Partagez|

Un charme fou... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Jayden Mcgregor
ELEVEUR DE BOURSOUFFLETS.



MessageSujet: Un charme fou {Emir} Lun 30 Juil - 16:22


    Ivy se prélassait dans son lit, elle serrait sa couette contre elle, moelleuse et confortable, lui permettant de protéger ses yeux de la lumière du soleil qui passait à travers les volets. Pourquoi ne pouvait-on pas l’éteindre d’un coup de baguette celui-là ? La jeune sorcière se le demandait bien. Elle venait de déménager à Londres et n’avait pour l’instant pas trouvé de boulot. Elle profitait de cela pour faire la grasse matinée ! Mais c’était sans penser à ses obligations familiales… La jeune sorcière grogna en se rappelant qu’elle devait emmener Myfanwy à l’école. Elle avait hâte que la petite soie en âge d’aller à Poudlard. Ivy n’avait rien contre elle et sa petite bouille attendrissante avait de quoi faire fondre n’importe qui, mais elle n’était pas faite pour les enfants. Encore moins pour les enfants magiques ! Elle avait encore malgré sa vingtaine d’année parfois tendance à se géré elle-même, alors un enfant ! Par chance, sa nièce n’était plus en âge de porter des couches, sinon Ivy aurait sans aucun doute couru à sa parte, à la sienne et à celle du pauvre petit être sans défense.

    Ce faisant violence, elle poussa un gros soupir et se résolu à se lever. Elle manqua au passage de se casser la gueule en se prenant les pieds dans son sac qu’elle avait laissé trainer. Elle ouvrit le frigo pour essayer de préparé un petit déj digne de ce nom à sa nouvelle résidente, pas encore complètement réveiller. Elle grimaça en se rendant compte qu’un vieux camembert à l’aspect douteux, une vieille tomate et une bière n’allait pas faire le bonheur de la gamine. Elle ouvrit les placards et constata qu’une boite de petit pois, du café – son petit déj à elle en règle générale - n’était pas non plus les bases d’un petit déjeuner équilibré. « Je ferais les courses aujourd’hui » dit-elle en guise d’excuse à l’intention de Myfanwy. Elle n’avait même pas deux œufs pour lui faire des crêpes. En même temps elle ne savait pas les faires donc… Ivy alluma la télé sur les dessins animés et alla prendre sa douche. L’enfant avait beau être sorcière, il était grand temps pour elle de se familiarisé avec la technologie Moldus. Enfin c’était la règle si sa nièce voulait vivre avec elle. Quand Ivy sortit de la douche il était grand temps pour elles de partir. Elle déposa Myfanwy à l’école et commença à marcher dans les rues de Londres, se dirigeant vers une boutique pour faire les courses, d’un pas accéléré. Mais alors qu’elle marchait, le talon de sa chaussure cassa et elle tomba en arrière, se retrouvant dans les bras d’un inconnu. Ivy éclata de rire. « Je n’ai pas pour attitude de tomber aussi facilement dans les bras d’un homme » lui dit-elle avec humour.

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Emìr Jawhari
GERANT DU SOUK DE KDHIM.



MessageSujet: Re: Un charme fou... Ou pas. Dim 5 Aoû - 19:09

Son visage lui hantait ses pensées, ses rêves, ses songes. Il ne savait pas pourquoi, ni comment, mais elle l'avait réveillé ce vieux souvenir datant de Poudlard, celui de sa première fois. Elle ne lui ressemblait pas énormément, mais elle avait ce petit truc qui faisait que... Emìr en avait perdu l'appétit, et les remords n'avaient de cesse que de le torturer. Il ne croisait même plus le regard de son père. Le ramadan n'arrangeant pas la chose, il vivait un véritable calvaire.

Ses draps étaient trempés. La nuit avait été chaude, et ses pensées l'étaient tout autant. A son plus grand damn, le soleil commençait à se lever. Il finit par se lever, laissant son drap de soie tombait au sol, alors qu'il prenait la direction de la salle de bain. Quelques instants plus tard, il était habillé, vêtu sobrement, avec des couleurs clairs. Ne pouvant pas déjeuner, et ne sachant quoi faire pour son jour de congés, il finit par enfiler de courtes chaussures souples, et de descendre dans la rue.

