Partagez|

It's the same old story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Shea Oaken
VOLEUSE.



MessageSujet: It's the same old story Dim 29 Juil - 19:21

Shea mit son casque sur la tête et pointa sa baguette dessus. Elle se regarda dans la glace près de la porte d’entrée et sourit légèrement. A sa regarder comme ca, la baguette pointée sur la tempe, on aurait pu croire à un suicide imminent. Dans le monde moldu cela aurait donné la même chose, mais avec un flingue bien huilé. Elle se sentit soudainement bête, c’était vraiment stupide de rire des suicides. Une lumière dorée s’échappa alors du bout de sa baguette pour venir parcourir le casque, et « power man » du groupe moldu Kinks se fit entendre dans les oreilles de la jeune femme.
Shea se tourna ensuite vers Bangalore qui attendait à côté d’elle avec impatience, la queue battant dans tous les sens. Il le savait bien : c’était l’heure de la promenade. La jeune femme lui fit un sourire et attrapa la laisse, puis elle s’accroupit devant son chien qui lui lécha le visage avec enthousiasme. Cela la fit rire, et elle lui caressa la tête en remerciement. La jeune femme se releva ensuite pour quitter l’appartement, et s’engageait dans son jogging quotidien, en direction de Hyde Park.
Elle avait une bonne foulée, et pour cause, il n’était pas facile de suivre le rythme effréné de Bangalore. Depuis qu’elle avait adopté ce beau labrador noir, elle avait bien progressé. Elle tenait maintenant une heure à un bon rythme. Elle envisageait de s’entrainer pour un marathon. Envisager seulement, mais l’idée était plaisante.
Maintenant « Set me free » se jouait via son casque, et comme si Bangalore en comprenait les paroles, il se mit à tirer plus fort sur la laisse, obligeant ainsi Shea à forcer sa course. Lui, la langue pendante et les oreilles toutes dressées ne semblait pas se formaliser de sa maitresse qui galérer derrière lui. Et pour cause, il avait vu un écureuil, et il avait une envie monstrueuse de l’attraper. Shea remarqua la petite bête, et elle sut tout de suite qui d’elle ou le chien allait gagner. Ca ne serait pas elle. Mais pour sa conscience et pour le bien de tout le monde, elle tenta de raisonner son chien. Sinon, il y allait avoir des dégâts.

« Bangalore, non ! Bang’ ! Non ! Tout doux ! »

Trop tard, elle était déjà propulser en avant, se mangeant méchamment le sol, alors que Bangalore courrait maintenant libre comme l’air à la poursuite du rongeur. Il fonça au passage sur un gamin qui tomba aussi à terre et un homme qui l’évita de justesse. Il piétina le picnic d’un petit couple et sauta en attrapant un frisbee qui ne lui était pas destiné au vol.
Shea quant à elle, se releva rapidement pour courir après son chien devenu ivre de liberté.
C’était tout le temps pareil. Ce genre de truc lui arrivait une fois par semaine au moins…

« BANGALORE ! »

_________________

[list][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Alderic Warlock



MessageSujet: Re: It's the same old story Dim 5 Aoû - 12:56

Ce jour-là Alderic livrait chez un client. Ça n'arrivait pas souvent mais... ça arrivait. Généralement c'était pour des familles de la haute ou des gens qui n'étaient pas tranquille. Alderic refusait généralement ce genre de course mais il lui arrivait de faire quelques exceptions, comme avec Miss S. Cette cliente n'était jamais venue en personne au Crawldelia Rock. Entourée de mystère, elle préférait déléguer à des hommes de main, peut-être des domestiques. La curiosité d'Alderic était piquée au vif, c'était sans doute la raison pour laquelle il avait accepté de se déplacer.

