Partagez|

[PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Leandre C. Alister
CHEF DES AURORS.



MessageSujet: [PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY! Mar 9 Oct - 23:30

In a crooked little town,
they were lost and never found



Y'a des moments ou je me demande si je ne cherche pas la merde. Comme si j'aimais pas être peinard, sans personne pour me taper sur le système. Bon, c'est pas nouveau, avec Aleusha, c'est la guerre continue. Mais on peut pas se lasser l'un de l'autre. J'sais pas si ça a vraiment un rapport avec le fait que ce soit la première personne que j'ai rencontré en arrivant en Angleterre. V'la la gueule de la première impression que j'ai eu sur ce pays ! On aime se détester, se hurler dessus comme deux vieux putois, s'envoyer bouler. Bref, elle me saoule, mais j'ai tout de même organisé ce voyage à la con en France, mon pays natal.

Une grosse fiesta moldu avait lieu dans la capitale française pendant tout le week end, bon chic bon genre, dans un immense casino. J'avais envie d'y aller, terriblement besoin de me détendre un peu, m’éloigner du boulot et de la magie. Mais dans ce cas, pourquoi avoir tanné Aleusha pour qu'elle m'accompagne? Avec cette timbré à mes côtés, certes ce séjour allait être exceptionnel, mais encore plus fatigant qu'un mois entier de travail avec des apprentis Aurors. Mais c'était mieux que si j'avais cédé aux demandes incessantes de Prune pour m'accompagner, j'aurais été aux aguets tout le week-end et ça aurait été vraiment lourd. Oh elle allait bien bouder pendant quelques jours mais ça lui passera.

Ainsi, nous sommes parti pour Paris. Mais pour rester dans le thème "no magic please", nous avons pris des transports moldus, histoire d'accentuer la torture. Je suis vraiment con des fois. Après des heures interminables de voiture avec la blondasse, les radios moldus qui passent en boucle de la musique commerciale, et des kilos de miettes sur les sièges, nous voilà arrivé à la chambre d'hôtel. Pour le coup, ça m'a couté un bras, mais je voulais m’éclater, et la soirée au casino promet d'être toute aussi couteuse. D'ailleurs Aleusha ne le sait pas encore mais je ne compte pas la laisser débourser la moindre noise. D'ailleurs en parlant de noise, j'espère avoir pris assez d'argent moldu pour couvrir tout les frais. Sinon... ha bha un petit sort d'oubliette en partant, ça ne serait pas de la triche envers notre week end sans magie, vu qu'il sera terminé ! Nous voilà donc dans une des plus grosses suites du casino, là ou tu te torche avec de la soie. Le genre de suite qu'il te faut six mois de salaire pour la payer. Je suis encore dans mon bain, ou on aurait pu entrer à quatre, plein de mousses et de pétales de rose, entrain de me décrasser de cette longue journée de route.

Leandre; en haussant la voix « On aurait pu transplaner au final, j'ai le dos en compote de mandragore. »

Et j’appréhende déjà le retour. Si ce n'avait pas été la voiture de mes parents, je l'aurais laissé sur place. Je verrais avec le ministère si je ne peux pas la transformer en portoloin pour rentrer à Londres sans devoir se taper des heures de route. Quoi que... le mois dernier j'ai pas été très sympa avec le responsable du département des transport magique, il doit probablement m'en vouloir de l'avoir traité "d'obèse incompétent". Il faut dire qu'il avait mal raccordé un réseau de cheminée, et une famille entière s'était retrouvé coincée dans une falaise. Et c'était pas comme si c'était sa première boulette.

