Partagez|

Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Isleen E. O'Toole
JOURNALISTE INDEPENDANTE.



MessageSujet: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Dim 21 Oct - 18:45


ISLEEN ERYN O'TOOLE


◢ âge : 22 ans
◢ date et lieu de naissance : le 24 mai à Kenmare, République d'Irlande
◢ état civil : Célibataire
◢ numéro de coffre Gringott's : 4242
◢ signe(s) particulier(s): Rien de particulier si ce n'est un physique qui n'est pas sans rappeler Blanche-Neige... Ou sa mère. Car Isleen est le parfait portrait de sa chère Maman. On peut aussi remarquer son accent, assez improbable, qui oscille entre l'accent irlandais et l'accent écossais... Ce qui est très reconnaissable.
◢ baguette magique : Bois d'Ébène, un bois qui convient souvent aux individualistes, non-conformistes, et qui ont le courage d'être eux-même ; ventricule de coeur de dragon, rendant la baguette particulièrement réactive ; 27,6 cm ; c'est une baguette particulièrement polyvalente, à l'aise avec les sortilèges informulés.
◢ familier : un hibou Grand Duc, pour son courrier professionnel, du nom d'Odin ; pour l'anecdote, il s'agit de la descendance du hibou familial, Thor.
◢ poudlard : Serpentard
◢ profession : Journaliste Indépendante
◢ effets personnels: Parlons plutôt de son sac-à-main ; sans-fond, évidemment, pour mettre tout ce dont une femme a besoin. Parmi les nombreuses choses qu'on y trouve, on compte un miroir de poche, deux rouges à lèvres, des parchemins, une plume à papote, un ruban, un élastique à cheveux, une bourse bien remplie, des rechanges - aussi bien en vêtements qu'en chaussures.
◢ talent particulier: Isleen est musicienne à ses heures perdues, et joue du violon. Elle chante aussi très juste et avec une voix de soprano.
À noter également qu'Isleen est trilingue. Il faut dire qu'à la maison, entre un père qui refuse de traduire ses phrases en gaélique irlandais, et une mère qui s'entête à grommeler en gaélique écossais, il faut s'adapter. Les deux gaéliques n'ont donc aucun secret pour elle, en plus de l'anglais.


