Partagez|

Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Lun 6 Aoû - 21:33

Aout, 2006
Ma Lilou,

Nous sommes arrivés à notre première destination ; l'Italie. C'est un pays magnifique. Je suppose que tu es au courant de la rupture avec ton frère. Cela paraît peut-être incompréhensible, mais je ne me voyais pas le suivre chez vous, au Mexique. Au contraire, fraîchement adulte, je vois le monde s'offrir à moi et je pense que cela ne peut me faire que le plus grand bien, comme à Karly qui m'accompagne.

James se porte à merveille, c'est vraiment un adorable bébé. Il s'est habitué a voyagé très facilement et fait ses nuits ce qui est, enfin, un soulagement pour moi. Je tâcherais de t'envoyer des photos régulièrement pour que tu vois à quel point il peut être beau ! Je ne sais pas si on aura l'occasion de se revoir prochainement, mais en tout cas cela me ferait énormément plaisir. Peu importe ce qu'il peut se passer, tu restes ma Lilou et je serais toujours là pour toi.

N'hésites pas à me donner des nouvelles.
Prends soin de toi.
Yuki.

(pièce ci jointe de gauche à droite ; Yuki, James dans les bras et Karly, souriants devant la tour de Pise)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Lun 6 Aoû - 21:42

Septembre 2006


Ma très chère Yuki,

La première chose qui me vient à l'esprit est: tu me manques. Je suis consciente que ton Tour du Monde est quelque chose de nécessaire pour toi. Néanmoins, j'aurais eut besoin de toi pour que tu me réconfortes. Si j'ai mit autant de temps à te répondre, c'est pour une bonne et simple raison: ils ont découvert ma relation avec Loris. Je n'ose te décrire quelle fut leur réaction. J'en fais encore les frais.

Concernant ta rupture avec Dakota... Je crois que je n'ai pas mon mot à dire là-dessus. Vous êtes tous deux assez grands pour savoir ce que vous faites et je n'ai pas à t'en vouloir à ce sujet. Ta vie au Mexique, je dois bien l'avouer, aurait été loin de ressembler à un conte de fée. Ma famille, bien que je l'aime par-dessus tout, a pour étrange capacité d'être particulièrement rancunière...

Donnes-moi de tes nouvelles et des nouvelles de mon neveu aussi souvent que possible. Il est si mignon sur la photo que tu m'as envoyé! Il me manque lui aussi.

Prends soin de toi.
Avec tendresse,

Lilou.


En pièce jointe, une photo de Poudlard prise de nuit.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Lun 6 Aoû - 21:55

Novembre 2006
Ma Lilou,

Poudlard me manque tellement. Cette période de ma vie reste une aventure tellement belle, intense, merveilleuse. L'adolescence complète, sans réfléchir, les sorties clandestines, même les professeurs me manque !

Concernant Loris, comme je te plains ! Ta famille n'a l'air de ne jamais apprécier les copains et copines que les enfants choisissent. Petit humour noir, mon passe temps favori, ne m'en veut pas. Si tu veux mon conseil, j'enverrais tout le monde valser. C'est ta vie, on en a qu'une et si j'ai bien compris quelque chose c'est qu'il fallait la vivre à fond, ou alors rien ne sert de la vivre si ce n'est qu'à moitié. Je sais que tu te sens bien avec lui, alors fonce. Ça ne durera peut-être pas toute la vie, mais prend ce que tu peux prendre, croque la vie et ne réfléchis plus. Réfléchir n'apporte pas le bonheur, crois moi. Advienne que pourra, comme j'aime à le dire.

Depuis, à peu près une semaine, nous sommes au Brésil. James à trempé ses petits pieds dans l'eau pour la première fois. Il grandit si vite ! Je m'arrangerai pour le déposer à Dakota quand tu seras en vacances pour que tu puisse profiter du plus beau garçon de l'univers. Je ne dis pas ça juste parce qu'il est mon fils, mais s'il était permit de le croquer, on s'en ferait une joie avec Karly. Elle qui n'aime pas les enfants, elle en est complètement gaga ! Je ne sais pas combien de temps on va rester, mais le soleil me plaît bien, je vais tâcher de bronze un peu.

Tu me manques aussi énormément. Je viendrais te voir en cachette au Mexique, ca mettra un peu d'adrénaline en plus. C'est le mieux ! Je dois te laisser, c'est l'heure de donner à manger à ce petit ogre !

