Partagez|

Yuki (Nora) Harada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Yuki (Nora) Harada. Sam 7 Juil - 18:48


YUKI NORA, HARADA


◢ âge : 25 ans
◢ date et lieu de naissance : Tokyo, le 27 mars 1987. Yuki possède la nationalité japonaise et des origines anglo-japonaises.
◢ état civil : Mère célibataire d'un petit James âgé de huit ans.
◢ numéro de coffre Gringott's : 2721
◢ signe(s) particulier(s): Ses yeux gris, ainsi qu'une fine cicatrice sur l'avant bras droit qu'elle caresse lorsqu'elle est pensive.
◢ baguette magique : La baguette de la cadette des sœurs Harada mesure vingt six centimètres. Elle est faite dans du bois de cerisier et renferme en son sein un crin de licorne. Souple et facile à manier, elle est très pratique pour la métamorphose.
◢ familier : Une chouette harfang des neiges, baptisée Hana
◢ poudlard : Serdaigle
◢ profession : Guérisseuse à Ste Mangouste
◢ effets personnels: Yuki possède tout un tas d'objets magiques mais celui qui reste le plus important pour elle est son armoire à disparaître qu'elle a acquise dans l'intention de toujours pouvoir protéger son fils.

CURRICULUM VITAE


Ϟ Ma famille, mes parents:
HIKARU HARADA (décédé) : Né dans une famille de mage noir, il ne connu pas l'amour de ses parents. Il eut en tout deux frères et une sœur, ce fut l'ainé de tous. Cependant, il développa une force énorme, créant le bonheur de sa famille. Il était toujours mis en avant, un enfant gâté de première, ses parents lui accordaient tout ce qu'il voulait - sauf les sentiments. Lorsqu'il eut ses A.S.P.I.C.S., il commis un acte impardonnable : en dix minutes seulement, il mit à terre ses parents et ses frères et sœurs, créant un bain de sang. Par envie, il décida d'en laisser un en vie, le cadet de la famille (Shoji) lui disant : 'Petite frère, survit, et venges-toi, si tu le peux'. Par la suite, il prit la fuite, commençant à créer ses plans de conquêtes du monde. Il se cacha au Japon, rencontra Kaede Kurosaki dont il fut tout de suite attiré par la beauté qu'elle dégageait. Tout en continuant ses plans, il entretenu une relation avec elle, lui cachant son passé et ses envies futures. Devenant ensuite l'un des mangemorts les plus connus et recherchés d'Angleterre, il attendit que Riku soit diplommée pour se servir de ses capacités meurtrières. Grâce aux gênes familiaux, il la fit rapidement devenir schizophrène, faisant d'elle une machine à tuer. Cependant, lors d'un combat, elle tenta de le tuer, le privant de sa baguette magique, pourtant, elle en fut incapable. C'est à ce moment là que leur ennemi, un Auror, se chargea du travail. C'est ainsi, désespérée, que Hikaru perdit la vie, essayant de transmettre un message à Riku - sans succès. Cette histoire resta un mystère, néanmoins, en ce moment, quelque part dans le monde se trouve la réponse à toute ces questions. Qui trouvera cette chose tant convoité par la famille Harada, de façon à connaître enfin cette vérité ? Mystère.

KAEDE HARADA (décédée) : Elle eut une enfance des plus normale, une famille aimante et protectrice, chose qui la fit évoluée facilement. Lorsqu'elle eut sa majorité, elle rencontra Hikaru Harada, pour qui elle fut éprise assez rapidement. Après un an de vie commune, ils décidèrent de se marier, et d'avoir des enfants. Elle connaissait son statut de sorcier, et n'en avait pas peur, elle trouvait plutôt ça entraînant. Par la suite ils eurent des enfants, et alors qu'ils en étaient au troisième (Yuki), Kaede tomba sur des notes, concernant son plan, ces dernières étaient cachées avec de la Magie, mais grâce à Keiko (l'aînée de ses filles), elle put découvrir le mystère. Dès qu'elle comprit qui il était vraiment, elle mit fin à leur relation. Puis vint un jour, où elle était au parc avec Yuki, sa cadette. Sentant la vie de son enfant en danger, elle ne fit pas attention, tentant de la sauver elle se fit percutée par une voiture et mourut quelques secondes plus tard dans les bras de sa fille, en pleurs.