CURRICULUM VITAE


Ϟ Ma famille, mes parents: C'est une belle famille qu'Isleen a. Déjà parlons de ses parents, qui ont treize ans de différence d'âge. Pas si important, me dites-vous? Ça l'était que Maman était en septième année à Poudlard alors que Papa, du haut de ses trente ans, écrivait pour la Gazette du Sorcier...
Ses parents ne sont pas mariés ; elle sait que sa mère a une aversion profonde pour la religion, sans en savoir les détails - ça aurait un rapport aux grands-parents, moldus, qui sont de fervents croyants - et étant donné que ce n'est pas une valeur en laquelle son père croit non plus, ils ont préféré nourrir leur tendresse l'un pour l'autre sans se lier légalement. Symboliquement, pourtant, le père porte une chevalière à l'annulaire gauche, comme sa mère porte une belle bague, pour symboliser leurs sentiments l'un pour l'autre.
La différence d'âge n'a jamais refroidi ni Nioclàs (le père), ni Séraphine (la mère). Pourtant, leur tempéramment - mélangez un Irlandais avec une Écossaise, et vous verrez - passionné a toujours laissé planer un petit parfum d'instabilité dans ce couple pourtant d'une stabilité et d'une complicité étonnantes. Le plus étonnant, de la part de ces non-conformistes, a sans doute été de les voir s'unir pour mettre au monde trois beaux enfants...
Mais développons plutôt.
Nioclàs Siothrùn O'Toole est donc le père de famille, le patriarche de cette joyeuse famille. Homme grand, massif et d'un cynisme marqué, c'est un journaliste indépendant qui a dépassé la cinquantaine depuis plusieurs années. Papa protecteur, qui n'est pas sans rappeler un ours brun, il n'est plus que guimauve face à ses filles qui l'entortillent comme elles le veulent. Pourtant, il sait être intransigeant sur certains points de leur éducation, notamment leur façon de se tenir en société.
Séraphine Gabrielle Mistaken est la compagne de Nioclàs, à qui elle n'est pas mariée, et la mère de trois enfants. Elle travaille à un poste à haute-responsabilité au ministère de la magie, avec une vieille connaissance qui se trouve être la mère d'Andrew... L'ennemi d'enfance d'Isleen. Femme passionnée d'une petite quarantaine, elle voue une haine sans borne à la religion. Ses enfants soupçonne cela d'être en rapport avec les traces de brûlure qui marquent son corps, mais sans jamais avoir pu le vérifier.
Isleen Eryn O'Toole est l'aînée. Sosie de sa mère, bien que plus grande, elle a hérité d'un tempéramment plus proche de celui de son père, au point de faire les mêmes choix de carrière que ce dernier. Mais nous reviendrons à cela plus tard dans cette fiche.
Annabel Blodwyn O'Toole est la cadette d'Isleen d'un an. C'est aussi sa meilleure amie et sa plus grande complice. Elle râle très souvent au sujet de son prénom, « le plus pourri de la fratrie », si vous lui demandez son avis. Joueuse de clarinette, elle a le même talent que son aînée pour la musique... Ainsi que pour la drague. Il n'est pas rare, par ailleurs, de voir les deux soeurs, bras dessus bras dessous, parcourir les rues de Kenmare, Galway ou Dublin à la recherche du plus beau popotin de la soirée.
Enfin Eoghan Nioclàs O'Toole est le petit dernier... Et seul garçon de la fratrie. Plutôt timide à côté de ses deux grandes soeurs au fort tempéramment, il s'est littéralement fait bouffer par les deux filles, au grand dam de sa mère qui a toujours essayé de le pousser à s'affirmer. Protecteur, il a longtemps essayé de protéger ses soeurs des garçons qui tournaient autour... Et finissait toujours par être celui qui ressortait tabassé, et donc soigné par ses aînées. À noter que quand il a le coeur brisé, ce sont ses soeurs qui prennent la batte de quidditch et la crosse de hurling de leur père pour aller laver l'honneur familial. Lui aussi est musicien, et fait de la guitare et de la batterie ; ce dernier instrument pose d'ailleurs problème : on ne compte plus le nombre de fois où il a confondu sa baguette magique avec ses baguettes de batteur...

