la verre sur la table. D’un pas léger, il prit la direction de sa chambre, fredonnant un air célèbre de la culture maya, pendant que dans son salon le verre s’élevait tranquillement pour rejoindre le reste de la vaisselle sale. Le manoir des Sorcefort s’occupait de tout, et ainsi en serait-il tant qu’un Sorcefort en serait le propriétaire.





◢ Et vous vous en pensez quoi? prometteur ^^
◢ Pseudo : ryuuku
◢ Age : 26 ans sonné ^^
◢ Epic Wins / Epic Fails : oula... tellement dans les deux catégories ^^
◢ Ce que vous pensez du forum : Hate de voir ce qu'il nous réserve de beau ^^
◢ Ce que vous aimeriez voir dans les évènements à venir sur King's Cross : action, aventure, humour, un brin de sensualité et beacoup de fun ^^
◢ Autre chose ? ancien Rp-iste sur des forums de Rp HP, comme MA et ses anciennes versions ^^ je retrouverai certainements quelques "anciennes" connaissances ici je pense ^^








Dernière édition par James Arcturus Sorcefort le Dim 2 Sep - 16:27, édité 8 fois
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 16:06

Bienvenue !!




_________________

Revenir en haut Aller en bas
James Arcturus Sorcefort



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 16:17

Merci ^^
Je rédige ma fiche tranquillement histoire de faire ça bien et sans fautes !
j'éditerai régulièrement donc ^^

Pour le métier, je précise que c'est ce que je souhaiterai faire avec l'autorisation du staff bien entendu.
De ce fait l'histoire que je vais mettre en place et tout le background sera lié à ce métier ^^

Et aussi j'ai du buggé sur l'avatar car ça fait moche lol mais je verrai pour le régler plus tard
Revenir en haut Aller en bas
Esteban D. Carerras
GARDIEN DES FLECHES D'APPLEBY.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 16:56

Robert!! <3 Bienvenue!
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 17:15

Si tu as besoin d'aide pour l'avatar Wink

J'adore le concept Smile

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 20 Aoû - 17:52

Bienvenue à toi
pour ton métier si tu veux qu'il ait finalement été accepté comme directeur du département des mystères tu as notre feu vert. N'hésite pas à me MP si tu as des questions et bonne inspiration pour la suite de ta fiche

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
James Arcturus Sorcefort



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Mer 22 Aoû - 10:18

Voilà une première partie déjà de ce que j'ai commencé à écrire pour la fiche. Je vais relire ça à tête reposée, les fautes seront plus visibles ^^

Pour l'avatar en effet je veux bien de l'aide lol j'ai jamais su gérer ça

Sinon pour le poste de directeur du département des mystères je veux bien, je vais juste voir pour faire un Rp où je reçois l'acceptation. Histoire de dire que c'est pas immédiat. Cela permettra peut être à certaines personnes de certains milieux de me contacter en tant que créateur free lance ^^ (si vous voyez ce que je veux dire héhé)

Voilà j'espère que ce que j'ai mis convient pour l'instant !
Revenir en haut Aller en bas
Emìr Jawhari
GERANT DU SOUK DE KDHIM.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Mer 22 Aoû - 12:53

D'accord ! Aucun soucis !
Je verrais avec Elo' pour t'arranger un RP avec Kingsley Shackelbolt afin de te faire ça en RP !

Pour l'avatar, je vais t'en faire, peut-être cet aprem', je te les posterais et tu choisiras lequel tu préfères, à moins ce que tu es une image en particulier, tu me la postes et je te la graph', et te la met si ça te plaît.

Au cas où tu es déjà une image, il faut que tu l'héberges sur noelshack, imageshack (je te le déconseille) tinypics (idem) ou serving (attention il gère mal le png) et que tu le postes dans le dernier lien qui se trouve dans ton porfil (lié une image à partir d'un autre site) tu copies colles ton url et y aura pas de soucis Smile

Bon courage pour le reste de ta fiche et bienvenue parmi nous James !