Prends soin de toi,
Yuki.

(pièce jointe ; Yuki tenant James debout, les pieds trempant dans l'eau)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Lun 6 Aoû - 22:11

Fin Novembre 2006

Yuki,

Poudlard te manque mais je crois que si tu y remettais les pieds après avoir goûté à tant de libertés, tu finirais par t'enfuir après avoir fait exploser la moitié du château. Ne te souviens-tu pas des heures de retenues, du règlement et des tonnes de petits tracas qui transforment une année scolaire en une année de mille et un tourments.

D'ailleurs, en ce moment, j'ai l'impression de vivre un Enfer. Loris m'a quitté. Il n'en pouvait plus de devoir faire face à Enrique et à Dakota et Chaz dès que nous étions à Pré au Lard. J'avoue que mon coeur s'est brisé mais que je ne peux que le comprendre. Nous nous disputions plus que nous nous parlions. Un peu comme toi et mon frère dans vos grands jours.
Cette rupture a au moins eut quelque chose de bon: j'ai décidé de ce que j'allais faire après Poudlard. Je compte m'inscrire en Archéologie. Autant dire que je vais avoir des cours tant dans le monde sorcier que dans le monde moldu. Je compte en parler à mon père ce Noël.

Du coup, je ne suis pas certaine d'être présente au Mexique cet été. Je t'en dirais plus dès que j'en saurais plus moi-même.

Je suis déjà allée au Brésil avec mon père. Le voyage a été de courte durée mais j'en ai un bon souvenir. Profitez-en bien. J'ai d'ores et déjà collé la photo de James dans un album, en compagnie de la première. Je compte en faire de même avec toutes celles que tu voudras bien m'envoyer. Veux-tu que je les montre à Dakota?

Avec cette lettre, tu trouveras trois paquets. Il y en a un pour toi, pour Karly et pour James bien sûr. Je te fais confiance pour ne les ouvrir que le jour de Noël pas avant. J'aimerai vous en envoyer plus mais j'ai peur de tuer ma chouette à la tâche. Du coup, je pense mettre un peu d'argent sur le compte de James... Qu'en penses-tu?

Prends soin de toi... et de lui.
Ta Lou.


Avec la lettre, trois paquets soigneusement emballés.

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mar 7 Aoû - 10:05

Janvier 2007

Ma Lilou,

Je n'ai pas eu l'occasion de t'écrire avant, car ça a été un peu la folie. Du Brésil, nous sommes allés quelques jours en France, mais vu le temps frais, nous sommes repartis pour l'Australie et sa chaleur.

Merci beaucoup pour James, c'est très gentil de ta part, mais tu n'es pas obligé. Il a adoré son balai-jouet, il ne le quitte plus. Avec Karly, on l'emmène dans des endroits désert pour qu'il puisse jouer avec ; une véritable fusée. Karly a adorée le pull que lui as offert et elle te remercie. Quand à moi, j'ai été touchée de la photo que m'a remise de Dakota, toi et moi, datant du jour de la remise des diplômes. Je la garde précieusement sur moi.

Il n'y a aucun problème, tu peux, bien sûr, montrer les photos à Dakota, bien au contraire. Je n'ose pas tellement lui écrire, parce que je suis consciente que quand je l'ai quitté, je lui ai brisé le coeur, alors ça me rend quand même mal à l'aise. Il me manque beaucoup, mais je pense avoir fait le bon choix. En ce qui concerne ta rupture avec Loris, je comprends. Je m'en veux tellement de ne pas être là, j'aurais aimé pouvoir être là pour toi. Les engueulades telles que celles que j'avais avec Dakota ? Je dois avouer qu'en effet, tu dois te sentir soulagée que cela se termine, même moi des fois je me demande comment ton frère et moi avons pu tenir aussi longtemps.

Au fait, as-tu parler à ton père de ton envie de faire des études d'archéologie ? Qu'en est-il ?
Prends soin de toi,
Ta Yuki.

(avec, une photo : James sur son balai-jouet, qui fonce comme une fusée, sortant et revenant dans le cadre, un énorme sourire aux lèvres)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mar 7 Aoû - 16:16

Janvier 2007


Ma Yuki,

Je dois avouer que je me suis inquiétée quant à ton si long silence. J'avais beau me dire que tu devais être en train de faire des expériences inoubliables, je n'ai pu m'empêcher de m'inquiéter. Je crois que l'on ne me changera pas.