Il devait être huit heures lorsqu'il approcha de Westminster. Ses pensées étaient toujours, malgré de vaines tentatives de se vider l'esprit en feintant de s'intéresser aux choses l'entourant, plein à craquer. Le fait est qu'il se fichait bien de ce que les autres pouvaient bien faire. D'une parce qu'il était trop aigri pour s'en intéresser à cause de son conflit inconscient, et de deux parce que c'est lorsque vous ne voulez pas faire quelque chose, que vous souhaitez le faire de toute votre âme.

Maugréant en arabe, il finit par tourner la tête vers une épicerie pakistanaise à cause des douces odeurs de curry qui s'en échappaient. Manque de pot, ce fut à cet instant précis, ce seul moment où il ne regardait pas devant lui, qu'une personne lui tomba dessus.

Son premier réflexe fut de tenter de la rattraper. « Je n’ai pas pour attitude de tomber aussi facilement dans les bras d’un homme » Emìr en eut le souffle coupé. Il la lâcha, la laissant tomber au sol, avant de dire : « Je ne suis pas Marie-Thérèsa. » Il la contourna et continua d'avancer comme si de rien était.

_________________



    « CHAQUE HOMME,
    POUR PEU QU'IL SOIT DISERT ET
    QU'IL AIME LES FEMMES,
    PORTE EN LUI SES MILLE ET UNE NUITS. »


Revenir en haut Aller en bas
Jayden Mcgregor
ELEVEUR DE BOURSOUFFLETS.



MessageSujet: Re: Un charme fou... Ou pas. Dim 5 Aoû - 20:28

    Ivy se retrouva au sol sans même avoir eut le temps de dire ouf. Elle poussa un léger « aie » quand ses fesses atterrirent lourdement sur le sol. Certes, elle était arrivée comme une fleur dans les bras d’un inconnu, mais elle ne pensait pas être jetée comme une vieille chaussette. Elle gardait en mémoire un autre souvenir des habitants de Londres. Elle ne savait pas trop si elle devait rire, ou s’énervait. En fait elle restait plus surprise qu’autre chose par le comportement du jeune homme au teint ambré. « Je ne suis pas Marie-Thérèsa. » Elle afficha un air perplexe, une légère grimace sur son visage. Ça elle avait remarqué, Mère Theresa était une fille. Quoiqu’il en soit, elle n’allait pas rester ainsi assise sur le sol, aussi elle s’empressa de se relever. Quand à l’inconnu il avait tracé sans vraiment se préoccuper d’elle. Mais alors qu’il continuait sa route sans se retourner, un homme qui tenait un petit commerce sortit et lança un seau d’eau savonneuse juste devant lui. Pas le temps pour le jeune homme de l’éviter ou quoi que se soit, il glissa sur la flaque d’eau et se retrouva par terre. La jeune Flynn se précipita vers lui pour l’aider. Elle lui tendit la main, un sourire amusé sur les lèvres. « Moi si. Mais tu peux aussi m’appeler Ivy. » Il avait beau avoir était des plus désagréables avec elle, ça ne changeait rien à son caractère et au fait qu’elle essayer souvent d’aider. Oh elle avait son caractère et elle ne se laisser pas marcher sur les pieds, mais il fallait plus qu’un air désagréable pour la faire fuir. Puis en général c’était les autres qui la fuyait à cause de sa malédiction et non elle qui partait en courant. Malgré ses airs bougons le jeune homme n’avait l’air bien méchant. Bien sûr il ne fallait pas se fier aux apparences, mais en cas de besoin elle savait se défendre. Elle avait toujours la main tendue, attendant qu’il la prenne, et se doutant au fonds qu’il y avait de grande chance qu’il lui mette un vent. Mais ça lui importait peu…

_________________




Revenir en haut Aller en bas
Emìr Jawhari
GERANT DU SOUK DE KDHIM.