_________________



    « CHAQUE HOMME,
    POUR PEU QU'IL SOIT DISERT ET
    QU'IL AIME LES FEMMES,
    PORTE EN LUI SES MILLE ET UNE NUITS. »


Revenir en haut Aller en bas
Karly G. McGregor
BRACONNIERE AU MARCHE AUX TROLLS.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Mer 22 Aoû - 16:34

Gnyaaaaaaah

* capture James dans un grand sac à patate et part par la fenêtre avec son butin sur l'épaule *
A moi ! A moi ! A moi ! ... ZBAF !

Désolée, dérapage technique. Bienvenue parmi nous, vieux Mr ! Bon courage pour la fin de fiche (qui me semble quasiment terminée).

_________________

Revenir en haut Aller en bas
James Arcturus Sorcefort



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Ven 31 Aoû - 14:04

Voilà !! Enfin fini !! désolé du délai mais semaine de repos et vacances dernières minutes !!

Pas eu le temps de plancher sérieusement dessus (et même là c'est pas forcément d'un niveau extrème lol )

Je me relirai dans la journée ou demain histoire de virer les dernières fautes ^^ (celles qui font ch*** et qu'on voit jamais même en relisant 15 fois)

Sinon pour l'avatar je suis preneur de tout ce que vous pourriez me faire avec la photo que j'ai utilisé et que j'aime bien.
Pas de signature ou un truc simple genre département des mystères lol

Je laisse libre cours aux Mj et autres jouers qui seraient tenter de répondre à mes ouvertures !

Si quelque chose cloche hésitez pas j'argumenterai avec plaisir LOL
Revenir en haut Aller en bas
Lloyd S. Yaxley
LANGUE DE PLOMB.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Ven 31 Aoû - 14:58

Bienvenue Patron ! What a Face

Lloyd est langue-de-plomb en section recherche. Je veux une augmentation... Cool *PAN*

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 3 Sep - 15:56

Je réquisitionne ta fiche pour une petite lecture hors ligne ce soir chez moi (oui on plus le net alors on fait des systèmes D XD), je te redonne des nouvelles très vite. Wink

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
James Arcturus Sorcefort



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 3 Sep - 16:37

Oki cool ^^

J'attends de tes nouvelles avec impatience alors XD

Pour le Rp avec notre cher premier ministre pour le poste de directeur je lui ai laissé toute liberté pour convenir du lieu et de tout le reste ^^ ça serait plus simple qu'il fasse un sujet PV et qu'il me prévienne par MP que j'y me rende directement ^^
Revenir en haut Aller en bas
Aaron Pangmel
LANGUE DE PLOMB.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Lun 3 Sep - 21:48

Félicitations pour ton extraordinaire fiche de présentation.

Aaron se réjouit de collaborer avec un directeur de département aussi compétent, instruit, aventureux, et il faut bien l'admettre un brin siphonné par certains aspects de sa personnalité.

Les rps s'annoncent grandioses!

_________________

Not erkennt kein Gebot, und so besteht es zu Rechte.
Revenir en haut Aller en bas
Kingsley Shacklebolt
MINISTRE DE LA MAGIE.



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort Mar 4 Sep - 12:31

Mon cher Sorcefort,
j'ai lu avec grande attention chacune des requêtes que vous m'avez adressées. Considérant votre style exceptionnellement soigné et votre maîtrise du suspens, je me vois contraint de convenir que nous avons là un sorcier de grande qualité et qui ne saurait trouver meilleure place qu'à la direction du département des Mystères. Je vous attends donc dans mon bureau à 22h56 précises demain, pour que nous puissions discuter des modalités de votre prochaine intégration au niveau 9. Vous recevrez confirmation de notre rendez-vous dans la matinée de demain par hibou ministériel.

Cette présentation est par conséquent validée.

PS: nous accueillerions avec enthousiasme un précis de vos meilleurs sortilèges (dans la section carnet de jedusor > rappeltout par exemple), afin que nos concitoyens sorciers puissent faire bon usage de ce que vous avez pu leur apporter toutes ces années durant.

Bien à vous,
Kingsley Shacklebolt
Ministre de la Magie.

_________________


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: James Arcturus Sorcefort

Revenir en haut Aller en bas

James Arcturus Sorcefort

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Morrell James ( Haiti Democracy Project) 202-588-8700
» Davy James' Fiche technique
» With Aristide's return comes hope (Selma James, widow of C.L. R. James)
» All i wanted was you [PV James Stanford]
» Présentation de James-Potter

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) Vieilles fiches.-