Concernant les cadeaux, je n'allais pas vous laisser sans présents de Noël tout de même! Je ne sais pas ce qu'à prévu Dakota mais je sais que mes parents ont mit le leur de côté en attendant que tu leur amènes James. Peut-être me le donneront-ils si on doit se voir...

J'ai montré les photos à Dakota. Il a été furieux que je continue à t'écrire malgré ce que tu lui as fait. J'avoue qu'on s'est disputé comme des charretiers jusqu'à ce que notre mère nous sépare. Il a fallu quelques jours pour qu'il mettre son foutu ego de côté et vienne me présenter ses excuses. J'ai accepté, évidemment. Du coup, j'ai du faire répliquer les photos que tu m'avais envoyé pour qu'il ait son propre album.

Au sujet de Loris... La rupture a été dure pour lui comme pour moi. Parce que si mes frères constituaient un frein à notre relation, je n'ose te dire ce qu'ils lui ont fait et lui font encore pour m'avoir fait pleurer! La différence avec avant c'est que je ne peux plus rien pour lui. Hier, il m'a tapé une crise au beau milieu de la Grande Salle... Cela faisait longtemps que je ne m'étais pas mise en colère réellement. Là, il a comprit en quoi je pouvais ressembler à Dakota et Enrique. Rien que d'y repenser, j'en tremble encore. C'est étrange mais ça m'a fait un bien fou. Je crois que désormais, je vais accepter mon côté volcanique et le laisser exploser dès que j'en aurai envie.

Pour ce qui est de mon plan de carrière, mon père n'est pas franchement ravi de me laisser partir seule durant les prochaines vacances. Il m'a posé une foule de questions et a émit une condition: que l'un de ses gardes du corps parte avec moi. J'ai accepté, bien évidemment! J'ai opté pour Javier parce que lui, au moins, il va me laisser te voir si j'en ai envie. J'en ai aussi parlé à ma mère qui est visiblement ravie de me voir devenir indépendante... surtout vis à vis de mes frères. Il est temps, me diras-tu! Reste plus qu'à l'annoncer à mes soeurs (mais ça va être assez simple) puis à mes frères... Prie pour moi!

Dès que j'ai trouvé un stage, je t'informe, histoire que l'on se voit!

Prends soin de toi et de lui.
Avec tout mon amour,

Lou.

(avec une photo de la famille Almadovar au complet, prise durant les fêtes de Noël)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mer 8 Aoû - 9:35

Février 2007
Ma Lilou,

Nous avons élu domicile à Dubai. C'est vraiment l'une des plus belles villes du monde, il n'y a pas à dire. Je ne comprend pas comment les gens peuvent rester en Angleterre quand il y a dans de pays dans le monde où il fait beau tout le temps !

Je me doutais que Dakota n'allait pas apprécier le fait que l'on s'envoie des lettres, mais s'il a demandé des copies, je suppose que ça va mieux. Et puis je pense qu'il préfère avoir les photos de ta part, plutôt que de la mienne. Nos relations ne sont réellement pas au beau fixe, en ce moment. D'un côté, j'en ai marre de me prendre des reproches en pleine tête à chaque fois que l'on ait amené à se parler, mais d'un autre je le comprend. Je sais qu'il était sincère et qu'il m'aimait, mais il ne veut pas comprendre que sa famille, pour moi, c'est juste impossible. Nous avons choisis de prendre des chemins différents et peut-être que c'était ce qu'il devait se passer et que nous n'étions pas fait pour rester ensemble toute notre vie.

En ce qui concerne l'engueulade avec tes frère pour Loris, tu as eu raison. Ce n'est pas parce qu'ils sont tes frères et qu'ils veulent, avant tout, te protéger qu'ils ont forcément toujours raison. Tu es assez grande pour savoir ce que tu veux et ce que tu estimes être bien pour toi.

Je suis contente que tu puisses quand même faire ce que tu veux, même si ton père n'était pas très enchanté. En plus, ça va nous donner l'occasion de nous voir, ce qui est génial. James grandit tellement vite que je me demande si tu vas le reconnaître ! Heureusement, je t'envois des photos.