KEIKO HARADA : Elle fut l'aînée des filles Harada et a vécue les même épreuves qu'elle. Dès la mort de sa mère, elle dut se rendre dans un orphelinat avec ses deux sœurs. Dès ses onze ans, elle apprit qu'elle était une sorcière et dut se rendre à Poudlard, cependant, elle a dut se rendre chez son père pour qu'il lui explique beaucoup de choses concernant le monde magique, sans rien dire à ses sœurs. Par la suite elle fut envoyée à Serpentard, et retrouva ses sœurs les années suivantes. Les retrouvailles entre Keiko et Yuki furent très difficiles et houleuses, la cadette ne pardonnant pas l'abandon dont elle avait été victime. Toutefois, après quelques mois, elles récupérèrent leur relation d’antan, à savoir que Keiko avait toujours été comme une seconde mère pour la plus petite de ses sœurs. Protectrice envers les siens, elle ne supporta pas l'idée que Sakura puisse avoir des problèmes et s'isola quelque part dans le monde pour tenter de trouver un moyen de la sortir de là. Yuki reçoit des nouvelles de temps en temps, ce qui lui assure que celle-ci est toujours en vie, et la fait espérer à des retrouvailles prochaines.

SAKURA HARADA : Surnommée Riku depuis sa plus tendre enfance. Elle fut la deuxième enfant de Kaede et Hikaru Harada. Elle put passer du temps avec son père, lorsqu'il faisait mine d'être quelqu'un de normal, d'être une personne non remplie par le vice. Un jour, il prit la fuite et elle se retrouva seule avec sa mère et ses deux sœurs. A ce moment là, elle n'arrivait pas à se défaire de l'image d'harmonie qu'elle avait de sa famille. Ensuite, alors que Yuki et sa mère furent de sorties, Kaede perdit la vie, un événement qui marqua beaucoup les trois sœurs. Elles durent partir dans un orphelinat, non loin de leur ancienne maison. A ses 10 ans, Keiko disparut, mais elle ne tarda pas à le savoir, puisque un an plus tard, elle reçut une lettre de son père lui affirmant qu'elle était une sorcière, elle dut faire ses bagages pour se rendre au manoir familial où elle découvrit une personne froide, sans sentiment, qui ne correspondait pas à l'image qu'elle avait de lui. Elle entra donc à Poudlard peu de temps après, et fut répartie à Serdaigle où Yuki la rejoignit deux ans plus tard. Les trois Harada poursuivirent leur études, Riku fut nommée Préfète et Capitaine de l'équipe de Quidditch, un sport où elle avait beaucoup de capacités. Par la suite, Riku se fit enrôlée par son père dans ses activités criminelles. Vint le moment où elle se fit prendre, par un auror, elle fut enfermée à Azkaban d'où elle s'échappa juste avant sa peine, grâce à des amis qu'elle s'était fait lorsqu'elle évoluait auprès d'Hikaru. Depuis ce jour, elle ne cesse de fuir de façon à ce qu'elle ne puisse avoir le baiser du Détraqueur.