MessageSujet: Re: Un charme fou... Ou pas. Lun 6 Aoû - 14:21

C'était pas sa journée. Non, visiblement, Allah avait décidé de le mettre à l'épreuve en cette période de ramadan. Surtout lorsqu'il vit un petit commerçant sortir de sa boutique pour jeter de l'eau savonneuse juste sous ses pieds. Manque de bol, il glissa, et il se retrouva tête contre le sol, en moins de temps qu'il ne me faut pour l'écrire. Une douleur cuisante se fit sentir à l'arrière de son crâne, tandis que le petit commerçant s'excusait comme il le pouvait. Emìr s'en mordait la langue pour ne pas l'insulter. Se redressant sans prendre les mains qu'on lui tendait, il se retourna machinalement vers la fille qui lui était tombé dans les bras. Son regard se fit assassin directement. Les gens, tout autours d'eux, commençaient à se disperser, haussant les épaules, tandis qu'Emìr continuait de se toucher l'arrière de la tête, murmurant quelques incantations afin de réduire la commotion, mais surtout la bosse qu'il risquait d'avoir.

« Moi si. Mais tu peux aussi m’appeler Ivy. » C'était une blague. Emìr lança un regard vers le ciel grisonnant, avant de reposer son regard sur Ivy, blasé au plus haut point. Lorsqu'il répondit, son ton était directe, et méchant.
« Laisse-moi, tranquille. Si tu as besoin de parler, y a des personnes payés pour ça. »

Ni une, ni deux, il se retourna et continua sa route, pressant quelque peu l'allure. Au moins, il ne pensait plus à Siobhàn, mais à quel prix ? Non, parce que cette jeune femme là, cette Ivy, lui tapait clairement sur le système. Qu'est ce qu'elle voulait, hein ? Qu'ils deviennent amis parce qu'elle lui était tombée dans les bras ? Plutôt mourir.

_________________



    « CHAQUE HOMME,
    POUR PEU QU'IL SOIT DISERT ET
    QU'IL AIME LES FEMMES,
    PORTE EN LUI SES MILLE ET UNE NUITS. »


Revenir en haut Aller en bas
Jayden Mcgregor
ELEVEUR DE BOURSOUFFLETS.



MessageSujet: Re: Un charme fou... Ou pas. Dim 26 Aoû - 19:01

    Ivy ne cherchait pas à tout prix à devenir la meilleure amie de l’inconnu qui l’avait rattrapé quand elle était tombée. Elle avait des amis comme tout le monde et elle faisait juste preuve de civilité comme toute personne normale. Mais apparemment le jeune homme ne semblait pas autant ouvert qu’elle et prêt pour la communication. Il lui adressa un regard noir qui était sans doute censé lui faire peur et qui la donna surtout envie de rire. Pour qui ce prenait-il ? Un maffieux ? Si tu me gonfle j’te supprime ? Elle ne le connaissait pas mais rien qu’à le regardait elle devinait qu’on ne devait pas rire tout les jours avec lui. Elle ignorait ce qui l’avait mis dans cet état et l’avait poussé à avoir l’air aussi antipathique mais ça devait sans doute être quelque chose de grave. On aurait dit que le ciel lui était tombé sur la tête et qu’il était normal qu’il soit aussi désagréable. Ivy avait transformé l’homme qu’elle aimait en pierre, elle avait eut le cœur brisé alors qu’elle n’était qu’une innocente adolescente mais n’en devenait pas une personne agressive et méchante pour autant. Alors cet homme n’avait aucune raison d’être aussi agressif. Si quelqu’un avait besoin de voir un psy ce n’était pas elle ! Gardant pourtant le sourire, Ivy regarda l’inconnu partir, se disant que c’était un homme bien curieux. Elle avait l’intention de partir a son tour, n’ayant pas vraiment de raison – ni l’envie - de le rattraper. En plus elle avait toujours ses courses à faire. Mais son regard se posa sur le sol où se trouvait un portefeuille. Elle se pencha pour le ramasser et ne tarda pas à se rendre compte que c’était celui du jeune Inconnu. Il s’appelait Emir apparemment. Pas vraiment décidé, elle le rattrapa tout de même pour le lui rendre…


_________________




Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Un charme fou... Ou pas.

Revenir en haut Aller en bas

Un charme fou... Ou pas.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» Les Valkyries, l'équipage de choc et de charme de Cyanure la Shichibukai
» Harper serait-il un pyromane amoureux, troublé sous un certain charme?
» Shoshana, serveuse et vendeuse de charme, à Muina
» Escapade solitaire (PV Charme ténèbreux)
» Le pouvoir sans abus perd son charme • Artemis

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: L'univers de King's Cross. :: Vox Populi. :: (saison1) RPs.-