Ϟ Mon premier mot : « Bonbon » pour la digne fille de son père, ce morphale.
Ϟ A Poudlard... Isleen n'a fait que deux années à Poudlard, dont l'une sous la dictature de Lord Voldemort. Elle en garde d'assez mauvais souvenirs, mais aussi des bases solides pour sa scolarité qui s'est ensuite déroulée sans heurt.
Ϟ Mon Epouvantard et mon Patronus... Son patronus est un Ours Brun, tant pour représenter son côté protecteur que son tempéramment qui peut osciller de la paresse à la violence. Quant à son épouvantard, il se manifeste sous la forme d'un Inferi d'un membre de sa famille.
Ϟ Ma Pensine : Difficile de se faire une place dans le monde du journalisme ; tous ceux qui travaillent dans ce milieu vous le diront. Il faut déjà être connu, ou être exceptionnellement brillant... Dans le cas d'Isleen, on pourrait dire que c'est un peu des deux. Elle a certes le talent journalistique qui incombe à tout bon reporter, les qualités d'écriture requises, et c'est ce qui lui permet, à l'heure actuelle, de pouvoir commencer à donner dans la critique littéraire en plus de son métier premier. De là à dire qu'elle est exceptionnelle, il y a un gouffre, sans nul doute. Là où la chance entre en ligne de compte, c'est que son père est lui-même un journaliste reconnu, et donc que le nom O'Toole a déjà sa petite notoriété dans le milieu.
Isleen entretient une grande fierté quant à sa réussite dans le métier malgré son jeune âge. Ses notes d'ASPICs (O en histoire de la magie, en étude des runes, en arithmancie) lui ont ouvert un chemin tout tracé et elle n'a ensuite eu qu'à tenter sa chance.
Il faut aussi dire qu'elle n'a pas pris le chemin le plus facile pour réussir non plus. Plutôt que de démarcher auprès des différents journaux, elle a préféré rester indépendante, avec l'appui paternel, et écrire sur les sujets qu'elle choisit, les journaux qu'elle choisit. Autant dire que pour pouvoir accéder à ce statut, il faut vite réussir à s'imposer. Et c'est cela qui est source de sa plus grande fierté : à 22 ans, elle est journaliste indépendante, reconnue, et vit sans mal des articles qu'elle vend aux grands journaux. Suivant les sujets et son humeur, on peut donc retrouver les écrits de I.E. O'Toole dans la
Gazette du Sorcier, le Chicaneur, ou Sorcière Hebdo.
Ϟ Mon Sortilège Préféré : Un sortilège familial, dont la création serait due à son père et à ses oreilles sensibles à la moindre vulgarité. Un sortilège de Savon, comme les O'Toole l'appellent, qui consiste à remplir la bouche de quelqu'un de savon et de mousse lorsque ce dernier sort une grossièreté. Un sortilège plus redoutable qu'il en a l'air, par ailleurs - essayer donc de combattre quand vous avez l'impression qu'on vous frotte la bouche et la langue au savon de Marseille ~
Ϟ Mes Epic Wins : « Calme toi, Isleen. Et pose donc cette tasse de café ! »
Isleen grogne, mais obéit à l'ordre de sa mère. Il faut dire qu'elle devait être à son quatrième café au moins depuis le lever de ses parents – ce qui n'était pas peu dire. Et elle en avait bu toute la nuit. Sa nervosité atteignait donc des sommets, ce qui n'est qu'un appel aux ricanements moqueurs d'Annabel ; il faut dire que la jeune fille n'est que très rarement aussi nerveuse... Et expressive. Elle transpire le stress par tous les pores, triture ses mains avec angoisse, ne parvient pas à rester assise plus de dix secondes. Ce qui a le don d'agacer sa mère... et de stresser son frère, à qui elle communique ses émotions sans s'en rendre compte.
Belle scène familiale du matin, où tous les membres de la meute sont réunis autour de la table... En attendant le journal. Car c'est bien ce qui angoisse Isleen : le journal. Elle avait écrit son premier article, l'avait proposé, et attendait maintenant le verdict. Si elle était publiée, ce serait le début d'une grande aventure. Sinon... Elle devrait recommencer. Elle savait qu'il était rare de réussir du premier coup, mais elle avait travaillé si dur...
La jeune fille a dix-huit ans alors, et la boule au ventre depuis qu'elle a confié son parchemin à la
Gazette du Sorcier. C'était la veille, et elle n'avait pas réussi à se calmer depuis. La nuit avait été longue, exceptionnellement longue même, et tous les mots rassurants d'un père attentionné ou d'une mère inquiète n'y avaient rien fait.
Une nouvelle fois, la jeune fille se relève, Annabel ricane de nouveau, Eogan émet un couinement surpris, Séraphine soupire lourdement, Nioclàs ne bronche pas d'un millimètre. Et la voici qui se met à faire les cent pas à côté de la table de la cuisine. Thor, le hibou familial, redresse la tête au bout d'un moment, imité par Odin qui va jusqu'à ululer en voyant un oiseau approcher des fenêtres de la petite chaumière irlandaise. C'est alors le père de famille qui se lève calmement et va ouvrir à la chouette, glisse quelques noises dans la bourse accrochée à sa patte, et s'empare du journal. Avec un calme qui agace la toute jeune fille, il revient s'installer à table et ouvre alors le papier ; Isleen, ne tenant absolument pas, vient se placer derrière lui pour lire par-dessus son épaule, se mordant nerveusement les lèvres.
Le calme est brusquement tombé, et le silence s'installe. Le suspense est intense alors que tous les regards sont tournés vers l'exemplaire de la Gazette.
Et puis un cri déchire la lourde tranquillité. Un sourire déchire l'éternelle poker face de Nioclàs alors que les petits bras de sa fille l'entoure gaiement. Elle va jusqu'à l'embrasser sur la joue, de joie, avant d'aller se précipiter dans les bras d'une mère infiniment fière.
Elle était publiée ! Elle était publiée !!