(cf deux photos ; la première James et Karly en train de manger une glace sur une place de Sydney ; la seconde James et Yuki en train de faire un chateau de sable sur une plage de Dubai)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Jeu 9 Aoû - 19:48

Fin Février 2007

Ma Yuki,

Comme je t'envie d'être à Dubaï! Ici, il n'y a que neige et froid. J'adore l'hiver, ceci dit. Mais pas quand je suis enfermée en quasi permanence avec des personnes qui commencent à me taper singulièrement sur le système. Tiens, par exemple: Winifred Bayfreid... Cette débile ne trouve rien de mieux que d'exhiber un pull où sa mère a réussit à coller une photo d'Esteban! Elle passe son temps à en parler. J'ai des envies de lui arracher les yeux pour m'en faire un collier. Avec un peu de chance, les autres suivront.
Je l'avoue, je suis particulièrement sur les nerfs aujourd'hui. Tu me manques, Dakota me manque et Esteban aussi. Heureusement que Enrique est encore là sans quoi je serais en train de faire un massacre.

Je tourne en rond dans cette école. Il y a bien quelques personnes que je côtoie mais sans que cela aille très loin. Pour tout te dire, je n'ose même pas draguer quelqu'un. Après Loris et Esteban, je me demande bien qui serait suffisamment fou pour s'intéresser à moi. D'ailleurs, je crois que c'est en partie pour cela que je suis seule et que le nombre de mes amis s'est réduit à peau de chagrin. Je crois que je vais couper court pour le moment sans quoi je vais remplir des lignes et des lignes de déprime sans queue ni tête.

Prends soin de toi.
Tendrement,

Lou.

(jointes, trois boîtes de friandises en forme de coeur, pour la St Valentin.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Ven 10 Aoû - 12:01

Mars 2007
Ma Lilou,

Je suis au Mexique. J'ai déposée James à Dakota pour quelques jours, et même si je sais qu'il est un père formidable, je ne peux pas m'empêcher de rester dans le coin au cas où il y aurait un problème. Avec Karly, on ne sait pas trop où est-ce qu'on ira après ça, mais peut-être au froid, la neige me manque. Je ne m'appelle pas Yuki pour rien, après tout !

Esteban ? Ca me dit quelque chose, il jouait au Quidditch avec moi dans l'équipe de Serdaigle ! Il est devenu célèbre ? J'te jure, j'suis tellement coupée de tout depuis que j'ai quitté l'Angleterre. Parfois ça me manque tout ça, mais dans l'ensemble cela me fait un bien fou de ne plus me soucier d'autre chose que du bonheur de James et de la prochaine destination qui sera la nôtre.

Ca me fait de la peine d'apprendre que tu te sens seule. Je n'aime pas te savoir, comme ça, mais heureusement, j'ai un cadeau pour toi qui pourra peut-être pallier à mon absence.

Prend soin de toi,
Tendrement,
Yuki.

(Avec la lettre ; une photo de Dakota et James en train de se câliner quand ils se sont retrouvés et un boite contenant des chaussures à talons trouvé dans une petite boutique à Dubai)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mar 14 Aoû - 10:50

Fin Mars 2007

Ma Yuki,

Dakota m'avait déjà dit que tu lui avais laissé James au Mexique. Malheureusement, je suis pas vraiment capable de les rejoindre afin de profiter de mon neveu et de toi, vu qu'apparemment tu es restée dans le coin.. Je t'avoue que je suis presque vexée que tu aies peur qu'il arrive quelque chose à James au Mexique. Connaissant ma famille, il y a probablement un groupe de gardes du corps qui le suit de plus ou moins loin. Si vous ne savez toujours pas où aller avec Karly, je vous suggère l'Islande. Des volcans, de la neige... Des sources chaudes comme au Japon... J'y suis allée avec Talia une fois, j'ai vraiment beaucoup aimé.

Concernant Esteban, il jouait au Quidditch avec toi, oui. Souviens-toi, c'était mon meilleur ami jusqu'à ce qu'il m'annonce un jour qu'il ne voulait plus me voir. J'ai eut beau le supplier, il ne m'a jamais donné de raisons. J'avoue que j'ai finit par apprendre que Dakota l'avait menacé plus d'une fois pour qu'il me laisse tomber.