JAMES HARADA : Fils unique de Yuki. Il fut le fruit d'une nuit passé avec un autre élève de Poudlard, Dakota Almadovar, alors que la jeune eurasienne n'était âgée que de quinze ans. Neuf mois plus tard, le 21 juillet, naissait, dans le plus grand des secrets, un petit James Miguel Harada. James ne connut pas son père dans les premiers mois de sa vie, car Yuki n'avait pas encore su lui avouer la grande nouvelle, n'étant pas sûre de la réaction que celui-ci pourrait avoir. Il connut une enfance tranquille et harmonieuse. Ses parents d'abord ensemble, s'était séparés peu avant ses un an, n'étant pas d'accord sur leurs désirs après la fin de Poudlard. Dakota repartit pour le Mexique, son pays natal, et Yuki resta avec James en Angleterre. Toutefois, les deux anciens amants, tentent de garder des relations cordiales et pacifiques pour le bien de leur fils. D'autant plus qu'une peur envahie Yuki, celle d'une prophétie qui avait été révélée quelques mois avant la fin de sa scolarité à Poudlard, en sa présence. « A vaincre sans périls… On triomphe sans peurs…Rien n’arrêtera l’enfant de Juillet… L’Héritier… A ses vingt-et-un printemps, alors… Alors… Son pouvoir n’aura de cesse… Il asservira tout un chacun et… Trahira son cœur… Tremblez car sa secrète naissance répandra le sang… Tremblez car il deviendra alors le nouveau Maître des Ombres… Aaah. » Pas de doute qu'elle concerne James. Seule Yuki est au courant de cette prophétie et a su faire le rapprochement avec son fils. Yuki a alors délibérément fait le choix de ne pas en informer ses sœurs comme Dakota pour ne tourmenter personne. Pour l'instant, James n'a que huit ans, et c'est un enfant comme les autres.

Ϟ Mon premier mot : maman

Ϟ A Poudlard...
Poudlard Express, en route pour Poudlard. Yuki était assise toute seule dans un wagon. Elle avait retrouvée ses sœurs sur le quai mais c'était avec un regard noir de haine qu'elle les avait accueillies. Elles avaient rompu son pacte, manqué à leur promesse et l'avait laissé croupir dans cet orphelinat miteux pendant qu'elles avaient tout à tour rencontrer leur père puis découvert le monde de la magie. Rancunière comme pas deux, il faudrait bien du temps et des excuses pour que la petite Harada, au caractère déjà bien trempé, leur accorde son pardon. Soudain, la porte du wagon s'ouvrit. Portant son regard d'un gris iceberg sur la porte, elle vit une blonde qui devait avoir onze ans, comme elle, s'insérer dans le compartiment. « Bonjour, je peux m'asseoir ? » Acquiesçant d'un signe de tête, Yuki ne refusait pas de compagnie, à part celle de ses sœurs. « Je m'appelle Yuki, au fait. » Un léger sourire à l'adresse de sa nouvelle compagne. La petite brune était consciente qu'il fallait qu'elle devienne sociable ici car le professeur qui était venu la chercher lui avait bien spécifié qu'elle étudierait pendant sept ans dans cette école de magie. « Moi, c'est Chloé. Alors t'es en première année ? Dis, tu crois que l'école est comment depuis, qu'il s'est passé tu sais quoi avec tu sais qui ? » « Hein ? Je sais pas du tout de quoi tu me parles. J'habitais au Japon avant, j'savais même pas que j'étais une sorcière. » Leur conversation dura pendant tout le reste du trajet de l'école et les deux fillettes ne se quitteraient plus jamais à l'avenir. Yuki avait trouvé ce jour-là une amie sur qui elle pourrait compter. Probablement la meilleure de toutes, celle que personne ne pourrait jamais égaler.