La journée était plutôt belle, et pour une fois, le ciel londonien semblait s'être arrêté sur un bleu céruléen. On savait bien que ça ne dirait jamais mais on faisait toujours semblant d'y croire. Rien qu'un petit peu. Et les gens sortaient pique-niquer, courir, promener leur chien ou que sais-je encore. Il y avait eu une époque où Alderic se serait bien imaginer emmenant ses enfants au parc un après midi comme celui-là. Mais c'était il y a longtemps. Ce genre de projets n'étaient plus au programme et d'ailleurs c'était aussi pour ça qu'il s'était installé à Londres. De toute manière le Crawldelia Rock et ses tribulations de chasseur de trésor lui laissaient peu de temps pour penser à la vie qu'il aurait pu avoir.

C'est justement en ne pensant pas à cela qu'Alderic manqua se faire renverser par un chien qui traînait derrière lui sa maîtresse, une jeune femme métisse qui, de toute évidence, avait un peu de mal à se faire obéir.

Le regard d'Alderic suivait la scène tandis qu'un petit rictus amusé passait sur ses lèvres. Les gens râlaient sans penser à prêter main forte à la jeune femme, dans ces cas là généralement les choses les plus évidentes nous passent au dessus de la tête.
La jeune femme se releva enchaînant un peu plus vite que le reste des gens.

Le chien lui fonçait droit sur Alderic. Un placage au sol s'imposait... en espérant que la demoiselle ne lui jette pas son sac à main à la gueule. Le chien ne le prit pas si mal que ça puisqu'il lui mordait les avant-bras en guise de jeu.

Je crois que tu as perdu quelque chose en route mon beau...fit Alderic au labrador comme la jeune métisse arrivait à son niveau.

_________________


« Les sanglots des martyrs et des suppliciés sont une symphonie enivrante sans doute, puisque, malgré le sang que leur volupté coûte, les cieux ne s’en sont point encore rassasiés ! » Baudelaire, Les Fleurs du Mal.
Mes RP sont ouverts à tous, première réponse réservée mais n'hésitez pas à poster à la suite, ou à venir faire un tour dans mon carnet ou à m'attendre au Crawldelia Rock.
Revenir en haut Aller en bas
Shea Oaken
VOLEUSE.



MessageSujet: Re: It's the same old story Mer 8 Aoû - 18:01

Shea était repartie de plus bel, sans grand espoir pourtant de rattraper son chien. Quand bien même elle l’aurait rattrapé qu’un plaquage façon rugbyman n’y ferait rien, si Bangalore voulait en faire qu’à se tête, il le ferait. Après tout qu’était sa maitresse à côté de lui ? 55 kilos à trainer. Oh, ca pouvait être marrant, tout du moins pour Bangalore. Sauf que cette fois ci, Bangalore n’eut pas à faire face à sa maitresse, mais plutôt à un bon samaritain. Le chien ne le vit pas venir, trop occupé à sentir le vent sur son museau, et Shea non plus d’ailleurs, trop occupée à tenter de respirer tout en maintenant sa course infernale.
Ce n’est que lorsque Shea arriva à quelques mètres de l’homme qui tenait son chien dans ses bras, tous deux affalés par terre, qu’elle les vit. Autant dire qu’elle fut tellement surprise de voir ce spectacle qu’elle en oublia de ralentir, et c’est avec tout le ridicule du monde qu’elle tenta de sauter par-dessus cette haie vivante. Un instant elle crut qu’elle allait y arriver. Vraiment. Sauf qu’elle se prit les pieds dans quelque chose et retomba face la première. Le tout au ralentit.
Ri.Di.Cu.Le.
La jeune femme resta étendue par terre. Elle avait l’impression que la position allongée dans le gazon était le leitmotiv de sa journée, y’avait comme un air de déjà vu là-dedans. La honte lui fit rosir les joues, et elle la cloua ainsi immobile, espérant, qu’elle était morte, pour éviter d’affronter la suite des événements. Sauf qu’elle se sentait toujours aussi vivante, et ca c’était dérangeant. Aussitôt cette information traitée, la jeune femme réfléchit à un moyen de fuir, rapidement et sans chichi. Se relever, baragouiner un petit quelque chose, attraper la laisse de Bang’ et fuir.
Bangalore, lui, était occupé à lécher avidement le visage de l’inconnu qui l’avait stoppé. Chacun sa technique.
Shea se releva rapidement et se tourna vers l’inconnu. Le visage bas, elle tenta de dire quelque chose, mais de manière quasi imperceptible. Elle avait une voix douce et confuse, dont le volume sonore était proche du néant.