Ne te tracasse pas à mon sujet. Mes coups de blues ont tendance à être réguliers ces derniers temps mais ils vont et viennent sans que je ne le veuille.
J'adore les chaussures que tu m'as offertes. Je les ai mises durant la dernière sortie à Pré au Lard. Enrique a manqué de s'étouffer. Il n'a rien dit mais je sens qu'il adorerait que je ne les mette plus en public. Je m'en moque. Je fais ce que je veux.

Prends soin de toi.
Tendrement,
Lou.


(Joints: une photo de la salle commune de Serdaigle et un guide touristique de l'Islande.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mar 14 Aoû - 18:48

Avril 2007
Lilou,

Ne me fait pas dire, ce que je n'ai pas dis. Je n'ai jamais émis ne serait-ce que l'hypothèse comme quoi ta famille ne s'occuperait pas bien de James. Crois-moi que, si c'est ce que je pensais, je ne le laisserais pas avec eux sans ma présence pendant plusieurs jours. Seulement voilà, je suis une maman, je n'y peut rien, je m'inquiète. Sans que ce soit la faute à personne, je connais mon fils et il est un peu casse-cou sur les bords et un accident est vite arrivé. D'ailleurs en parlant de lui, je viens de le récupérer après deux semaines sans le voir et je ne le quitte pas, le couvrant de baisers et de câlins.

Nous partons demain pour l'Islande. Ton guide touristique a fait son effet sur Karly qui se plaint d'un trop plein de soleil. Nous serons donc très bientôt dans le froid. J'ai du mal à me dire que cela fera bientôt un an que nous parcourons le monde, et même si nous avons vu beaucoup de choses, cela se révèle être comme une goutte dans l'océan.

Ca est ! Je me remémore Esteban ! Oui, il est vrai que Dakota que l'aimait pas trop mais en même temps... Qui est-ce qu'il apprécie de la gente masculine à part Will ? (sachant que c'est sûrement parce qu'il sait que Slayers n'a aucune chance avec aucune des femmes de sa famille !) Ouais, je comprends. Ca ne doit pas être facile. Loris, plus lui, mais ne blâme pas trop tes frères. Je n'excuse pas, ni ne défend leur comportement un poil trop protecteur, mais un homme qui ne se bat pas pour toi, n'est pas un homme qui te mérite. C'est ma philosophie, à toi de voir si elle te convient également.

Dans trois mois c'est l'anniversaire de James. Arrives-tu à croire qu'il aura déjà deux ans ? Le temps passe si vite. Et tout ça, ça ne me rajeunit pas. Je viens de fêter mes dix huit ans à la fin du mois dernier. J'ai l'impression que cette dernière année s'est écoulée en une semaine, seulement ! J'aimerais beaucoup que tu sois présente pour souffler les bougies de la petite terreur, et qu'il ne se contente pas juste de Karly et moi-même. Tiens-moi au courant, et nous viendrons la où tu es. Sauf l'Angleterre. Je ne remets pas les pieds là-bas. Je pense d'ailleurs que je ne retournerais jamais dans ce pays et surtout pas à Londres, mais... Tu sais ce qu'on dit, il ne faut jamais dire jamais, on ne sait pas ce que l'avenir nous réserve !

(une photo de James en train de sourire à l'objectif)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mer 15 Aoû - 12:59

Fin Avril 2007

Ma Yuki,

Je ne voulais pas te blesser ou te faire dire des choses que tu n'avais pas dites. C'est tout à ton honneur de rester présente au cas où il arriverait quelque chose. Néanmoins, sans vouloir dire que tu devrais laisser James à ma famille, tu aurais peut être du profiter des jours où il n'était pas là pour te faire du bien et prendre du temps pour toi. J'ai conscience que je n'ai pas vraiment mon mot à dire et que je n'ai pas d'enfants. Je crois simplement qu'il est tout à fait logique pour une personne de vouloir se retrouver de temps à autres. Tu ne crois pas?

Je suis contente d'apprendre que ma suggestion a fait mouche. Il est vrai que à première vue, l'Islande n'est pas un pays de rêve. Mais cette île a son charme et je crois que les volcans vont passionner la tête brûlée qui me sert de neveu.
En parlant de soleil, il va falloir que tu trouves un crénaux pour aller en Italie, cet été. Grâce aux contacts de mon père, j'ai obtenu une place de bénévole dans un chantier archéologique en Sicile. Je devrai y être tout le mois de Juillet. Mon père n'est pas ravi de me laisser partir pour un mois et j'ose à peine te dire les réactions des mes frères maintenant que c'est du concret. Je suis aussi inscrite dans une université. Mon père a décidé de m'en faire la surprise alors je ne sais toujours pas où je vais l'année prochaine. Nul doute que je vais devoir alterner entre le monde sorcier et le monde moldu... J'ai hâte.