École Poudlard, remise de diplôme de fin d'étude. Yuki se trouvait en compagnie de Chloé. Toutes deux de la maison de Serdaigle avaient passé les sept dernières années ensemble. Dans la grande salle qui avait été aménagée pour l'évènement, la jolie brune qui avait bien grandit était impatiente de réceptionner son bout de papier qui attestait qu'elle avait finit ses années d'études dans cette école où elle avait vécue tellement de choses, aussi belles que tristes, tout autant passionnantes que de cours ennuyeux à dormir au fond de la classe sur son pupitre. Elle se souvenait des fêtes clandestines où Chloé et elle avaient l'habitude de se rendre. De leur sorties fréquentes à Poudlard. De ses après-midis au soleil ou elle traînait avec ses sœurs, qu'elle avait finit par pardonnée au bout de quelques mois. Elle se souvenait de ses premiers flirts, de la première fois qu'elle avait ressentie de l'amour pour quelqu'un. De ce jour où elle avait apprit que son père était vivant lorsqu'elle avait onze ans mais qu'il n'avait jamais souhaitée rencontrer la dernière de ses filles. Ce château avait abrité tant de choses qu'elle se sentait nostalgique de le quitter, mais c'était un chapitre de sa vie qui se terminait pour laisser place à un autre. « HARADA, Yuki Nora. » A l'énonce de son prénom, la belle eurasienne se présenta devant le directeur de Poudlard qui lui remit son diplôme. Adressant un clin d’œil à Chloé, elle attendit que le tour de sa meilleure amie arrive pour que toutes deux s'éclipse pour cette nouvelle vie qui s'offrait à elle. Une fois dehors, la jeune femme, fraîchement majeure, sorti un paquet de cigarettes de sa poche avant d'en caler une entre ses lèvres et d'en proposer une à la jolie blonde qui lui faisait face. « La liberté ! Chloé, tu te rends compte c'est finit ? Terminé les retenues ! » « Finit les cours inutiles et les profs barbants ! » « Oubliée, la rabat-joie de la bibliothèque qui ne voulait jamais qu'on parle. » « Oh oui, et surtout, plus d'autorité ! » « Plus d'autorité ! » Alors, la liste des choses qu'elles étaient contente de quitter s'allongea, passant du couvre feu, aux élèves inutiles de Gryffondor qui se prenaient pour des héros. Absolument tout avait été énuméré par les deux langues de vipère de Serdaigle qui aurait mieux fait d'être réparties à Serpentard. Le soleil était en train de se coucher doucement derrière la grande bâtisse, lorsque les deux diplômées quittèrent l'enceinte de Poudlard, direction le Poudlard Express, comme à leur première rencontre. Il n'y avait plus rien qui les empêchait de faire leur vie, d'entreprendre un tour du monde qui cela les chantait. Elles étaient libres. Libres de faire ce qu'elles voulaient à tout moment sans que plus personnes ne leur pose de barrières. Enfin, pas exactement. « Qu'est ce qu'on fait maintenant Yuki ? » La jeune brune se passa la langue sur ses lèvres, faisant mine de réfléchir. Fermant doucement ses yeux laissant disparaître ses iris gris, elle laissa un léger sourire s'afficher sur ses lèvres. « On va chercher James. Finit la contrainte de ne plus le voir tout le temps ! » « Oh oui, mon filleul ! J'vais pouvoir lui inculquer la vie à ce petit monstre. » Alors qu'elle riait à la réplique de sa meilleure amie, Yuki ne put s'empêcher de se replonger dans le souvenir qui restait le meilleur qu'elle ait jamais à Poudlard. La plus belle chose qui lui avait été donné de vivre. Elle avait rencontré la-bas l'amour, le grand, le passionné, celui qui vous brûle et vous consume de l'intérieur tellement il est violent. Et de cet amour, par une erreur, le fruit du hasard, était né un petit garçon. Si au début, elle avait tout caché à tout le monde avec l'aide d'amis et de potions compliquées, elle avait finit par tout avouer au père, puis au reste de ses amis, assumant ainsi son rôle de mère. James Harada. Il était l'être qu'elle aimait le plus au monde. Sa seule famille, après la disparition tragique de ses deux sœurs dont elle n'avait plus de nouvelles depuis plusieurs années, à présent.