« Je… j… » Shea prit sur elle pour parler un peu plus fort, un tout petit peu. Cependant, son visage était toujours tourné vers le sol, tandis que celui de Bangalore était, lui, toujours tourné vers l’inconnu, à la lécher. « Je suis vraiment désolée. »

Shea attrapa la laisse de Bangalore et tira dessus pour s’éloigner, vite, très vite. Sauf que si Bang’ ne voulait pas bouger, il ne le ferait pas, et là il était occupé. C’était un peu comme si le chien était tombé amoureux de cet homme qui l’avait accueilli à bras ouverts. La jeune femme tira un peu plus fort, sans résultat pourtant.

« Bangalore, viens. »

Non, non, non, Bang’ ne veut PAS venir, il veut maintenant se coucher sur le sol et se rouler par terre, ventre en l’air. Shea quant à elle avait aussi envie de se mettre à terre, mais pour creuser un trou et y enfourner la tête. Partir, partir, partir. Ca devenait vital. Elle tira plus fort sur la laisse, et ses pieds glissèrent presque sur le gazon londonien. Elle n’avançait pas, mais Bangalore, lui, était heureux comme pas deux.

« Allez viens. »

Shea ajouta rapidement, ne sachant vraiment pas quoi faire d'autre, à l'attention du bon samaritain un nouveau désolé. Et pendant ce temps, elle continuait de tirer sur la laisse, sans succès, aucun.

« Vraiment désolée, vraiment. »

_________________

[list][/list:u]
Revenir en haut Aller en bas
Alderic Warlock



MessageSujet: Re: It's the same old story Ven 17 Aoû - 10:59

Alderic n'avait plus l'habitude des jeunes chiens à moitié fous. Sherly avait dépassé ce stade depuis au moins un siècle, le basset préférait de loin lézarder sur le paillasson, amorphe. De temps à autre, un client entrait et un jappement rauque lui échappait, témoin qu'il n'était pas un chien empaillé mais un vrai chien bien vivant.

La propriétaire du chien ne tarda pas à faire son apparition dans un vol plané assez spectaculaire qui arracha un petit sourire à Alderic. Aucun chance qu'elle se soit vraiment fait mal dans ce gazon épais.

« Je… j… Je suis vraiment désolée. »
« Vous n'y êtes pour rien. », répondit le gentleman en donnant une gentille tape sur la tête du chien qui ne se calmait pas.

Sa maîtresse avait beau tirer sur la laisse, rien n'y faisait, Bangalore n'en démordait pas, au sens propre comme au figuré.

« Allez viens. Vraiment désolée, vraiment. »
« Je crois qu'on est condamnés à faire un bout de chemin ensemble. Vous allez vers où? », finit par offrir Alderic qui n'arrivait pas non plus à se débarrasser du pot de colle à fourrure.

En espérant qu'elle n'allait pas dans la direction complètement opposée à la sienne, la perspective d'aller promener un chien fougueux n'avait rien de désagréable...

_________________


« Les sanglots des martyrs et des suppliciés sont une symphonie enivrante sans doute, puisque, malgré le sang que leur volupté coûte, les cieux ne s’en sont point encore rassasiés ! » Baudelaire, Les Fleurs du Mal.
Mes RP sont ouverts à tous, première réponse réservée mais n'hésitez pas à poster à la suite, ou à venir faire un tour dans mon carnet ou à m'attendre au Crawldelia Rock.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: It's the same old story

Revenir en haut Aller en bas

It's the same old story

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Maple story
» Maple Story ^^
» Yuki de Anzu Story !
» Tu aimes la boxe ?? Alors va faire le loft story russe.
» Story AG2R

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-