Ϟ Mes Epic Fails : La liste est longue, vous vous doutez bien. Comme tout le monde, Isleen a eu son lot de hontes et d'humiliations en règle. On pourrait, par exemple, parler de ce beau jeune homme qu'elle avait aperçu, sur le Chemin de Traverse, qu'elle avait commencé à draguer... Et la honte qu'un certain Andrew lui a collé alors, pour casser son coup, avec un immense sourire. Isleen essaie d'oublier ce passage de sa vie, où on a sous-entendu qu'elle aurait des déviances sexuelles particulièrement poussées.
Il y a aussi la fois où elle est revenue dans la demeure familiale au milieu de la nuit, accompagnée, du haut de ses seize ans, et qu'elle s'est faite surprendre en plein acte par son père - le jeune homme qui était rentré avec elle doit toujours se souvenir du coup de poing que ledit père lui a collé ce jour-là.

Ϟ Elle aime... dormir en écoutant son père ou son frère faire la lecture, jouer du violon, chanter avec sa mère et sa soeur, écrire, embêter Andrew Nott (qu'elle n'a malheureusement plus revu depuis un moment), voyager, assister à des matches de Quidditch / Hurling / Rugby, draguer les beaux jeunes hommes, trainer au ministère, taquiner son frère, répliquer avec cynisme, pique-niquer dans les plaines d'Irlande, camper dans les Highlands d'Écosse, se faire jolie, lire des romans.
Ϟ Elle Déteste... la vulgarité, traduire le gaélique (« trop pur pour être traduit en anglais » pourrait être un proverbe familial), être séparée de sa famille pendant plus d'une semaine, faire la vaisselle, manger anglais, qu'on qualifie les habitants des nobles nations gaéliques d'anglais, se casser un ongle, être décoiffée / mal maquillée / mal habillée, qu'on s'en prenne à son frère et/ou sa soeur, voir ses parents se disputer, se rappeler que ses parents sont des êtres sexués (ce qu'elle nie à la moindre occasion en criant "ma mère est un être asexué !").
Ϟ Il était une fois... « ... Une belle princesse. Sans doute la plus belle de tous les pays celtes, avec ses longs cheveux roux et ses yeux d'émeraude, sa peau d'albâtre et ses mains délicates. De jeunes prétendants venaient de tous horizons pour admirer la beauté de cette princesse, et se présentaient au palais dans l'espoir d'obtenir sa main ; mais aucun ne trouvait grâce aux yeux de ce bijou de beauté, qui refusait de se lier au commun des hommes... » Ne vous l'avais-je pas dit? Isleen a quelques talents de conteuse dans le recoin d'un tiroir.
Ϟ Le conte des trois frères? Isleen s'est assez peu intéressée à ce conte. Comme beaucoup d'enfants de sorciers, elle l'a entendu maintes fois dans son enfance, s'endormant souvent avant la morale de fin. Et puis, en grandissant, elle l'a raconté elle-même, non pas à sa soeur mais plutôt à son petit frère, dans le but de lui faire peur - et donc en déformant régulièrement le conte. La légende qui s'y attache n'a attisé son intérêt que très récemment, à la sortie de ses ASPICs et donc de sa scolarité, lorsqu'elle a appris, allez savoir comment, que le Bâton de la Mort aurait été détruit par le Survivant et que ce dernier serait en possession de la fameuse cape d'invisibilité. Est-elle intéressée? Pas le moins du monde. Elle n'a aucun proche à ressuciter, aucune ambition belliqueuse, et n'a, à son sens, rien à cacher. Ces objets n'ont donc qu'un intérêt limité pour elle, qui tient plus de l'intérêt scientifique et journalistique.
Ϟ Que faisiez vous dans la nuit du 24 au 25 mai dernier? Rien de particulier en tant que soi. Elle n'est pas capable de vous le dire, mais peut-être le jeune homme avec qui elle a passé ladite nuit saura lui servir d'alibi. Elle était en effet à Dublin, pour assister à un match de hurling de l'équipe locale, et est repartie avec un des joueurs, un moldu, sous le bras. La bienséance veut que je passe le reste sous silence.