Ϟ Mon Epouvantard et mon Patronus... James dans une situtation de danger en ce qui concerne l'épouvantard. Le patronus de Yuki est un écureuil roux (pareil que son animagus, si vous l'acceptez. Par contre j'ai regardé dans les divers topics, j'ai vu l'explications des pouvoirs particuliers, mais pas de formulaire à remplir pour faire une demande, donc voilà ^^ pas taper)

Ϟ Ma Pensine :
Ϟ : Tokyo, orphelinat du centre ville. A l'intérieur de celui-ci, dans une petite pièce qui était bien vide pour une salle de jeux, se trouvait une fillette aux longs cheveux bruns et bouclés. Âgée de sept ans, elle répondait au nom de Yuki Harada. Assise par terre, elle jouait avec une poupée qui avait déjà vécue depuis pas mal d'années et qui avait sûrement été la compagnie de nombre d'enfants avant de devenir celle de la cadette des sœurs Harada. Il s'écoula quelques heures avant que la fillette, lassée de jouer, prenne sa poupée du bout de ses doigts et quitte la pièce pour se diriger vers une autre. La-bas, elle y retrouva deux autres brunettes avec qui elle partageait un air familier. Keiko et Sakura Harada, ses sœurs aînées. S'approchant doucement, elle vint s'asseoir sur les genoux de Keiko, qui était la plus âgée. « Vous croyez que quelqu'un va vouloir de nous ? Ça fait longtemps maintenant. » En effet, les sœurs Harada avaient intégré l'orphelinat depuis trois ans. Le regard d'un gris brumeux de la cadette se posa, tour à tour, sur les noisettes de ses sœurs. A leur expression identique, la jeune enfant baissa la tête. « Oui, c'est bien ce que je me disais. » Un long soupir s'échappa de son petit corps. « Mais peut-être que quelqu'un viendra un jour pour prendre soin de toi. Sakura et moi, on est un peu vieilles maintenant. » Fronçant les sourcils, la plus jeune des trois sœurs, se cambra pour pouvoir planter son regard dans celui de sa grande sœur. Elle n'aimait pas ce qu'elle entendait. Elle ne voulait pas qu'elles soient séparées. Jamais. Elle ne le supporterait pas, surtout que si elles se retrouvaient là, c'était entièrement de sa faute. « Mais je veux être avec vous. Je veux pas vous perdre comme maman ! » Silence douloureux. Il y a trois, les trois petites brunes étaient devenues pensionnaires de l'orphelinat suite au décès soudain de la mère dont Yuki avait été témoin. Depuis ce jour, elle n'avait jamais voulu en reparler, se sentant bien trop coupable. Elle avait alors adopter un mutisme sur ce sujet afin de conserver, pour elle uniquement, les détails de ce triste après-midi de printemps. Se levant des genoux de sa sœur, Yuki fit quelques pas pour se retrouver face à face avec ses sœurs. Son regard était sérieux et dur comme lorsqu'elle était déterminer à obtenir ce qu'elle voulait. Elle n'avait pas l'habitude qu'on lui dise non, et de toute façon, ses sœurs n'y arrivaient pas, souhaitant la soulager du chagrin causé par la perte de leur mère. « Venez, on fait la promesse que jamais on se séparera, même si il faut qu'on reste dans cet endroit pourri jusqu'aux dix huit ans de Keiko ! » A cette idée, Yuki n'était pas vraiment ravie. Elle détestait cet endroit. Elle détestait les gens qui l'entourait. Elle détestait tout, plus simplement. « Allez, donnez vos petits doigts ». Forçant ses sœurs au pacte, Yuki avait son air cérémonieux et hautain.