Il est vrai que question gente masculine autour de moi, c'est plutôt limité. Je crois que Dakota apprécierait d'autant plus la gente masculine si celle-ci n'avait pas tendance à, je le cite, "vouloir jouer à la bête à deux dos avec ma soeur". Autant Lola et Talia sont parvenues à lui faire comprendre de s'occuper de ses affaires autant moi... Je déteste vraiment être la dernière. Je vais terminer vieille fille, je suis prête à te le parier.
Pour ce qui est de Loris et d'Esteban, j'en veux à mes frères et je leur en veux à eux. Autant, je peux accepter que Loris n'arrivait plus à supporter la pression et la jalousie qu'il ressentait envers ma relation avec mes frères. Autant Esteban... Je lui en veux... terriblement. Il aurait du se battre, comme tu dis. Il a fuit, tout simplement. Autant te dire que ta philosophie me convient et je l'ai déjà mise en pratique.

Je suis déjà en train de préparer l'anniversaire de James. Je compte bien le gâter comme il se doit. Tu me manques.

Prends soin de toi,
Lou.

(une photo de Lou lors de la dernière sortie à Pré au Lard.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Sam 18 Aoû - 21:59

Mai 2007

Ma Lilou,

Etre la dernière est un fardeau, comme un avantage, en fait. Et c'est, peu importe, si tu as des frères ou que des soeurs. Regarde, encore Riku est de nature calme et attentive, donc elle n'est pas celle qui m'a donné le plus de fil à retordre même si elle surveillait quand même ce que je faisais, de loin. Mais regarde, Keiko ! D'ailleurs, elle n'a jamais pu encadrer Dakota, et je pense que si elle avait pu le faire disparaître de mon entourage, elle l'aurait fait avec un magnifique sourire sur le visage pour trahir sa jubilation. Donc c'est sûr, c'est pas toujours facile d'être la dernière, mais d'un autre côté, t'es aussi celle que l'on protège, que l'on tente de préserver des choses moches du monde et de la vie. Je sais, pour ma part, que je dois énormément à mes soeurs, même si elles m'ont souvent fait tourner en bourrique quand nous étions plus jeunes. Les liens du sang, c'est immortel. Je pense que je n'aime personne plus que mes soeurs, à part James, mais mes soeurs passeront toujours devant tout le monde que ce soit pour le meilleur comme pour le pire.

Nous sommes toujours en Islande, j'ai pris le temps de t'écrire pour te donner mon point de vue, mais en ce moment je n'ai pas trop de temps pour moi ! Karly adore ce pays et n'arrête pas de nous trimbaler de droite à gauche pour visiter un maximum de choses avant notre prochaine destination qui devrait être pour dans quelques jours.

Je serais présente en Italie cet été, bien sur, n'oublis pas de me communiquer les dates.
Prends soin de toi,
Yuki.

(une photo de James en train de jouer dans la neige)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Dim 19 Aoû - 12:35

Juin 2007

Ma Yuki,

Je suis désolée d'avoir mis autant de temps à te répondre. Mais il a bien fallu que je me mette à réviser pour enfin sortir du système scolaire! Je sors de mon examen d'Arithmancie. Je devrais réviser pour demain matin mais je prends quelques minutes pour t'écrire.

Tu sais que j'adore mes frères et que c'est réciproque. Je suis prête à tuer quiconque qui leur voudrait du mal. Idem pour mes soeurs mais Dakota, Enrique et moi avons toujours eut un lien particulier qui laisse tout le monde perplexe, y comprit nos parents. Ils ne peuvent néanmoins pas me protéger de tout et de tout le monde. Regarde, en tentant de me protéger de Loris et d'Esteban, ils m'ont fait bien plus de mal que de bien.
Si je n'avais pas hérité du même caractère qu'eux, par certains aspects, j'ose à peine imaginer ce que je serai à l'heure actuelle! Probablement une sale gamine pourrie gâtée qui taperait un caprice pour avoir ce qu'elle veut et qui croirait que le monde est peuplé de fées et de lutins bénéfiques! Quelle horreur!