Leandre; « Tu peux m’amener mon costard s'il te plait? Il est dans le petit sac noir. Et l'froisse pas en le sortant. »

J'ai abusé de faire un sort d'extension sur un sac aussi petit, mais c'est pratique. Je ramène un peu de mousse et de pétales au dessus de mes bijoux de famille. Non pas que je sois pudique et encore moins envers Aleusha, mais ce n'était pas une raison pour que j'expose mon corps aussi parfait à la vue de cette couillonne, elle pourrait en avoir envie ! Si elle était télépathe, elle m'aurait frappé à cette idée et j'en pouffe de rire.
Revenir en haut Aller en bas
Trent & Aleusha Lomax



MessageSujet: Re: [PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY! Lun 15 Oct - 14:45




    PARIS ! J'en ai toujours rêvé. Capitale de la mode, tour Eiffel, macarons, Lou Bouttin, Christian Dior, le champagne...J'ai failli venir il y'a un an, pour un boulot de mannequin mais, le contrat annulé en dernière minute, je n'ai jamais mis les pieds dans la capitale Française. J’ai bien tenté de jouer la fille pas facile à convaincre avec Leandre, juste pour le plaisir de le faire tourner en bourrique alors que dès qu'il a évoqué le mot Paris, j'avais déjà l'intention de lui imposer ma présence. Le voir lui me demander de l'accompagner n'a fait qu'ajouter à mon plaisir. Et puis je lui ai fait découvrir Londres alors il n'est que plus juste qu'il me fasse découvrir Paris. Il me le doit ! Bien sure j'ai du convaincre Trent mais, je pense qu'il a plus confiance en Leandre qu'il ne le laisse paraître. Il a dans tout les cas accepté sans trop chipoter. Je n'ai pas besoin de la permission de Trent pour faire quoi que ce soit mais son appui et son accord sont tout de même importants à mes yeux. C'est donc l'esprit tranquille et chargée d'une foule de valise que j'ai pris la route avec mon beau Leandre.

    Je pense que Leandre a besoin de se détendre et je pars donc avec la meilleur volonté du monde dans le but que nous passions un bon moment. Je prie pour que tout ne tourne pas encore une fois au cauchemar. Quoi que...Ce serait plutôt drôle. J'ai fait de mon mieux pour rester calme et pas trop le saouler pendant le trajet mais, maintenant je ne tiens plus en place. L’excitation ne fait que grandir et s'accentue d'autant plus depuis que nous sommes arrivés à l’hôtel. Grand luxe ! Leandre à sortis le grand jeu, à tel point que l’espace d'une seconde, je me suis demandée s'il n'en avais pas après mon cul et s'il n'avait pas des espoirs cachés pour cette petite escapade. Je me suis bien gardée de lui en toucher un mot, je préfère le voir venir. J'ai sauté dans la douche pendant que Leandre se faisait couler un bain, je ne suis pas du genre à me relaxé dans un tas de flotte chaude, à croupir dans ma crasse ou alors lorsque je meurs d'ennuis et certainement pas lorsqu'une superbe soirée m'attends. Je suis donc occupée à parfaire ma tenue, mes cheveux et mon maquillage pour ce soir, lorsque j'entends la voix de Leandre depuis la salle de bain.

    Leandre - On aurait pu transplaner au final, j'ai le dos en compote de mandragore.

    Il se plaint de son propre choix ! C'est bien son genre ça ! J'affiche un large sourire à mon reflet dans le miroir tout en lui répondant d'une voix chantante.

    Aleusha - Mon pauvre chaton ! Moi j'ai adoré voir défilé le paysage.Si tu es sage, je te ferai un massage. C'est le moins que je puisse faire.

    Et qu'il n'aille pas s'imaginer que c'est une invitation à quoi que ce soit d'autre. Quoi que...Paris me monte déjà à la tête. J'éclate de rire pour moi toute seule avant de m'emparer de mon eye liner. Je me souligne les yeux de noir et me couvre ensuite les lèvres d'un rouge à lèvre rouge sang. Je suis fin prête et c'est un exploits que Leandre n'ai pas à pas passer deux heures à m'attendre. Très fier de moi, je contemple mon reflet en affichant un air des plus satisfait.

    Leandre - Tu peux m’amener mon costard s'il te plait? Il est dans le petit sac noir. Et l'froisse pas en le sortant.