Ϟ : Brésil, sur une plage. Voilà maintenant trois ans que Yuki Harada avait eu son diplôme de fin d'études à Poudlard. Juste après cela, elle avait rompue avec Dakota Almadovar, son amour de jeunesse, n'arrivant pas à se résoudre à le suivre pour vivre au Mexique. Sa famille n'aimait pas Yuki et cette dernière en était parfaitement consciente. A la place, la belle eurasienne avait décidée d'entreprendre un tour du monde pour profiter de sa jeunesse et de sa majorité fraîchement acquise. De France à l'Italie, passant par l'Australie, les États-Unis, la Colombie, Dubaï, la Russie et tout pays qui avaient donné envie à l'ancienne Serdaigle et son acolyte de toujours, Chloé Wilde. Depuis trois ans, elles avaient sillonné les routes avec en bagages, le petit James qui avait maintenant quatre ans. Bien sûr, Yuki avait fait des arrêts réguliers par le Mexique pour laisser son fils quelques semaines avec son père ne voulant pas les priver l'un l'autre trop longtemps. Allongée sur sa serviette de plage pendant que James et Chloé jouaient dans l'eau, elle sortie la gazette du sorcier, qu'elle se faisait livrée depuis leur départ. Bien qu'elles se soient déconnectées du monde magique pour un road trip entre copines, les deux sorcières aimaient à se tenir informer. « Chloé, viens voir ! » A l'appel de son prénom, la magnifique blonde avait laissé son filleul à ses pâtés de sable pour rejoindre sa meilleure amie. Lui montrant le journal, elle comprit tout de suite. Sakura Harada, l'une des deux sœurs de Yuki, avait eu des démêlées avec la justice magique et il était annoncée qu'elle était enfermée à Azkaban depuis ce matin. « On rentre à la maison ? » Yuki acquiesça d'un signe de la tête. Alors que Chloé commençait à emballer les affaires, l'eurasienne parti en direction de son fils unique. « James, mon chéri, on s'en va. » Quittant son jeu, les yeux pleins d'étoiles, le petit courut jusque sa mère et lui sauta dans les bras. Se calant sur sa hanche, il la regarda avec le plus grand des sérieux. « Cool, on va où maintenant, maman ? » « A la maison, à Londres. » Déçu que ses vacances prolongées se terminent, il fit la grimace. Attrapant la main de Chloé, Yuki transplana.

Ϟ : Londres, appartement de Yuki Harada et Chloé Wilde. Trois ans s'était écoulés depuis que Yuki Harada était revenue dans le monde magique de l'Angleterre. Le retour n'avait pas été des plus simples. Comme son fils, la belle eurasienne s'était habituée à ces vacances prolongées en compagnie de sa meilleure amie, de son fils, puis par la suite de sa filleule, la petite XX, fille de Chloé Wilde. Les deux amies de longue date avaient décidé de prendre un duplex ensemble, étant toutes les deux mères célibataires. James avait tout de suite adoptée la petite fille comme une sœur pour lui, et cela faisait plaisir à l'ancienne Serdaigle. Elle aurait aimé donné un frère ou une sœur à son fils, mais la prophétie la retenait de sauter le pas, ainsi que le fait qu'elle n’avait jamais refait sa vie depuis sa séparation avec Dakota Almadovar. « James Miguel Harada ! Dépêches toi ou on va être encore en retard et ton père va me faire une réflexion ! » Le petit garçon de huit ans déambula dans la cuisine, encore à moitié endormi. La vieille sa mère l'avait emmené avec elle à un concert d'un groupe de musique sorcier qui était très populaire. Donnant son verre de jus d'orange à son fils, elle prit place en face de lui, un grand sourire sur le visage. « A te voir, je pourrais presque croire que t'es pas pressé d'aller voir papa ! » Expression outrée sur le visage, James se dépêcha d'avaler son verre avant de se lever et de se diriger vers sa chambre tout en criant : « Oh si ! On va pouvoir s'entraîner au Quidditch et faire des trucs de garçons ! » Quinze minutes plus tard, l'enfant était prêt, habillé, les dents brossées et sa petite valise, que Yuki avait préparé en se levant, à côté de lui. « Bon, tu te souviens, cœur ? Tu dis bien à papa qu'il faut que tu m'appelles tous les soirs. » « Oui maman, mais j'suis plus un bébé ! » « Si, tu es le mien ! » Un câlin entre la mère et le fils, et deux transplanèrent direction le Mexique où Yuki déposait son fils pour une absence de deux semaines, avant de se rendre au travail.