Je suis navrée, mais je dois déjà te laisser... Enrique est en train de devenir fou à m'attendre... Embrasses tout le monde et prends soin de toi.

Lou.

PS: Je serai en Italie entre le 5 juillet et le 5 août.

(jointe, une photo d'une montagne de cadeaux avec pour légende: je prépare l'anniversaire du nain.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Lun 20 Aoû - 12:19

Fin Aout 2007

Ma Lilou,

C'était vraiment très agréable de te voir durant ce mois. James n'en revient toujours pas d'avoir eu autant de choses ! Il vagabonde d'un jouet à un autre. Merci mille fois !

Nous venons de quitter l'Italie pour partir en Thaïlande. C'est un pays que j'ai toujours voulue visiter. Au vu de la date à laquelle je t'écris, je sais que la rentrée approche mais, maintenant que tu as finis Poudlard, que comptes-tu faire ? Pour ma part j'ai décidé de prendre des cours par correspondance pour devenir guérisseuse. C'est un métier qui est sûr et surtout stable. Si jamais je dois retourner vivre en Angleterre, j'aurais une bonne situation pour James en obtenant un poste à Ste Mangouste.

Je t'embrasse très fort,
Yuki.

(une photo de Lou et James devant la tour de Pise)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas
Lucrezia Almadovar
ARCHEOLOGUE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Mer 29 Aoû - 16:08

Fin Septembre 2007

Yuki,

Je suis désolée d'avoir mit un peu de temps à te répondre. En effet, j'ai eut un mois d'Août très occupé. Père m'a enfin donné ma destination, après m'avoir laissé mariner durant des jours qui m'ont semblés être une éternité. Au final, je suis ravie: il m'a inscrite à une université scandinave. Le nom est impronnonçable et je dois maintenant apprendre une nouvelle langue en urgence. Heureusement que je ne suis pas idiote sans quoi... Dakota et Enrique ont quelque peu... "boudé" en apprenant que je m'exilais si loin. Durant les années qui arrivent, je vais suivre un double cursus: à la fois sorcier et moldu. Père m'a tout de même annoncé qu'il mettait à ma disposition deux gardes du corps. On ne le changera jamais je pense mais je ne désespère pas à l'idée de lui faire changer d'avis. Il est plus que temps que je puisse vivre comme je l'entends.

Donnes-moi des nouvelles de tes cours.


Je t'embrasse,

Lou.

(une photo de l'université moldue où elle est inscrite.)

_________________

Revenir en haut Aller en bas
Yuki N. Harada
GUERISSEUSE.



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada Ven 7 Sep - 18:47

Décembre 2007

Ma Lilou,

Je suis désolée d'avoir mit autant de temps à te répondre mais je n'ai pas eu une minute pour moi. James a été malade (la varicelle), et il s'est révélé être un bébé grincheux lorsqu'il était malade. C'est finit maintenant, mais il n'arrêtait pas de pleurer et je devais redoubler de vigilance pour l'empêcher de se gratter et ainsi éviter toute marque.

Les études se passent très bien. Je dois avouer qu'en ce moment, j'ai un peu le mal du pays. Mes soeurs me manquent. Je crois que c'est la première fois que je passe autant de temps sans les voir et je n'ai pas l'habitude. Mais, je me dis aussi que c'est aussi bien comme ça, chacune fait ce qu'elle a à faire et c'est pour mieux se retrouver plus tard.

Et toi tes cours ? Comment ça se passe ? Le double cursus n'est pas trop dur ? Beaucoup de questions mais j'essaye de rattraper mon retard.

Des bisous,
Yuki.

(une photo de James pendant la varicelle)

_________________


❝la vie n'est qu'un long rêve dont la mort nous réveille❞
Ce que vous appelez le bonheur n'est qu'un tumulte de sens, un orage de passions dont le spectacle est effrayant, même à le regarder du rivage.
Revenir en haut Aller en bas


Contenu sponsorisé



MessageSujet: Re: Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada

Revenir en haut Aller en bas

Correspondance Lucrezia Almadovar/Yuki Harada

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1

Sujets similaires

-
» [Yuki] ... Comme celui qui conquit la toison...
» Deniss Owen présentation[Validée par Yuki Hoseki]
» presentation de: Yuki Judai
» Yuki de Anzu Story !
» Yuki, garçon des neiges.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
King's Cross :: Gestion de votre personnage. :: La volière.-