    Je me précipite alors vers le sac en question et en sort précautionneusement le costard de Leandre. On en peux pas dire que je ne fais pas d'efforts. Je me précipite alors vers la salle bain et ne manque pas de lui adresser un regard lubrique en entrant avant de pouffer de rire. Je m'approche de l'étagère pour y poser le costard lorsque mon talon se prends dans robe. Je vacille, tente de reprendre mon équilibre lorsque je pose mon autre pied sur un flaque d'eau causée par Leandre. Je dérape. Catastrophe! Le costard et moi valsons en moins d'une seconde dans la baignoire. Ma tête ne manque pas de heurter violemment un coin et mon coude qui s’enfonce dans je ne sais quelle partie du corps de Leandre.

    Aleusha - AIIIIIIIIIE!

    Je mène rapidement une main à ma tête et je peux sentir la bosse se former. Massive et ...sanglante. Je grimace et affiche un air de petit chiot blessé. Mon maquillage, ma tenue, mes cheveux : tout est ruiné. J'éclate en sanglots et tout en me retournant je viens me glisser contre le corps chaud et humide de Leandre. Je l'enlace et gémis de douleur.

    Aleusha - Je me suis fait mal...J'ai fait de mon mieux. Promis j'ai fait un effort mais si tu me laisse des pièges hein...

    Ma voix diminue et je me sent partir lentement. Je m'agrippe plus fermement à Leandre et lui murmure.

    Aleusha - Sauve moi ! Je me sens pas bien du tout.

    Bon ok. J'exagère peut être un tout petit peu mais je n'ai aucune envie que Leandre se mette à me gueuler dessus.




_________________



-

We're not man enough to be human
But we're trying to fit in
And we're learning to fake it...


Revenir en haut Aller en bas
Leandre C. Alister
CHEF DES AURORS.



MessageSujet: Re: [PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY! Lun 22 Oct - 23:21



    L'eau chaude me fait tellement de bien que mes muscles en gémiraient presque de soulagement. Je pourrais même choisir de rester la et m'endormir. Oui, l'option est très alléchante, mais j'ai promis une soirée de dingue à Aleusha et je ne peux pas faire l'égoïste. Et puis dormir, je peux très bien le faire à Londres, la on est à Paris bordel, que la nuit soit folle !

    Je souris quand je la vois entrer dans la salle de bain, loucher de manière totalement lubrique puis pouffer de rire. Mon sourire s'accentue quand je vois mon costard noir impeccablement repassé, sans le moindre faux plis. Je suis grandement étonné qu'elle ai réussi à l'extraire de ce sac si étroit sans problème. Elle est si belle. Je m'en frapperais de faire une telle constatation. Évidement je ne l'ai jamais nié, mais pour qu'une amitié comme la notre marche, il ne faut se permettre aucun désir. Aleusha, je la vois plus comme ma soeur, je l'aime autant que j'aime Prune, et je serais prêt à tout pour lui venir en aide, malgré toute les crasses qu'on se fait et les embrouilles qui rythme notre amitié.

    Puis tout se passa en une fraction de seconde. Mes yeux d'auror ont capté tout de suite les événements mais mon cerveau, endormi par l'eau brulante et le long trajet, m’empêcha de réagir pour la rattraper à temps. Gros boom à en faire trembler les murs et je m'inquiète, mais pas très longtemps, car déjà le coude d'Aleusha s'enfonce pas très loin de mes précieuses. La douleur est foudroyante mais je ne m'en préoccupe pas.

    Aleusha - AIIIIIIIIIE!

    Son cri me vrille les tympans mais je m'en cogne, je passe mes mains sur ses hanches et l'attire un peu vers moi, alors qu'elle était déjà entrain de se blottir contre mon torse.

    Aleusha - Je me suis fait mal...J'ai fait de mon mieux. Promis j'ai fait un effort mais si tu me laisse des pièges hein...Sauve moi ! Je me sens pas bien du tout.