Ϟ Mes Epic Wins : La chose dont Yuki reste la plus fière est la naissance de son fils qui lui a créé une vraie famille à elle. Elle également fière d'avoir finit par avoir une situation stable avec un métier convenable.
Ϟ Mes Epic Fails : Son adhésion chez les mangemorts pour les mauvaises raisons, la mort de sa mère, et la plupart de ses erreurs à Poudlard.

Ϟ J'aime... le chocolat, les affaires, faire la fête, boire du café très fort, mon fils James.
Ϟ Je Déteste... qu'on me donne des ordres, que l'on me force la main, me lever le matin et ne pas avoir de nouvelles de mes soeurs.

Ϟ Il était une fois... Les contes de fées n'existent pas et personne n'a de fin heureuse. On essaye juste de survivre dans le monde dans lequel on vit, en tentant d'améliorer le quotidien. De toute façon le bonheur ce n'est qu'un concept, en vérité.
Ϟ Le conte des trois frères? C'est un conte plutôt réaliste puisque tout le monde n'a pas de fin heureuse, mais que seul le plus rusé y parvient en se cachant pendant tout le reste de sa vie. Pour le fait que la baguette de sureau ait été détruite, peu lui importe, puisque de toute façon si on la possède on finira par se faire tuer dans son sommeil.



◢ Et vous vous en pensez quoi? xx
◢ Pseudo : euphorie, Léa.
◢ Age : 20 ans
◢ Epic Wins / Epic Fails : tout et rien
◢ Ce que vous pensez du forum : I love you
◢ Ce que vous aimeriez voir dans les évènements à venir sur King's Cross : Ohlala je sais pas du tout, mais j'vous fais confiance <3
◢ Autre chose ? .






_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.


Dernière édition par Yuki N. Harada le Lun 9 Juil - 9:28, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada. Dim 8 Juil - 17:33

Voilà ! fiche terminée (enfin je pense) !

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
CELEBRE JOURNALISTE.



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada. Lun 9 Juil - 9:13

Haaa ! Léa ! (L)
Je réfléchis à Dakota, ne t'inquiète pas, j'ai pas l'intention de te laisser tomber avec ça !
Bon, ne le prends pas pour toi exclusivement, c'est juste qu'on va chipoter un peu sur certains points qui nous tiennent à cœur, afin de comprendre, ou de rectifier certains points.

Ça sera de même pour toutes les fiches qui suivront, de toute manière.

Alors, concernant l'Armoire à Disparaître, je ne suis pas contre. Néanmoins, j'vais attendre d'avoir Elo' sous la main pour qu'on en discute. C'est un artefact assez spécial, et il n'en existe que très peu pour éviter d'en avoir de partout. Pour moi, c'est un +1, mais on va attendre.

Pour l'animagus, j'ai toujours connu Yuki avec, donc à voir avec Elo pour plus d'informations. Je pense qu'elle te demandera de choisir entre l'armoire, ou l'animagus.

Concernant Hikaru et Riku, la schizophrénie est innée, on ne le devient pas. A la rigueur, Riku aurait pu avoir de faibles troubles schizophréniques sans que cela ne l'handicap réellement. On va dire qu'il a pu l'accentuer grâce à diverses sorts ou potions de magie noire.

Un truc qui pourrait être sympa, c'est que tu fasses mention d'Harry Potter & Co-, tout du moins, qu'elle est allée à Poudlard, en 1998, un an après la défaite et la mort de Lord Voldemort, en ces mêmes lieux.