◢ Et vous vous en pensez quoi? Penser quoi de quoi? °°
◢ Pseudo : Méli / Fredouille / Patience
◢ Age : 23 ans
◢ Epic Wins / Epic Fails : ... Je préfère passer cela sous silence è.é
◢ Ce que vous pensez du forum : Sympatoche *_* à voir pour la suite /o/
◢ Ce que vous aimeriez voir dans les évènements à venir sur King's Cross :
◢ Autre chose ? Gotta catch'em all ~







Dernière édition par Isleen E. O'Toole le Lun 22 Oct - 8:41, édité 14 fois
Revenir en haut Aller en bas
Kaprice Harlington
AGENT DE LA B.I.M.



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Dim 21 Oct - 19:23

Welcome on board !!!
Magnifique avatar Bon courage pour ta fiche !

_________________

    After all that you put me through, you think I'd despise you, but in the end I wanna thank you, 'cause you've made me that much stronger. It makes me that much stronger, makes me work a little bit harder. It makes me that much wiser so thanks for making me a fighter. Made me learn a little bit faster, made my skin a little bit thicker, makes me that much smarter. So thanks for making me a fighter
Revenir en haut Aller en bas
Siobhán Mc Gill Fhaolain
CHARMEUSE ... DE DRAGONS.



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Dim 21 Oct - 19:38

Bienvenue à toi .
N'hésite pas si tu as des questions, requêtes ou autres Wink

_________________

 
Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
CELEBRE JOURNALISTE.



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Dim 21 Oct - 20:02

Bienvenue sur le forum Miss O'Toole ! Smile

_________________

COMPTE FONDATEUR. NE MP SOUS AUCUN PRETEXTE.
Vous renseignez pour contacter un membre du staff, ici.

Revenir en haut Aller en bas
Isleen E. O'Toole
JOURNALISTE INDEPENDANTE.



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Lun 22 Oct - 8:43

Yop o/
Merci pour cet accueil n_n Je vous annonce présentement que je pense avoir terminé ma fiche *-* (j'crois ne rien avoir oublié xD)

_________________


Revenir en haut Aller en bas
Rita Skeeter
CELEBRE JOURNALISTE.



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! » Lun 22 Oct - 20:56

Bienvenue parmi nous Miss O'Toole. Je ne voudrais pas vous inquiéter mais il y a des gens qui fomentent des projets pour vous dans votre dos, faites un carnet de lien vous ne serez pas déçue du voyage ...

_________________

COMPTE FONDATEUR. NE MP SOUS AUCUN PRETEXTE.
Vous renseignez pour contacter un membre du staff, ici.

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! »

Revenir en haut Aller en bas

Isleen Eryn O'Toole | « C'est pas c'que tu disais hier ! »

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» ERYN ₪ ... Dead girl walking too
» Wednesday O'Toole ( Formation Langue de Plomb )
» SKYLAR-JEAN ISLEEN ROMANOV + holland roden
» (F) Gemma Arterton - Eryn O'Neill
» Sur la plage abandonnée, coquillages et crustacés [PV Eryn]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) Vieilles fiches.-