    Comme si j'allais mettre en doute ses efforts. Comme si j'allais l'engueuler de s'être fracassé la face et d'avoir foutu en l'air mon beau costard ainsi que sa splendide tenue.
    Je passe ma main dans ses cheveux et le sang chaud de la belle coula entre mes doigts. Une vilaine blessure mais rien de grave. J'espère avec force que ce n'est qu'une plaie superficielle, et non pas un trauma causé par le choc. La voir pleurer me fait mal, et je ressens sa douleur comme étant la mienne. Ma bague ne peut bloquer une détresse aussi violente, mon empathie ne peut que capter cet émotion, et s'enfoncer en moi comme dans du beurre.

    Leandre; en murmurrant « Chuuut ma belle. Tout va bien, détend toi. »

    Je la tiens fermement contre moi tout en me relevant avec peine. Non pas que la donzelle soit lourde, mais sa robe gorgée d'eau ainsi que le fait qu'elle soit très faible et donc quasi un poids mort, ne m'aide pas. du tout. Manquant glisser, et ne voulant pas lui faire plus de mal, je me faufile en dehors du bain, fous de l'eau partout au passage, et attrape Aleusha pour la sortir de l'eau. La maintenant fermement, je vais l'étendre sur le lit, rependant de la flotte sur la belle moquette, jusqu'à en faire flop flop flop quand on marche.

    Leandre; tout en cherchant sa baguette, toujours nu et mouillé. « Reste éveillée je vais te rafistoler. On a l'air malins tout les deux ! Moi j'ai le dos en compote et toi tu t'es ouvert le crâne. Voilà la fine équipe de bras cassés. »


    C'est raté pour le week-end sans magie, mais je peux pas la laisser comme ça. D'un parce qu'elle souffrait, et de deux parce que ça allait foutre en l'air notre séjour de fou à Paris. Aleusha qui avait attendu ça depuis le jour ou je lui en avait parlé, ça aurait été con de devoir se barrer en quatrième vitesse à cause d'un trauma crânien dès le premier soir.
    J'ai enfin déniché ma baguette, sous les kilos de vêtements d'Aleusha. Qu'est-ce qu'elle fou la d'ailleurs? Je m'approche de la belle aux bois presque dormant et d'un petit geste de baguette incante un episkey informulé.

    Sa douleur du se calmer qu'en grande partie car je sens encore les échos de sa souffrance, comme un tic tac étouffé mais désagréable. Je m'assois à ses côtés et pose ma main sur son front, puis je caresse tendrement ses cheveux.

    Leandre; « Ca va mieux, mon boulet préféré? Tu vas pas me dire qu'on s'est tapé des kilomètres de voiture moldu pour que tu te fendes le crâne en deux hein? A Londres ça marche tout aussi bien! »


    Évidement j'essaye de détendre l'atmosphère car ce tic tac douloureux qui restent accroché au fond de moi me dérange. Serais-ce un mal causé par ce choc, ou seulement le fruit de mon imagination et ma manière de me faire trop de souci pour les gens de mon entourage?
Revenir en haut Aller en bas
Trent & Aleusha Lomax



MessageSujet: Re: [PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY! Mar 6 Nov - 15:17





    Malgré la douleur, je pourrais presque ronronné de sentir Leandre m'attirer contre son corps chaud et humide. A vrai dire c'est le refuge idéal. Je ferme les yeux et coince mon visage dans sa nuque. Ce réconfort à quelque chose de parfaitement savoureux.

    Leandre - Chuuut ma belle. Tout va bien, détend toi.

    Oh je suis déjà détendue. Je pourrais rester la des heures, et j'ai même quelques petites idées qui me passent par la tête. Je me laisse aller à grogner lorsqu'il tente de me sortir de la baignoire. Je grogne d’abord parce que je n'ai pas envie de bouger mais ensuite et surtout parce que dès l'instant ou je fais le moindre mouvement ma tête me fait un mal de chien. Comme pressée par un étau, ma vue se brouille légèrement. Je me suis fait plus mal que je ne me plaisais à la croire en me contentant de me blottir dans les bras du beau Alister. J’accueille avec plaisir le contact du lit douillet et je frissonne de ne plus sentir la peau de Leandre. Je suis trempée, j'ai froid. Je me recroqueville et m’agrippe à son bras...Il s'éloigne tout de même.

