Partagez|

Blessed With A Curse (ft Caly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Asmodeus B. Way
SANS TRAVAIL FIXE.



MessageSujet: Blessed With A Curse (ft Caly) Jeu 22 Nov - 23:34




Everything I touch turns to stone.
So wrap your arms around me, and leave me on my own.

    Je me réveille en sursaut d'un rêve atroce dont il me reste seulement l'image du corps inerte de Caly imprimée sur la rétine. Il me faut plusieurs secondes pour comprendre ou je suis et ce que je fais encore sur cette terre. La salle de bain de Kaprice et sa tête posée sur mes genoux. Je baisse les yeux vers elle et distingue dans l'obscurité son visage apaisé par le sommeil. J'ai envie de la serrée contre moi. Je ne peux pas la réveillée, elle en a suffisamment bavé pour aujourd'hui et pour un bon moment. -"Caly"-. Je sais ! Je gesticule doucement et glisse Kaprice entre mes bras en lui murmurant.

    Asmodeus - Tu sera mieux dans ton lit.

    Un grognement s'élève de la gorge de Kaprice mais son sommeil semble bien trop profond pour être certain qu'elle à même compris mes paroles. Je me dirige vers sa chambre et la dépose sur son lit tout en tirant sur elle l'épaisse couverture. J'ai bien compris que je n'ai aucunement ma place dans ce lit et de toute façon je sais bien que je ne parviendrais plus à trouver le sommeil. L'épuisement et le choc passé, je ne pourrai trouver de repos que lorsque je saurai si au moins, il est toujours en vie. -" Il l'est certainement ce bâtard."- Ouais mais dans quel état! Je me mords violemment l'intérieur de la joue et fouille mes poches. J'y ai toujours quelque chose d'intéressant qui traîne et sans même me préoccuper de ce que je trouve, j'avale la pilule sans une gorgée d'eau. Je vais devenir fou, si je reste la impuissant.

    Quelques minutes s'écoulent et je sens enfin la drogue envahir mon système mais, je ne me calme pas. Mon cerveau semble aller plus vite encore que d'habitude. -" va le voir si t'en a tant besoin crétin, va ramper comme une merde à ses pieds. Qu'on se marre un peu."- Non! Il faut que je sache sans que lui puisse savoir que je sais! Ma mâchoire se contracte et je lutte contre cette montée d'adrénaline qui me donne envie de crier. J'aurais du vérifier avant d'avaler n'importe quoi ! Je ne suis déjà pas dans mon état normal et ce genre d’excitant ne peut rien apporter de bon. Je bondis sur mes deux pieds. J'ai une idée ! -"Pathétique d'ailleurs."-

    Je me précipite vers la penderie de Kaprice et m'empare rapidement de quelques vêtements. Une longue robe, un sweet mauve avec une capuche et une paire de botte de cow-boy blanche. Je jette un dernier regard à la belle endormie, je regrette qu'elle ne soit pas éveillée pour m’empêcher de faire cette connerie. C'est plus fort que moi, il faut que je sache. Plus encore que cinq minutes plus tôt. Cette obsession deviens incontrôlable. Je sors ma baguette et en un sortilège j'élargis les vêtements de Kaprice en priant pour qu'ils ne fassent partie de ses préférés. Je retire mes fringues et les abandonne la, sur le sol pour enfiler la robe qui me couvre les pieds, pas besoin des bottes finalement! J'enfile ensuite le sweet dont je pose la capuche sur ma tête. -" La pire des idées"- Je suis prêt, ou presque. J’aperçois un morceau de papier sur lequel je griffonne simplement merci d'une écriture irrégulière. Je quitte alors les lieux et me rends compte que Kaprice risque de paniquer en se levant. Trouver mes fringues et juste ce mot. Considérant l'état dans lequel je suis. Et si elle imaginait le pire? Je devrais faire demi tour. -"Couille mole."- Je grogne, tant pis!

    L'aube pointe le bout de son nez, la rue est déserte. Je transplane et réapparaît non loin de Ste -Mangouste. Je baisse la tête, me cachant sous la capuche. Je dois avoir l'air pas net, j'ai eu une mauvaise idée.- " Mais non tout est parfait."- Je serre le poing, sentant qu'on se fou clairement de ma gueule mais je suis surexcité, incapable de me focaliser sur autre chose que de connaitre l'état de Caly. Je serre les dents, putain de pilule. Putain de mauvaise idée mais incapable de reculer. Je pénètre dans l’hôpital et me dirige vers le service des blessés. Il est tôt, j'ai la chance de ne croiser personne alors que je me penche à la porte de chaque chambre.

    Soudain! Mon coeur s'arrête alors que je l'aperçois sur son lit. Il me tourne le dos. Le voir la prouve déjà au moins qu'il est vivant. Il est seul dans la chambre, je vois ses épaule bougés au rythme de sa respiration. Je pourrais m'en aller, cela devrait me suffire .-" Mais comme un con tu te sens attiré comme une mouche par la merde."- Je fais un pas en avant. Je veux être certain que ce n'est pas trop grave. Il à un large bandage sur la tête. Un pas de plus puis un autre avant de heurter cette putain de table à plateau repas qui se renverse en faisant un bouquant d'enfer. Putain de merde. Je fais volte face, tournant le dos à Caly et me fige sur place comme un gosse pris en flagrant délit. Je voudrais me mettre à courir mais j'ai la tète qui tourne et je suis plus ou moins certain de me prendre un mur si je bouge de quelques centimètres.