Pour son adhésion chez les Mangemorts, je ne pense pas que ce soit encore possible. Techniquement, elle avait 11ans, lorsque Voldemort a été tué par le débile troué, néanmoins, elle peut toujours avoir mentionné le fait de partager les mêmes idéaux concernant la magie, etc. Je sais, je suis pointilleux, mais je veux bien faire ><

Sinon, j'adore tout simplement ! Bon, je suis pas objectif aussi ! Mais mes diverses points montrent que j'ai lu toute ta fiche de A à Z ! (piètre consolation, je sais haha)
Bref, voilà mon avis.

Ben'.


_________________

COMPTE FONDATEUR. NE MP SOUS AUCUN PRETEXTE.
Vous renseignez pour contacter un membre du staff, ici.

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada. Lun 9 Juil - 9:20

Ben I love you

Y'a pas de soucis, t'inquiètes pas !
Pour l'armoire à disparaître c'est pas très grave, c'est surtout que je ne savais pas trop quoi remplir dans cette partie là (:

Pour la schizophrénie, oui je sais que c'est innée, mais comme c'est ce qu'Audrey m'avait donné à la base, j'vais voir avec elle et ce sera modifié.

Et pour les mangemorts, j'vais enlever ça pour Yuki et aussi Riku, j'ai pas fait attention au niveau des dates. J'veux bien croire que c'est une rebelle mais pas à onze ans, mdr !

et j'vais tâcher d'évoquer Harry Potter &co !

Ohwiiii Dakota ! Hate de lui fighter la gueuler à celui-là ! I love you

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada. Lun 9 Juil - 20:07

... comment vous dire... j'avais fait un pavé et là : fausse manip Crying or Very sad
Bref je remets mon costume de super méchant (là il faut dire qu'il est très beau mon costume What a Face )


1/ Animagus :
Yuki a toujours été animagus, je ne me verrais pas jouer Asphodèle sans son oncle-chat ou son don de métamorphomagie, d'autant que je sais que tu es une joueuse sérieuse et que tu ne demandes pas un truc dont tu ne te serviras jamais. Donc pour moi c'est ok pour l'animagus. Je pense (pour répondre à la question de la "liste de recensement inexistante") qu'on pourrait simplement continuer de procéder comme ça, en jugeant dans les fiches. Je ferais un petit point là dessus dans l'explication de la fiche <3

2/ L'Armoire :
Je n'ai pas envie de te la refuser parce que je sais que tu t'en resservirais bien en rp, mais je n'aime pas faire de favoritisme. Ce que je te propose c'est de gagner ton armoire dans un rp avec Alderic Warlock (comment escroquer un rp l'air de rien), ou sinon tu peux aussi attendre qu'on ouvre et qu'il y ait des personnages qui travaillent au marché aux trolls pour en acheter une illégalement. A ce propos je vais de ce pas faire le topic sur les objets qu'on peut ou pas avoir.

3/ Schizophrénie :
Wikipédia (is our god *sort* ) dit que c'est un truc qui se déclare au début de l'âge adulte en général et qui peut être réveillé par un traumatisme ou d'autres évènements importants. Du coup je pense pas que tu doives tout mettre en l'air, tu peux simplement te servir de ça pour expliquer le glissement de Riku vers la schizophrénie.


Pour le reste je n'ai rien à redire que Ben n'a pas déjà dit, à part que ça m'a fait plaisir de te relire I love you I love you I love you
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
CELEBRE JOURNALISTE.



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada. Lun 9 Juil - 20:23

Donc, on te valide !
What a Face

_________________

COMPTE FONDATEUR. NE MP SOUS AUCUN PRETEXTE.
Vous renseignez pour contacter un membre du staff, ici.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Yuki (Nora) Harada.

Revenir en haut Aller en bas

Yuki (Nora) Harada.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]
» Azénora
» presentation de: Yuki Judai
» Yuki de Anzu Story !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) Vieilles fiches.-