    Leandre - Reste éveillée je vais te rafistoler. On a l'air malins tout les deux ! Moi j'ai le dos en compote et toi tu t'es ouvert le crâne. Voilà la fine équipe de bras cassés.

    Je laisse échapper un bref rire éteins et je m'en veux aussitôt en constatant la douleur que cela me cause. Je suis une vraie plaie. Je remarque le sang qui s'écoule de ma tête et ruine les draps de satin blanc. Je referme les yeux et me retiens de recommencer à pleurer comme une gamine. Leandre reviens vers moi et guéris la plaie à l'aide d'un sortilège. Qu'elle chance d'avoir un Auror pour...meilleur ami? Je ne parviens pas à trouver le mot qui conviendrais le mieux à notre relation. Je mène ma main à ma tête et bien que le sang ai souillé mes cheveux, il semble que tout signe d’hémorragie ai disparu. Plus de bosse. Rien. Si ce n'est ce mal de tête tout de même persistant. Qui vous prends jusque derrière les yeux et vous donnerais envie de vous caler la tête dans un mur. Je grimace.

    Leandre - Ca va mieux, mon boulet préféré? Tu vas pas me dire qu'on s'est tapé des kilomètres de voiture moldu pour que tu te fendes le crâne en deux hein? A Londres ça marche tout aussi bien!

    J'ouvre les yeux mais, tout me semble flou. Je cherche à l'aveugle n'importe quel partie du corps de Leandre et m'agrippe alors à sa cuisse. Je lui réponds en chuchotant, pas convaincue de pouvoir supporter le son de ma propre voix.

    Aleusha - Je suis trop une foireuse...T'aurais du choisir quelqu'un d'autre pour t'accompagner. J'ai cette tendance à vouloir faire connaissance avec les coins de table ! Mon centre de gravité est juste ...pourris.

    Je grimace à nouveau et resserre ma prise sur sa cuisse. Je n'ai aucune envie de gâcher notre week-end. Il va falloir que je me décide à employer la manière forte. Je lève la main en direction de ma valise et reprends la parole avec difficulté.

    Aleusha - Dans ma valise...La trousse rose avec les paillettes. S'il te plait.

    Je n'aime pas que l'on sache ce que je transporte dans cette trousse. Cela pourrait éveiller bien trop de questions et de suspicions mais je n'ai plus la choix. Alors que Leandre s’empare de la trousse on peut entendre les flacons s'entrechoquer. Ce sont les potions de Trent. Je ne les quittes jamais, ces mélanges me son vitaux pour cacher à tous ma condition de cracmol. Sans compter les petites fantaisies plus qu'illégales qu'il m'autorise à piocher dans ses réserves. Lorsque Leandre reviens je l'attire à moi avec une avidité peut contrôlée et me blottis contre lui en grelottant.

    Aleusha - La fiole avec l'étiquette verte.

    Tout n'est que code de couleurs. Aucunes autre indications. Je pose un baiser dans la nuque de Leandre et prie pour qu'il ne pose pas trop de questions. Dans le but de l'amadouer, je lui murmure.

    Aleusha - Merci, mon sauveur.




_________________



-

We're not man enough to be human
But we're trying to fit in
And we're learning to fake it...


Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: [PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY!

Revenir en haut Aller en bas

[PARIS] Leandre&Aleusha; It's gonna be legen- wait for it- DARY!

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» It's gonna be legen... wait for it [qui veut :3] dary.
» It's gonna be legen... wait for it... dary ! #Andy
» It's Gonna Be Legen..wait for it..Dairy ! (or not)
» It's gonna be legend-... wait for it...- DAIRY! ›› Cillian
» Affaire de vente de passeports/visas a l'Ambassade de Paris

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-