_________________


MAGIC TRICKS ARE
SO OVERATED

"Some men aren't looking for anything logical, like money. They can't be bought, bullied, reasoned, or negotiated with. Some men just want to watch the world burn. "
Revenir en haut Aller en bas
Caly L. Alifay
AUROR.



MessageSujet: Re: Blessed With A Curse (ft Caly) Lun 14 Jan - 13:33



    L'auror avait été transporté en transplanage par la S.M.M.U., le service médical magique d'urgence et admis au premier étage de l'hôpital Ste Mangouste. Le crâne sévèrement ouvert par sa chute de plusieurs séries d'escaliers. Sa vie n'était pas en danger, mais la magie habituelle n'avait pas suffit à refermer la plaie. Les médicomages les plus talentueux présents cette nuit là ne réussirent qu'à stopper l'hémorragie, sans comprendre ce qui empéchait la cicatrisation magique de la blessure aussi longue que profonde.

    Ainsi avaient-ils stabilisé Caly, mais beaucoup de questions demeuraient, d'autant plus qu'aucun d'eux n'avaient réussi à instaurer un dialogue avec lui. Même complétement éveillé, le jeune homme avait une forte tendance à dévisager le mur avec beaucoup d'insistance, particulièrement lorsqu'on s'adressait à lui.

    Quand un bruit de tout diable vint interrompre sa phase de semi-coma, il ouvrit les yeux. Mais ne se retourna pas, pensant qu'il s'agissait d'un guérisseur empoté, encore venu lui poser des questions auxquelles Alifay ne répondrait que par un long silence. Ainsi replongea-t-il instantanément dans son sommeil léthargique.
    Face à ce boucan, ce fut une forme dans le coin de la pièce qui s'anima. Un jeune médicomage était resté la, à veiller le blessé. Courroucé par un tel vacarme dans un hôpital autant que d'avoir été réveillé, il sauta sur ses pieds, faisant tomber le dossier sur l'Auror et sa couverture, s'approchant d'un pas menaçant.

    - Madam... Monsieur? Vous êtes dans un hôpital! Vous n'avez pas une minute de bon se... Mais? Mais c'est vous ! Nous nous étions demandé s'il ne s'agissait pas seulement du fruit de son esprit abimé par le choc. Je suis Pyotr Levley, le médicomage en charge de l'auror Alifay.

    Il lui tendit la main et reparti dans son monologue, à toute vitesse, sans se donner la peine de reprendre sa respiration, accentuant ses phrases par des mouvements de main.

    - C'est incroyable. Impossible de refermer sa blessure. Nous n'arrivons pas à comprendre pourquoi. C'était comme si son corps ne voulait pas que la plaie se referme. Mais c'est stupide, hein? Qui ne voudrait pas être soigné? Ca nous a un peu fait penser aux gens qui se meurent après la perte d'un être cher, alors qu'aucun mal ne les habitent. Ne vous inquiétez pas hein ! Sa vie n'est pas en danger... mais disons qu'il y a un souci de taille. Nous avons été obligé de l'isoler car il perturbait les autres patients et causait de sacrés migraines, autant aux malades qu'aux guérisseurs. C'est étrange mais... ses pensées et ses souvenirs semblent... 'fuirent' de sa plaie. Lorsqu'il est profondément endormi, ses rêves et ses pensées nous arrivent aussi clairement que si ils nous appartenaient et sa plaie recommence à saigner. Avait-il un don particulier avant? Ou est-ce seulement apparu suite à sa chute? Rien n'est écrit dans son dossier à ce sujet, et nous n'avons pas réussi à lui parler. Non pas qu'il soit dans le coma, hein ! Mais il refuse de parler. On a pu l'identifier grâce à sa baguette, mais en dehors de son dossier d'auror et ce qui nous est parvenu par son occlumancie puissante, nous n'en savons pas plus. Enfin je parle je parle, et je vous en laisse pas en placer une. Je vous laisse avec lui. Vous aurez peut être plus de chance que nous. Bonne chance, Asmodeus.

    Ce prénom fit l'effet d'une décharge à Caly. Il rouvrit les yeux. Il se mit à penser à toute vitesse. Asmo était la? Putain putain putain.. pourquoi? Parce qu'il avait manqué crevé? De la pitié? Qu'est-ce qu'il en avait à foutre de la pitié? C'était fini, Way avait été clair la dessus. Il avait préféré l'autre grosse pute de Kaprice, alors qu'il reste avec. Il s’apprêtait à se retourner et l'insulter mais une vive douleur se réveilla dans sa tête. Une genre d'alerte anti-connarditude, ou une simple coïncidence? Qu'importe, il se ravisa et ravala son venin. Il se retourna vers la silhouette qu'il connaissait par cœur. Il ne put s'empêcher de sourire face à cet accoutrement. Quelle idée à la con lui était passé par la tête encore, à ce celui la? La discrétion peut être? Bha c'était raté, la table s'était jeté sous ses pieds pour nuire à sa mission.

    « T'es » ... il toussa pour s’éclaircir la gorge, la voix était complétement enrouée. « t'es mignonne comme ça. Je vais bien. Tu peux repartir. »

    Un éclair de douleur le frappa à nouveau. Il grinça des dents et porta sa main à son bandage.


_________________


« La pire drogue, c'est l'amertume,
elle empoisonne la vie »
Revenir en haut Aller en bas

Blessed With A Curse (ft Caly)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Jeff Bond ▬ Blessed with a curse.
» Partenariat avec Dark Curse
» Toi ? ... Oh non c'est pas vrai ! [Sam]
» Sam' [Dream Within A Dream]
» [Finish] Because I love you ... Athens [Caly' & Alecto]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-