Partagez|

The Draught of Death (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Avril Adler



MessageSujet: The Draught of Death (pv) Dim 11 Nov - 21:47

Les premières neiges étaient tombées dans la nuit. Il y avait un peu moins d'une semaine qu'Avril avait fait la connaissance de Klaus Adler. Une semaine qu'il était apparu dans sa vie avec ses révélations mais surtout avec tout ce qu'on pouvait attendre d'un frère jumeau. Sa présence lui rendait le coeur léger et malgré ce qu'il lui avait dit sur l'incident du sinistros, elle ne pouvait s'empêcher de penser que sa présence était une bénédiction. Elle ne le disait bien sûr pas en ces termes. Un sourire suffisait, elle s'était d'ailleurs très vite rendu compte qu'ils se comprenaient naturellement sans avoir à dire quoique ce soit.

Ils s'étaient donné rendez-vous à Godric's Hollow pour prendre un café. Elle arriva, un peu avant l'heure prévue. Elle était élégante comme à son habitude bien au chaud dans un manteau de fourrure confortable. Inutile de penser à se mettre en terrasse, elle entra et prit une table sur la mezzanine du café qui donnait vue sur la cheminée où un feu ronflait allègrement.

« Qu'est-ce que je vous sers professeur Adler. »
« Je vous remercie. J'attends... »

...quelqu'un qui venait justement d'apparaître. Le serveur s'effaça pour voir à qui elle adressait ce regard. Un jeune homme qui l'égalait dans ses allures. Ils ne se ressemblaient pas vraiment et pourtant, en les voyant pour la première fois ensemble, le serveur ne pouvait que convenir qu'ils s'assemblaient parfaitement mais d'une façon très différente de tout ce qu'il avait connu jusque-là.

« Je peux repasser dans quelques minutes si vous le souhaitez Miss Adler. »

Elle le congédia d'un signe de tête poli, ne sachant pas ce que Klaus voudrait prendre. Elle ce serait un thé. C'était toujours ce qu'elle prenait, le serveur était probablement déjà en train de le lui préparer.

« Je suis navrée de te faire sortir par ce temps-là Klaus. Moi qui comptait sur un rayon de soleil pour qu'on s'installe en terrasse... »

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Klaus Adler
HERITIER DU DUCHET DE SCHWARZWÄLDER.



MessageSujet: Re: The Draught of Death (pv) Jeu 15 Nov - 22:07

Klaus ne pensait pas, et ce sincèrement, s’être déjà senti aussi… léger que depuis qu’il avait enfin retrouvé Avril. C’était comme si il était enfin entier, comme si il avait retrouvé en même temps qu’Avril une partie de lui-même qui lui faisait être bien dans son costume bleu foncé, très foncé. Mais même entier, Klaus Adler n’en était pas moins cet héritier paranoïaque Adler, et il redoublait maintenant de prudence depuis qu’il venait régulièrement en Angleterre pour voir son double justement. Il avait dû partir une bonne demi-heure en avance pour être sûr de perdre en chemin les espions potentiels que son père avait surement lâché sur lui. Même avec toute sa bonne volonté, Klaus n’était pas tout à faire sur de les avoir tous semé. Pour ca, il avait toujours ces quelques personnes, bien placées dans l’industrie de la dératisation, qui se chargeraient de passer le ménage après lui. Après être passé par Berlin, Paris et Londres, Klaus avait fini par arriver à Godric’s Hollow où il devait prendre le café avec sa sœur. Sa sœur. Il avait encore du mal à croire qu’il avait une sœur, mais c’était pourtant vrai. Ca lui donnait envie de sourire à chaque fois.
Klaus entra dans le café où ils avaient prévu de se rejoindre et monta sur la mezzanine pour retrouver Avril. Elle était déjà là et elle était toujours aussi élégante. Klaus sourit, et vint la rejoindre.

« Je suis navrée de te faire sortir par ce temps-là Klaus. Moi qui comptait sur un rayon de soleil pour qu'on s'installe en terrasse... »
« Ne sois pas navrée Avril, cet intérieur est tout à fait charmant, et convient tout à fait pour prendre le thé avec toi. »

Après avoir retiré, et dans cet ordre précis, ses gants, son écharpe puis son manteau, Klaus tira silencieusement sa chaise en arrière pour finir par s’asseoir. Il avait toujours ce sourire aux lèvres, sourires qu’il réservait uniquement à Avril depuis une semaine maintenant. Oh, bien entendu Klaus ne souriait pas que pour elle, il n’était tout de même pas de pierre, surtout avec ses enfants (bien que Noah recevait plus de sourcils froncés qu’autre chose, mais ceci est une autre histoire). Mais le sourire que Klaus avait avec Avril était tout autre. Il allait de soi, il venait de son vide rempli de bien être au fond de son ventre. Il était naturel, inné et rien que pour elle.

« Comment fut ta journée ? »

Tout en demandant cela, Klaus se dit qu’il allait commander un thé.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Avril Adler



MessageSujet: Re: The Draught of Death (pv) Mar 4 Déc - 19:39

« Ne sois pas navrée Avril, cet intérieur est tout à fait charmant, et convient tout à fait pour prendre le thé avec toi. »

Avril eut un petit sourire à peine esquissé du coin de l'oeil. Il était surprenant de voir comme chaque mot sorti de la bouche de Klaus sonnait en accord parfait avec les siens. Chaque hiver, Avril revenait dans ce café pour son intérieur cosy et son ambiance feutrée. Ici, les conversations n'étaient que froissement de velours et taffetas précieux, le personnel courtois. Tout ce qui plaisait à Miss Adler quoiqu'elle n'eût pas été élevée dans ce milieu-là. Elle faisait toujours au mieux pour ne pas donner une image misérabiliste de l'orphelinat (déjà parce qu'elle était très fière), mais elle ne pouvait pas nier qu'elle n'avait pas beaucoup vu de services de porcelaine ni de mouchoirs en soie durant son enfance. Elle n'en gardait pas moins des goûts de luxe, désormais elle savait d'où ils lui venaient.

Un valet vint débarrasser Klaus de ses vêtements. Il était si discret qu'on ne serait pas même aperçu de sa présence n'eût été la disparition du manteau du jeune comte allemand. Appréciable, selon Avril.

« Comment fut ta journée ? »
« Délicieusement simple Je n'ai pas eu à durcir une seule fois le ton avec mes élèves. Une conversation vivement intéressante avec l'un de mes collègues... », narra-t-elle posément tandis qu'un service à thé en porcelaine s'invitait à leur table en toute direction. La théière se présenta à Klaus attendant qu'il donne son aval avant de le servir. Ce fut ensuite le tour d'Avril. « Mais le meilleur de ma journée est devant moi. », conclut la mystérieuse brunette en prenant sa tasse de thé entre ses mains en coupe, avant de demander, « Et toi, qu'as-tu à me raconter? »

Elle ne portait pas encore sa tasse à ses lèvres. C'était un petit rituel bien à elle. Elle chauffait ses doigts contre la porcelaine, sachant que la magie garderait pour autant de temps son thé bien chaud. Elle humait le parfum fruité de la boisson sans en avoir l'air pour enfin y tremper ses lèvres.

_________________

Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: The Draught of Death (pv)

Revenir en haut Aller en bas

The Draught of Death (pv)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Commande Death at Koten
» Cities of Death
» Mes Death Skullz
» Death Guard contre Crimson Fist de Tarkand
» [Validée]Death The Kid

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-